L’histoire de la marque BMW (Page 1) / Discussions libres / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 26-05-2017 14:13:59

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 75

L’histoire de la marque BMW

L’histoire complète de BMW



Au cours des 100 dernières années, BMW s’est transformée d’un simple fabricant de moteurs d’avions à l’un des plus grands constructeurs automobiles au monde. Durant toute son histoire, le constructeur bavarois a connu des hauts et des bas, et a même été impliqué dans la guerre et les conflits politiques. Malgré tout, il a su dépasser les obstacles et se réinventer constamment pour devenir l’un des fleurons de l’industrie allemande. Grâce à une vision stratégique pertinente, BMW s’est transformée d’une entreprise en difficulté possédant un petit atelier à Munich, à l’une des grandes multinationales possédant des dizaines de sites de production sur 4 continents. Une réussite qui prouve encore que l’innovation et la diversification des activités sont les meilleurs moyens de faire face à l’adversité.






Show-room-BMW.jpeg






BMW, les débuts

BMW ou « Bayerische Motoren Werke » retrouve ses origines dans l’alliance entre deux pionniers de l’aéronautique : Gustav Otto et Karl Friedrich Rapp. Gustav Otto, ingénieur de formation a dès 1911 fondé une entreprise de fabrication de moteurs d’avions à Munich : la « Gustav Otto Flugmaschinenfabrikun ».  En 1913, il a fait la connaissance de Karl Friedrich Rapp, également ingénieur en aéronautique et qui avait fondé en 1912 la « Rapp Motorenwerke GmbH », une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation des aéronefs. En 1916, la « Gustav Otto Flugmaschinenfabrikun » sera fusionnée dans une nouvelle organisation baptisée « Bayerische Flugzeugwerke AG » ou BFW. En 1917, l’entreprise de Rapp (Rapp Motorenwerke GmbH) va devenir « Bayerische Motoren Werke GMBH », et va adopter le logo caractéristique de la marque allemande qui reprend les couleurs bleu et blanc de la Bavière. A l’époque spécialisée dans la fabrication des moteurs d’avions, BMW était l’un des fournisseurs importants de l’armée allemande.






Construction-de-moteurs-d-avions-BMW.jpeg






En 1918, elle sera transformée en société anonyme et deviendra BMW AG. Après la fin de la 1ère guerre mondiale et la défaite de l’Allemagne, BMW va subir dès 1919 les décisions du traité de Versailles qui interdisaient aux groupes industriels allemands d’exercer toute activité liée au domaine militaire et à l’aéronautique. BMW qui était donc une société florissante employant des milliers de personnes, a été vendu en 1920 à Knorr Bremse AG, une société qui fabrique toujours des systèmes de freinage pour les trains et les véhicules industriels. L’activité de construction des moteurs ainsi que le nom commercial et le logo seront transférés en 1922 à BFW. C’est d’ailleurs pour cette raison que la date de fondation de BFW (07/03/1916) a été retenue comme date officielle de la création de BMW. Toujours en 1922, la société a été installé sur le site de production de BFW à Munich qui accueille jusqu’à nos jours le siège social du groupe allemand et l’usine de Munich.







Production-moteurs-BMW-pour-avions.jpeg







Pour survivre, BMW a été obligée de diversifier ses activités. Ainsi, elle a commencé à fabriquer des mobiliers, des machines agricoles et des camions avant de s’intéresser aux motocycles dont le premier modèle (BMW R 32) a été produit en 1923. BMW ne deviendra constructeur automobile qu’après le rachat en 1928 de la société « Fahrzeugfabrik Eisenach » qui fabriquait à l’époque des voitures « Austin Sevens ». Les premiers véhicules BMW ont été construits alors à partir de 1929 sous licence de la marque anglaise Austin Motors. En 1933, et après la levée des restrictions établies par les alliés, BMW va retourner à l’industrie aéronautique qui était subventionnée à l’époque par l’état allemand. En 1936, BMW a dévoilé sa première voiture de course, l’emblématique BMW 328 qui a remporté plus de 100 compétitions de sport automobile dont le « Grand Prix de Brescia » et le « 24 Heures du Mans ». Malgré la forte expansion de BMW et le développement important de sa branche automobile, la seconde guerre mondiale aura des conséquences catastrophiques sur le groupe allemand.







Assemblage-de-la-moto-BMW-R32-EN-1923.jpeg







La seconde guerre mondiale : une période sombre dans l’histoire de BMW

Pendant la seconde guerre mondiale, BMW a été classée en tant que constructeur allemand de matériel militaire. A partir de 1940, et malgré l’opposition de son directeur général Franz Josef Popp, elle a dû suspendre la production automobile pour fournir l’armée allemande en équipements de guerre.  BMW a consacré toutes ses ressources matérielles et humaines pour cet effet. Elle s’est chargée principalement de construire des moteurs d’avions pour l’armée de l’air (la Luftwaffe) ainsi que des véhicules adaptés pour l’armée de terre (la wehrmacht) dont la célèbre moto BMW R75 dotée d’un side-car.






Implication-de-BMW-dans-la-seconde-guerre-mondiale.jpeg








Durant cette période sombre de l’histoire de BMW, des milliers de personnes ont été forcés à travailler dans les sites de production à Munich et même dans le camp de concentration Nazi d’Allach. Ces travailleurs qui étaient en grande partie des prisonniers de guerre et des personnes issus des camps de concentration Nazis ont travaillé dans des conditions inhumaines et sans aucune protection. D’ailleurs, BMW a reconnu publiquement ces faits et a exprimé son immense regret sur le sort tragique de ces travailleurs forcés.




BMW-R75-side-car.jpeg





A cause de son implication dans la fabrication du matériel de guerre, BMW a été classée comme une entreprise militaire par les forces alliées . Après la fin de la guerre et la défaite du régime Nazi en 1945, les alliés ont pris le contrôle de tous les sites de production de BMW et les ont démantelés.  Ils ont confisqué et partagé entre eux tout le matériel utilisable ainsi que les technologies et les outils de travail. A l’est, l’état soviétique a réaménagé le site d’Eisenach pour accueillir les activités de la société « Autowelo » qui était chargée de produire les voitures de la marque EMW (Eisenach Motoren Werke). A l’ouest, les anglais se sont emparés de tous le matériel de l’usine de Munich et du siège social de la société. BMW commence alors à se remettre péniblement en produisant des machines agricoles, des bicyclettes et des appareils électroménagers jusqu’à 1948 à Milbertshofen.






Modele-EMW.jpeg






La renaissance après la guerre

1948 représente l’année de renaissance pour BMW en tant que constructeur automobile. Les alliés ont levé certaines restrictions sur la production du matériel roulant et BMW a commencé alors à s’intéresser à nouveau aux motocycles en produisant le modèle R24. C’était une version améliorée du modèle d’avant-guerre R23 et qui a eu un grand succès en Allemagne. Toutefois, il faut attendre 1952 pour voir la première voiture BMW produite après la seconde guerre mondiale. Baptisée 501, la nouvelle BMW était une voiture luxueuse animée par le six-cylindres animant la BMW 326. Même si elle n’a pas eu le succès commercial escompté, la 501 a rétabli l’image de BMW en tant que constructeur Premium et pionnier de la technologie automobile.






BMW-501-au-salon-de-Francfort-1951.jpeg







En 1955, BMW s’est lancée dans la production de masse en construisant l’emblématique Isetta sous licence de la société italienne Iso SpA. A cause des marges limitées de l’Isetta et de l’échec commercial des modèles haut de gamme, BMW a rencontré beaucoup de difficultés financières durant les années 50. En 1959, elle a reçu une offre de rachat par son rival éternel Daimler-Benz mais les actionnaires et les employés l’ont refusé de manière catégorique. Ce courage, et cette détermination ont motivé l’homme d’affaire, très influent à l’époque, Herbert Quandt pour investir dans la société.





Production-de-la-BMW-Isetta.jpeg





Cet homme au passé très controversé à cause notamment de sa complicité avec le régime nazi et dont les héritiers détiennent toujours des parts importantes dans la société, a d’ailleurs joué un rôle très important dans la restructuration de BMW. Grâce aux ressources financières qu’il a mis à la disposition de BMW, de nouveaux modèles ont été développés dans les années 60 et 70 dans le cadre du programme « Neue Klasse ». Il faut dire que Herbert Quandt a tout simplement sauvé BMW d’une faillite inévitable.






Hebert-Quandt.jpeg




Forte de ses ressources financières, BMW a pu également acquérir plusieurs entreprises comme « Hans Glas » basée à Dingolfing et construire de nouveaux sites de production à l’étranger. En 1973, BMW a construit le célèbre bâtiment quatre-cylindre qui accueille jusqu’à nos jours le siège social du groupe allemand. Durant les années 70, BMW a renforcé son département de recherche et développement ainsi que les plateformes de construction. Sans oublier bien sur la création de la branche sportive Motorsport et de branche innovante BMW Technik. En 1994, BMW a racheté Land Rover et Mini. En 1998, elle a racheté Rolls-Royce et en 1999 elle a produit son premier SUV, le X5.





Nouvelle-gamme-de-voitures-BMW.jpeg





Le nouveau millénaire

Après avoir survécu à l’un des siècles les plus agités de l’histoire humaine, BMW a entamé le troisième millénaire avec force et confiance. Dans les conférences de presse de ses dirigeants, le groupe allemand affirme toujours qu’il se concentre dorénavant sur l’innovation technologique comme levier de croissance et de rentabilité financière. Pour ce faire, il a ouvert de nouveaux sites de production en Europe, aux États-Unis et en Chine. A partir de 2007, BMW s’est concentré davantage sur l’efficience de ses modèles en lançant le programme EfficientDynamics. Quelques années plus tard, elle va lancer sa nouvelle filiale électrique BMW i qui vise à repenser la mobilité en apportant de nouvelles solutions plus écologiques et plus pratiques que ce soit dans les villes ou sur les longs trajets. Guidée par la nouvelle stratégie « Number one Next », le constructeur bavarois vise à lancer davantage de modèles électriques durant les prochaines années. Il promet également d’apporter de nouvelles solutions de mobilité en développant la connectivité des véhicules BMW, la conduite autonome et les services de maintenance.


Centenaire-BMW.jpeg



Avec plus de 100 ans d’existence, on peut dire que BMW a tout vécu : les années de gloire et de prospérité ainsi que la guerre avec toutes ses atrocités. Elle a même frôlé la faillite et la disparition. Aujourd’hui, peu de constructeurs automobiles affichent une croissance aussi florissante que celle de BMW. Avec les yeux tournés vers le futur, la marque à l’hélice va certainement continuer sa quête sans fin pour l’innovation et le perfectionnement.

Dernière modification par BMW-Tech (26-05-2017 17:05:28)

Hors Ligne

#2 02-06-2017 12:33:54

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 108
Site Web

Re : L’histoire de la marque BMW

Bonjour,

Merci pour ce très bel historique de la marque. C'est sympa de voir la photo de la chaine de montage de l'Isetta, ce petit scooter / voiture d'origine italienne et qui fut un vrai succès commercial pour BMW. Aujourd'hui, l'Isetta est prisée par les collectionneurs, et on peut dire qu'elle était d'une certaine manière l'ancetre de la i3.


Forum BMW

Hors Ligne

#3 08-06-2017 22:16:10

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 53

Re : L’histoire de la marque BMW

Bonsoir.

Superbe évocation de la marque !
J'ai eu l'occasion de voir une Isetta rouler au Welt !! J'ai toujours adoré cette voiture avec sa porte incongrue qui s'ouvre à l'avant, volant compris !! Je vous posterai quelques photos prises au Welt lors de la réception de mon X5 à Munich, le temps de préparer tout çà ce week-end.


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
Épinglée :: L’histoire complète de la BMW Série 3 E30 par BMW-Tech
2 71 28-04-2017 18:28:06 par Joz
2 75 24-04-2017 18:40:10 par Joz
Épinglée :
2 85 19-03-2017 13:59:34 par Joz

Pied de page des forums