Histoire de la Série 5 E34, l’une des voitures les plus fiables de BMW (Page 1) / Série 5 E34 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 24-04-2017 11:42:46

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 104

Histoire de la Série 5 E34, l’une des voitures les plus fiables de BMW

Histoire de la Série 5 E34, l’une des voitures les plus fiables de BMW !







BMW-E34-Serie-5--.jpeg



Lancée officiellement en 1988, la BMW Série 5 E34 était le modèle tant attendu pour redynamiser la gamme des berlines chez le constructeur allemand. Il s’agit de la 3ème génération de la Série 5 qui devait remplacer la vieillissante E28. Elle repose sur une nouvelle plateforme et bénéficie d’un nouveau châssis renforcé et d’une carrosserie autoporteuse rigide visant à améliorer la sécurité des passagers. Elle se caractérise également par l’introduction de nouveaux systèmes de sécurité active et par son design plus aérodynamique que celui de sa devancière. La Série 5 E34 est souvent confondue avec la Série 7 E32 (lancée en 1986) et s’en inspire grandement que ce soit au niveau technique ou esthétique.  Robuste, rapide, luxueuse et fiable, la Série 5 E34 inaugure une nouvelle ère de remise à niveau et d’innovation pour BMW.





Serie-5-E34-540i.jpeg




Conception et développement


Les premiers modèles de la Série 5 E34 ont été développés sous la direction de Claus Luthe, l’un des designers qui ont marqué le plus l’évolution stylistique de BMW. C’est d’ailleurs lui-même qui a supervisé la conception et le développement de la Série 3 E21, Série 5 E28 et Série 7 E23. Les études de conception et de développement pour la E34 ont commencé dès 1981. D’ailleurs, l’une des raisons principales derrière le lancement de cette troisième génération de la Série 5 était de concevoir une gamme de voitures capable d’attirer les clients des autres constructeurs et spécialement ceux de Mercedes. En conséquence, la nouvelle Série 5 était plus grande, plus aérodynamique et plus sophistiquée que la Série 5 E28. C’est également la 1ère Série 5 à disposer d’une traction intégrale et à être dérivée en break.




BMW-Serie-5-E34.jpeg





La Série 5 E34 a été développée conjointement avec la Série 7 E23, lancée 2 ans avant. Pour cette raison, elle en reprend plusieurs éléments stylistiques comme les lignes aérodynamiques, la forme spécifique de la double calandre et les nouveaux phares de forme ellipsoïdale. Avant son lancement officiel en 1988, la Série 5 E34 a dû parcourir plus de 7 million de kilomètres aussi bien sur des routes asphaltées que sur des pistes afin de déceler les moindres problèmes techniques. Dès sa présentation officielle, la nouvelle venue affichait d’emblée ses ambitions de se démarquer de la concurrence. Grâce à la finesse du design, aux performances mécaniques, et à l’agrément de conduite, la Série 5 E34 a pu attirer une large clientèle notamment du bestseller de Mercedes : la W124, ou l’ancêtre de la classe E actuelle !



525i-E34.jpeg




Motorisation de la Série 5 E34


Dès son lancement, la nouvelle venue s'est distinguée par sa large gamme de motorisation, surtout pour les modèles européens. Une diversité qui allait sans doute contribuer à cibler davantage de clients et à étoffer l’offre face aux concurrents.


Les modèles essence

Série 5 E34 518i

La 518i est le modèle le plus abordable de la Série 5 E34. Elle a été exclusivement produite pour le marché européen de 1989 jusqu’à 1996. Au début, elle était équipée d’un moteur essence 4 cylindres (M40B18) développant 111 ch. En 1994 elle va recevoir un nouveau 4 cylindres (M43B18) légèrement boosté avec une puissance de 114 ch. A la différence du M40B18 où la distribution est assurée par une courroie crantée, le M43B18 est doté d’une chaine de distribution, ce qui facilite énormément les opérations d’entretien.



535i-E34.jpeg




Série 5 E34 520i

La production de la 520i a commencé dès 1988. Elle était animée jusqu’à 1990 par un 6 cylindres en ligne (M20B20) développant 127 ch. En 1991, ce moteur sera remplacé par un autre 6 cylindres en ligne (M50B20) doté d’une chaine de distribution et délivrant 150 ch. Une révision de ce moteur a permis d’introduire de nouvelles technologies comme la distribution variable VANOS. Ainsi, la version améliorée M50B20TU (TU pour Technical Update ou mise à jour technique) se caractérise par une optimisation de la consommation du carburant et par l’élargissement de la plage de régime sur laquelle le couple moteur maximal est disponible.



Série 5 E34 525i

Comme tous les autres modèles essence de la Série 5 E34, La 525i fut lancée dès 1989. Elle était animée jusqu’à 1991 par un 6 cylindres en ligne (M20B25) développant 170 ch. Les modèles de l’année 1991 ont reçu un nouveau 6 cylindres en ligne (M50B25) plus puissant avec ses 192 ch. Ce moteur va subir une mise à jour technique (M50B25TU) pour être équipé du système de distribution variable VANOS au niveau de l’arbre à cames d’admission. En 1991, la 525i était déclinée en version break (525i Touring) présentée officiellement au salon international de Francfort. Elle fut également proposée en version Tout-terrain (525ix), et équipée d’un ordinateur de bord très révolutionnaire à l’époque. La 525i était très populaire aussi bien en Europe qu’aux États-Unis et représente le modèle le plus vendu de la Série 5 E34 avec un total de 566573 unités vendues.




M5-Touring-E34.jpeg




Série 5 E34 530i

Au début, la 530i était destinée exclusivement pour le marché européen. C’est seulement en 1994 qu’elle sera lancée aux États-Unis et au Canada. La version initiale de la 530i produite entre 1989 et 1992 était animée par un 6 cylindres en ligne (M30B30) délivrant 140 ch. La version nord-américaine était animée par un nouveau moteur V8 (M60) à 32 soupapes délivrant une puissance maximale de 163 ch. Elle fut également déclinée en version break.



Série 5 E34 535i

La 535i est animée par le célèbre M30. Un 6 cylindres en ligne qui délivre une puissance maximale de 208 ch disponible à 5700 tr/min. La version nord-américaine est équipée de série d’un différentiel autobloquant et de sièges chauffants en option. La 535i a été produite de 1989 jusqu’à 1992.


Série 5 E34 540i

La 540i fut lancée en 1993 et produite jusqu’à 1996. Elle est animée par un V8 4.0 L (M60B40) délivrant une puissance maximale de 282 ch. Il s’agit d’un modèle très performant qui s’est bien distingué dans les compétitions sportives. Une série limitée de la 540i M-Sport a été lancée en 1995. Le marché canadien a eu également droit à une série limitée à 32 unités baptisée M540i. Elle ressemblait beaucoup à la version 540i Sport mais reprenait beaucoup plus de composants de la M5.



Interieur-BMW-540i-E34.jpeg




Les modèles Diesel


La Série 5 E34 524td

La 524td a été commercialisée de 1989 jusqu’à 1991. Elle était animée par un moteur Diesel 6 cylindres en ligne turbocompressé (M21D24) délivrant 114 ch. Il s’agit de la seule version Diesel disponible au lancement de la Série 5 E34.

La Série 5 E34 525td

La 525td, produite de 1993 jusqu’à 1996 est la nouvelle entrée de gamme Diesel qui vient remplacer la 524td. Elle est animée par un 6 cylindres en ligne (M51D25) délivrant 114 ch. En 1994, elle va bénéficier du restylage effectué sur tous les modèles de la gamme et sera dotée de plusieurs équipements en série.

La Série 5 E34 525tds

La 525tds représente une nouvelle évolution dans le segment premium diesel. Grâce à son moteur 6 cylindres en ligne (M51D25) développant 141 ch elle pouvait facilement atteindre une vitesse de pointe de 205 Km/h et franchir les 1000 m en seulement 31.8s, ce qui représentait une performance inédite à l’époque dans sa catégorie.




Serie-5-E34.jpg





La M5 E34 : luxueuse et performante


Après avoir réussi à se démarquer en tant que branche sportive de BMW, Motorsport n’a pas tardé à lancer la variante « M » de la Série 5 E34. Comme toutes les versions M, la M5 E34 affichait des performances supérieures au modèles initiaux BMW. Au début de son lancement en 1989, la M5 E34 a été équipée d’un 6 cylindres en ligne 3.5 L à 24 soupapes (S38B36). Ce moteur développant 315 ch est en effet une version boostée du fameux M88 de la M1 et de la M635CSi. A partir de 1991, Motorsport va doper les performances mécaniques de sa nouvelle création en la dotant d’un nouveau 6 cylindres en ligne 3.8L (S38B38) portant ainsi la puissance à 340 ch. Disposant du nec plus ultra de la technologie automobile de l’époque, la M5 était incontestablement une berline de sport de référence. En 1992, Motorsport va lancer la première version break de la M5 E34 qui était considérée comme la plus rapide de sa catégorie. Des séries limitées de la M5 ont également été lancées comme la « Ceccoto », la « 20 Jahre», et la « Winkelhock ». La M5 E34 est le dernier modèle de Motorsport à être assemblé à la main et à être animé par un moteur 6 cylindres en ligne.




M5-E34.jpg




D’autres versions survitaminées de la Série 5 E34


Comme tous les autres modèles phares de BMW, la Série 5 E34 devait avoir une autre version survitaminée. Comme c’est l’habitude pour ce segment de voitures, c’est Alpina qui s’est chargée d’apporter les préparations nécessaires afin de booster les performances de la Série 5 E34. Alpina est d’ailleurs reconnue en Allemagne en tant que constructeur automobile à part entière et non pas seulement comme préparateur. C’est pour cette raison que tous les modèles sortant de ses usines portent des numéros de châssis différents de ceux de BMW et sont identifiés sur la carte grise comme des Alpina et non pas comme des BMW. En somme, le constructeur allemand a lancé 4 modèles préparés de la Série 5 E34 : la B10 3.5/1, la B10 Biturbo, la B10 3.0 Tout-terrain, la B10 4.0, et la B10 4.6.



Alpina-B10-Biturbo.jpeg



La B10 3.5/1 est la première déclinaison de la Série 5 E34. Elle repose sur la structure de la berline 535i. Elle a été lancée en 1988 et produite jusqu’à 1992. Elle est équipée d’un moteur plus performant développant 254 ch et d’une boite de vitesse manuelle à 5 rapports.
La B10 Biturbo également basée sur la 535i est le modèle le plus vendu de toute l’histoire d’Alpina. Pendant plusieurs années, elle a été considérée comme la berline la plus rapide au monde. Son moteur, qui est une version améliorée du 6 cylindres M30 de BMW, délivre une puissance de 360 ch avec un couple maximal de 520 Nm.
L’autre variante B10 3.0 Tout-terrain a été dérivée de la 525ix et proposée en deux versions : berline et break. Moins puissante que la B10 Biturbo, elle est équipée d’un moteur 6 cylindres délivrant 231 ch avec un couple maximal de 312 Nm. La B10 3.0 a été produite de 1993 jusqu’à 1995.



Alpina-B10.jpeg




De son côté, la B10 4.0 est une berline construite sur la base de la 540i et déclinée également en version break. C’est la première voiture Alpina à être équipée d’un moteur V8 développant 315 ch. Elle a été produite de 1993 jusqu’à 1995.
Quant à la B10 4.6, elle a été également dérivée de la 540i et déclinée en break. Elle reprend le même 8 cylindres de l’Alpina B8 4.6 délivrant 340 ch et dispose d’une boite de vitesses automatique Switch-Tronic en option.




Sans aucun doute, la Série 5 est le modèle qui identifie le plus BMW. Il s’agit d’une gamme de voitures luxueuses qui combinent le haut de gamme de la Série 7 et l’agilité de la Série3. La E34 est toujours considérée comme l’une des voitures les plus réussies du constructeur munichois, que ce soit au niveau esthétique, fonctionnel, ou sécuritaire.







540i-M-Sport-Amerique-du-Nord.jpeg

Dernière modification par BMW-Tech (24-04-2017 13:08:17)

Hors Ligne

#2 24-04-2017 13:37:00

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 134
Site Web

Re : Histoire de la Série 5 E34, l’une des voitures les plus fiables de BMW

Quelle belle présentation! La Série 5 E34, en photo avec le Concorde ça résume le luxe et les années 90 en un cliché, bien vu smile


Forum BMW

Hors Ligne

#3 24-04-2017 18:40:10

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 70

Re : Histoire de la Série 5 E34, l’une des voitures les plus fiables de BMW

Belle présentation en effet. Elle permet aussi de se rendre compte que la Série 3 d'aujourd'hui a, àpeu près, le même gabarit que la E34 de l'époque.


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 6 Aujourd'hui 01:02:48 par DaddyKool
Épinglée :
1 12 Aujourd'hui 00:50:59 par DaddyKool
1 14 17-08-2017 12:44:05 par DaddyKool
Épinglée :
2 29 30-07-2017 18:07:18 par Joz
2 44 24-07-2017 21:18:24 par Joz

Pied de page des forums