BMW DIS: système de diagnostic, de programmation et d'information (Page 1) / Logiciels et outils de diagnostic BMW / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 05-03-2017 17:35:32

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 104

BMW DIS: système de diagnostic, de programmation et d'information

Diagnostic BMW, programmation et systèmes d'information





Dépannages structurés


Toutes les informations sur une seule interface utilisateur


Dépannage avec modules de test


Système de mesure inclus








Systeme-de-diagnostic-BMW.jpeg


Contenu



1  Système de diagnostic BMW



1.1  Objectifs


1.2  Introduction

1.2.1  Système de diagnostic et d'information DIS



1.3  Fonctions


1.3.1  Séquence de diagnostic BMW

1.3.2  Indentification véhicule

1.3.3  Test rapide

1.3.4  Entrée des codes défauts schémas/symptômes

1.3.5  Déroulement de l’essai

1.3.6  Fonctions des calculateurs

1.3.7  Entrées défauts mémoire

1.3.8  Activation des composants

1.3.9  Schémas électriques

1.3.10 Description des fonctions et notes

1.3.11  Vues des branchements




2  Système de programmation BMW


2.1  Introduction

2.2  Principe de fonctionnement

2.2.1  Hardware nécessaire pour l'utilisation du CIP Dans l'atelier

2.2.2  Procédure de modification du logiciel

2.2.3  Flux de données durant la programmation

2.2.4  Fonctionnement

2.2.5  Informations service


2.3  Récapitulatif des nouvelles fonctionnalités



3  Informations sur la technologie BMW










1  Système de diagnostic BMW


1.1  Objectifs



Matériel de référence pour les applications pratiques.Pour vous accompagner tout au long du cours de formation


Ce manuel vise à expliquer la structure et le fonctionnement du logiciel de diagnostic DIS. Il est conçu pour permettre d’effectuer des travaux de diagnostic liés au système de diagnostic BMW.


CD-pour-interface-de-diagnostique-BMW.jpg




1.2  Introduction



1.2.1  Système de diagnostic et d'information DIS



La séquence de communication de diagnostic- c.-à-d. Les règles de transmission et de réception des données- est identique pour tous les boitiers électroniques dans les véhicules BMW. La vitesse de transmission des données a augmenté depuis le lancement de l'E65. Depuis lors, la communication entre le système de diagnostic et les boitiers électroniques a suivi les règles du protocole KWP2000 (Key Word Protocol 2000). Cette spécification définit toutes les conditions temporelles et commandes requises pour la communication des données. Le groupe BMW a étendu cette spécification avec Le protocole BMW FAST (accès rapide pour le service et les tests). Ce protocole BMW FAST a rendu possible l’augmentation du taux de transmission entre le système de diagnostic et le boitier électronique de 9 600 bits/s à 115 000 bits/s. Le comportement standardisé des boitiers électroniques en mode diagnostic et l'utilisation d'un module Gateway (passerelle) entre le système de diagnostic et les bus de données dans le véhicule, permettent d’activer toutes les fonctions d’une manière fiable et rapide malgré le nombre élevé des boitiers électroniques et des bus de données.




Séquence de diagnostic - Généralités

Interface-de-diagnostic-BMW-DIS.jpeg


Les systèmes de diagnostic BMW DIS plus et le Group Tester One GT1 sont disponibles pour le diagnostic des modèles de séries. La séquence de diagnostic de base se déroule via un test bref à la sélection des symptômes et la configuration des défauts, puis par un programme test. Les informations concernant les modules de test, schémas électriques, descriptions de fonctions, affectations de broches, emplacements d'installations et vues des connecteurs sont toutes disponibles pour prendre en charge le dépannage. A partir du modèle E65, toutes les pages de sélection ont été adaptées à la structure du système des « Fonctions distribuées ». En outre, les modifications suivantes ont été apportées :

• Fonctions du boitier électronique :

La structure standard des mémoires de défauts du boitier électronique fonctionne dans tous les systèmes.


• Description des fonctions :

Structure normalisée des descriptions de toutes les « Fonctions distribuées ».


• Emplacements d’installation :

Représentation des emplacements d'installation avec aperçu et vue détaillée.


Seule la séquence de base d'un diagnostic en liaison avec le système de diagnostic BMW est décrit dans le présent manuel du participant. Le hardware (connexions, composants, etc.) sont décrits dans le CD « Documentations Systèmes d’atelier ».

Le DIS comme système d'information

En plus de sa fonction de testeur, le système de diagnostic BMW assure également la fonction de système d’information.
Le type de véhicule correspondant peut-être sélectionné par plusieurs moyens de sélection manuelle sans pour autant que le véhicule soit connecté via l’interface spécifique. Toutes les informations contenues dans le système de diagnostic BMW (DIS et TIS), tels que par ex. les schémas, descriptions de fonctions, affectations des fiches et broches sont alors disponibles.







1.3  Fonctions



1.3.1  Séquence de diagnostic BMW



Avant de commencer le diagnostic, une interface doit être connectée au point d’accès du véhicule. La tête de diagnostic, le système optique de test et de programmation OPPS ainsi que le système de programmation optique OPS sont disponibles en tant qu'interfaces. Le point d’accès au véhicule est soit la prise de diagnostic ou la fiche OBD normalisé pour tous les fabricants. Le diagnostic peut alors être lancé. A cet effet, le véhicule correspondant doit être sélectionné dans l'écran " démarrage de diagnostic".




Interface-diagnostic-BMW-2.jpeg



D'abord, le véhicule est identifié. L'identification est réalisée soit au moyen du "code de codage central" (ZCS), soit dans l'ordre du véhicule (VO). Dans chaque cas, les données d'identification du véhicule permettant l'attribution du type de véhicule sont mémorisées. Une fois l'ordre du véhicule utilisé (à partir de E65), une grande partie de l'équipement peut également être détectée automatiquement. Le ZCS est mémorisé dans le boitier d'antidémarrage électronique (EWS) tandis que l'ordre du véhicule est mémorisé dans le CAS Access (CAS) (ou le module FRM E87, E90). Si la communication avec le EWS ou le CAS n'est pas possible en raison d'un défaut, l'ordre du véhicule est lu à partir du module d'éclairage (LM). Si l'ordre du véhicule ne peut pas être lu, il est possible de sélectionner le type de véhicule manuellement.



BMW-Diagnostic-Start.jpg



1.3.2  Indentification véhicule




Index                               Explication

1                                     Numéro de châssis

2                                     Site de production

3                                     Date de production

4                                     Code type

5                                     Code date de construction

6                                     Modèle

7                                     Code peinture

8                                     Code de sellerie

9                                     Code options spéciales SA

10                                   Numéro d'assemblage DME1

11                                   Numéro d'assemblage DME2

12                                   Numéro d'assemblage EGS




L'ordre du véhicule contient toutes les caractéristiques importantes en plus du code type.
L'avantage de l'ordre du véhicule c’est qu'il peut mémoriser beaucoup plus de caractéristiques d'équipements que le code de codage central (ZCS). Cela permet de réaliser une identification fiable et détaillée du véhicule.
Les numéros d'assemblage des boitiers électroniques d'entraînement sont mémorisés dans le véhicule lors du montage et ne peuvent plus être modifiés. Il est donc possible à tout moment d'identifier les références des unités de contrôle qui ont été attribuées au véhicule pendant la production.


Identification-VIN-systeme-de-diagnostic-BMW.jpeg




Equipement véhicule





Diagnostic-BMW--equipement.jpeg


Index                               Explication

1                                        Données identification

2                                        Entraînement

3                                        Equippement véhicule

4                                        Carrosseire

5                                        Châssis



Une fois l'ordre du véhicule évalué, les données d'identification sont transmises dans l'écran « BMW Diagnosis Vehicle Identification ». La sortie des données lues se fait dans l’ordre suivant :

•Série

• Modèle

• Version

• Année modèle

• Numéro de châssis

Tous les boitiers installés conformément à l'ordre du véhicule sont marquées d'une barre noire dans les trois fenêtres d’équipement véhicule (Entrainement, Châssis, Carrosserie). Cette fonction est connue sous le nom de « Pré-affectation des équipements du véhicule ».
La fonction est possible à partir du CD V 28.0! Seules les boitiers pré-assignées sont interrogés lors du test rapide. Si un boitier installé dans le véhicule n'est pas affiché dans la pré- configuration, un test individuel rapide doit être effectué pour ce boitier après le test rapide. Le test rapide individuel est lancé en touchant la ligne de texte avec le nom de boitier à l'écran.


Aucune affectation préalable

Les raisons de l'absence d’affectation préalable peuvent être :

• Le boitier a été installé mais pas programmé. La programmation doit être réalisée.

• Défaut pendant l'évaluation de l'ordre du véhicule.






1.3.3  Test rapide



Test-rapide-diagnostic-liste-calculateurs.jpg



Le test rapide est également effectué dans l'écran « BMW Diagnosis Vehicle Identification ». Tous les boitiers pré-affectés sont adressées et identifiées dans le test rapide. Ensuite, la mémoire de défaut du boitier est lue. Le résultat du test rapide s'affiche avec l'un des deux symboles suivants :

• « !» :  Le boitier peut être identifié et aucun défaut n'y est mémorisé.
• « X » :  Un défaut est enregistré dans le boitier.

Compte tenu des « Fonctions en réseau », il est absolument nécessaire d’effectuer le test rapide pour la séquence de diagnostic suivante. Le test rapide est le seul moyen d'identifier les défauts connectés ainsi que les défauts dans les bus de données. De plus, un test rapide doit être effectué afin de pouvoir enregistrer un boitier dans la section « Contrôle boitier / Fonctions boitier ». La version du boitier doit être déterminée avant que le boitier ne soit enregistré dans la section « fonctions boitiers ».




Diagnostic-BMW-liste-calculateurs-non-trouves.jpg





Si un boitier de commande pré-affecté n’est pas marqué avec « ! »  Ou « X » pendant le test rapide, la communication ne peut pas être établie avec le boitier. Le mode de diagnostic pour le boitier concerné n'est donc pas possible. Dans l'exemple ci-dessus, le mode diagnostic n'est pas possible avec le module de commande de frein de stationnement électromécanique EMF. Voici donc les causes possibles de l'absence de communication de diagnostic :

• Alimentation en tension défectueuse du boitier

• Connexion de bus défectueuse

• L'unité de commande n'est pas activée / réveillée (borne 15WUP à EMF)

• Défaut de l'unité de commande interne.





1.3.4  Entrée des codes défauts schémas/symptômes



Diagnostic-BMW-selection-des-symptomes.jpeg



Index                               Explication

1                                         Sous-système du véhicule

2                                         Perception





Les systèmes de véhicule et les fonctions défectueuses peuvent être sélectionnés dans le menu « sélection des symptômes ». Le système de diagnostic BMW établit un programme d'essai, qui vise à déterminer la cause du défaut. Les causes de défaut les plus probables sont énumérées par priorité et permettent de traiter les étapes de test les plus importantes de manière structurée dans le système approprié.






1.3.5  Déroulement de l’essai




Diagnostic-BMW-test.jpg



Index                               Explication

1                                         Programme de test DIS

 

Après la saisie des motifs / symptômes de panne, le programme de test devient accessible en appuyant sur le « bouton flèche droite ». Avant l’affichage des résultats à l'écran, les modules de test sont affectés et triés pour tous les défauts mémorisés et pour les schémas de défaut d'entrée / symptômes. La liste des programmes d'essai peut être complétée avec des programmes personnels de test. Ces programmes de test sont sélectionnés dans le menu « Sélection des fonctions ». Lorsque l'écran « Test de diagnostic BMW » affiche les résultats, cela donne un aperçu de tous les modules de test qui doivent être effectués afin de vérifier tous les composants qui ont une influence sur les défauts existants. Le module de test est lancé en appuyant sur la ligne de texte à l'écran.


L’état de fonctionnement

  L'état de fonctionnement des modules de test est constamment affiché dans le programme de test. A cet effet, il y a un « indicateur de fin » dans le module de test. Cet indicateur de fin n'est réglé que lorsque le module de test a été complétement réalisé. La dernière page d'un module de test comporte généralement le texte suivant :

« Le module de test est terminé
Continuer avec le programme de test »

L’indicateur de fin est défini, si après cette page l'utilisateur retourne au programme de test en appuyant sur la « flèche vers la droite ». Dans le programme de test, l’indicateur marque la fin réussie du test. Les modules de test doivent toujours être terminés.







1.3.6  Fonctions des calculateurs



Diagnostic-BMW-fonctions-des-calculateurs.jpeg


Les fonctions du calculateur fournissent un aperçu rapide de toutes les fonctions de diagnostic relatives. Elles sont sélectionnées au moyen de la touche écran « Contrôle du calculateur / Fonctions du calculateur ».
A partir des fonctions du calculateur, l'utilisateur peut se servir de la "flèche gauche" pour revenir à l'écran de démarrage. Il est important ici de se rappeler d'annuler la fonction de diagnostic activée avant de quitter la fonction de l'unité de commande (les fonctions activées ne sont pas automatiquement désactivées).


Les fonctions Diagnostic



Les fonctions du calculateur fournissent un aperçu rapide de toutes les fonctions de diagnostic relatives. Elles sont sélectionnées au moyen de la touche écran « Contrôle du calculateur / Fonctions du calculateur ».
A partir des fonctions du calculateur, l'utilisateur peut se servir de la "flèche gauche" pour revenir à l'écran de démarrage. Il est important ici de se rappeler d'annuler la fonction de diagnostic activée avant de quitter la fonction de l'unité de commande (les fonctions activées ne sont pas automatiquement désactivées).



Dans le cas des calculateurs pour lesquelles un code de test est documenté dans le protocole de diagnostic, la fonction suivante est également fournie :   

• Lire le code de test

Par ailleurs, d'autres fonctions de diagnostic spécifiques du système peuvent être fournies, par exemple :
• Lecture de la mémoire d'alarme
• Lire les valeurs d'adaptation
• etc.




Identification



Diagnostic-BMW-identification-des-calculateurs.jpeg


Index                         Explication

1                               Données d'identification





Indice de codage

Les données de codage dépendant du software ou du hardware du calculateur sont indiquées au moyen de l'indice de codage. L'indice de codage est évalué par le programme de codage.


Date de fabrication (JJ.MM.AAAA)
Date de fabrication du calculateur affiché au format Jour/Mois/Année.


Indice de diagnostic
Les fonctions de diagnostic dépendant du software ou du hardware du calculateur sont indiquées à l'aide de l'index de diagnostic. L'indice de diagnostic est évalué par le programme de diagnostic.



Numéro du hardware

Numéro du hardware du calculateur


Fournisseur

Fabricant du calculateur (nom de l'entreprise).


Logiciel de fonction
   
Numéro de logiciel de fonction
Le logiciel de fonction est responsable de la séquence des fonctions du système.


Catalogue des messages

Numéro du catalogue de messages utilisé. Le catalogue de messages détermine quelles informations sont envoyées sur les bus de données dans le véhicule. Il spécifie également si un message est envoyé uniquement sur demande ou sur la base d’un temps fixe.


Logiciel d'exploitation

Numéro de logiciel d'exploitation (logiciel de base).


Index des variantes

Les différentes versions d’un calculateur sont indiquées au moyen de l'index de variante.


Identification étendue

Pour les calculateurs moteurs, il y a aussi une identification étendue, la « Longue identification ». Elle contient des identifications supplémentaires qui sont présentées dans le tableau ci-dessous :






Identification                         Explication

Numéro d'assemblage                 Numéro de pièce de l'unité de commande programmée avec enregistrement de données

Numéro d'autorité                      Numéro d'identification du calculateur pour les autorités

Date de programmation              Dernière date à laquelle le calculateur a été programmé

Kilométrage lors de la                Kilométrage enregistrée lors de la dernière programmation réalisée
programmation

Numéro d'état du programme      Une distinction est faite entre le programme et les données lorsqu'un
                                             calculateur d'entraînement est programmée. Le numéro d'état du
                                             programme est l'identification de version de la partie du programme
                                             qui a été écrite sur le calculateur durant la programmation.

Numéro d'enregistrement           Identification de la version de l'enregistrement des données qui a été écrit
                                             sur le calculateur durant la programmation.




1.3.7  Entrées des défauts

Mémoire de défauts

Extrait de l'écran « Diagnostic BMW Contrôle calculateur / Fonctions du calculateur » :



Entrées de mémoire de défaut
Mémoire de défauts

Extrait de l'écran « Diagnostic BMW Contrôle calculateur / Fonctions du calculateur » :




27A6 Injecteur de carburant, cylindre 1

Court-circuit vers borne positive (P0262)

Défaut actuellement absent

Une panne provoquerait l'allumage du témoin d'avertissement (MIL)

Fréquence                                          15

Compteur logistique                             3

1er au kilométrage                              1413 km

1er au régime moteur                          2613 tr / min

1er à la température moteur                 91° C

2e au kilométrage                               1812 km

2e au régime moteur                           3345 tr / min

2ème à la température moteur              94° C

Dernier kilométrage lu                         2134 km

Dernier régime moteur                        1645 tr / min

Dernière température moteur                93° C



La structure de base de la mémoire des défauts est la même pour toutes les unités de commande de l'E65.

Localisation du défaut

• 27A6 Injecteur de carburant, cylindre 1
L'emplacement de la panne indique quel défaut un calculateur a détecté. Le code à 4 chiffres au début de la ligne de texte est le numéro de défaut en hexadécimal. En cas de requêtes, l'emplacement de défaut peut être clairement identifié à l'aide du numéro de défaut.

Type de défaut

• Court-circuit vers borne positive (P0262)

• Défaut actuellement absent

• Une panne provoque l'allumage du témoin d'avertissement (MIL)

Pour chaque panne, les types de défauts sont fournis en tant que données additionnelles. Les types de défauts indiquent quel symptôme de défaut et quel état de défaut sont présents. Dans le cas des calculateurs d’entraînement, le système indique également si un témoin d'avertissement est également activé lorsque la panne se produit.






Symptômes de pannes

Les symptômes de panne possibles peuvent être :

• Court-circuit à la borne positif

• Court-circuit à la masse

• Circuit ouvert

• Signal ou valeur au-dessus du seuil (c'est-à-dire que la valeur de consigne a été dépassée)

• Signal ou valeur sous le seuil (c'est-à-dire que la valeur de mesure n'est pas comprise dans la valeur de consigne )

• Aucun signal ou valeur

• Signal ou valeur invraisemblable


Dans le cas des calculateurs d'entraînement, le code P (P0262) est également fourni avec le symptôme de défaut. Le code P est stipulé par la loi pour tous les défauts liés aux gaz d'échappement et est attribué à tous les constructeurs.



État du défaut

L'état de la panne indique si le défaut est présent ou non. Il faut garder à l'esprit ici que les calculateurs diffèrent grandement en matière de détection de défauts. De nombreux calculateurs ne détectent un défaut que lorsque la fonction correspondante est exécutée (par exemple les modules de portes). D'autres calculateurs utilisent des séquences de test spéciales pour détecter des défauts (par exemple DME). Le statut du défaut n'indique donc pas l’état de défaut actuellement présente dans le véhicule, mais plutôt l'état qui existait lorsque la dernière vérification de défaut a été réalisée par le calculateur.



État de la lampe d'avertissement

Elle n’est affichée qu'avec les calculateurs d’entrainement.

Compteur de fréquence


• Fréquence 15

Le calculateur enregistre dans le compteur de fréquences combien de fois un défaut sporadique a eu lieu. Le compteur de fréquence est augmenté de 1 à chaque fois que l'état de défaut passe de « actuellement non présent » à « actuellement présent ».

Compteur logistique (seulement partiellement)

• Compteur logistique 3
Dans certains calculateurs, le compteur logistique est émis ainsi que le compteur de fréquence. Le compteur logistique indique la durée pendant laquelle un défaut n'a pas eu lieu après qu'il a été entré dans la mémoire de défaut. La méthode de comptage du compteur logistique est la suivante :
Le compteur logistique est mis à la valeur 40 lorsqu'un défaut se produit pour la première fois. Lorsque le calculateur détecte que le défaut n'est plus présent, la valeur du compteur logistique est diminuée de 1 lorsque le calculateur est désactivé. Tant que le défaut a le statut "actuellement non présent", le compteur logistique est de nouveau diminué de 1 lorsque l'unité de commande est désactivée. Si toutefois l'état de défaut change à « actuellement présent » à nouveau, la valeur 40 est à nouveau mémorisée dans le compteur logistique.

Une valeur faible dans le compteur logistique indique donc qu'un défaut n'est pas survenu depuis un certain temps.




Conditions environnementales

Pour chaque panne, une ou plusieurs conditions qui étaient présentes au moment où le défaut s'est produit sont mémorisées comme informations supplémentaires. Le kilométrage est également enregistré comme condition d'environnement pour tous les défauts. D'autres conditions peuvent également être mémorisées comme par exemple :

• La température extérieure

• La vitesse du moteur

• La tension d'alimentation

• etc.

Ces conditions environnementales peuvent également être mémorisées deux fois ou jusqu'à trois fois pour chaque défaut. Dans ce cas nous aurons :

• Affichage 1er des conditions environnementales au moment de la survenue du premier défaut.

• Affichage 2ème des conditions environnementales lorsque le défaut s'est survenu pour la deuxième fois.

• Affichage Dernier des conditions environnementales lorsque le défaut s’est produit la dernière fois.

En raison de la grande exigence d'espace mémoire pour les conditions environnementales, la plupart des calculateurs ne prennent pas le kilométrage en considération comme condition environnementale. En outre, il n’est mémorisé qu'une seule fois. Lorsqu’il est mémorisé, il indique alors le kilométrage enregistré lors du dernier défaut.



Requêtes de diagnostic

Les entrées ainsi que certaines des valeurs internes du calculateur peuvent être lues à partir du calculateur au moyen de requêtes de diagnostic. Cependant, les fonctions distribuées nécessitent des connaissances système détaillées. Il n'est par exemple pas toujours clair d'identifier quel calculateur traite l'état d'un commutateur. Ainsi, le bouton de verrouillage central de l'E65 peut être intégré dans le tableau de commande du chauffage / conditionneur d'air, mais l'état du commutateur est enregistré par le système d'accès au véhicule (CAS). De plus, il n'y a pas de valeurs de consigne pour les valeurs analogiques dans les requêtes de diagnostic. Par conséquent, pour tester les composants, les modules de test devraient être utilisés comme règle de base.








1.3.8  Activation des composants



Certaines des sorties des calculateurs peuvent être activées par la fonction « activation composant ».
En raison du nombre élevé des fonctions, seules quelques activations de composants peuvent être effectuées pour les fonctions des calculateurs. De nombreuses activations de composants ne peuvent être effectuées que dans les modules de test. Les notes et instructions relatives à l'activation des composants doivent être respectées à la lettre.



Diagnostic-BMW-fonctions-et-selection-des-composants.jpeg





Index                              Explication

1                                        Les principaux groupes fonctionnels

2                                        Les sous-fonctions

3                                        Les groupes de composants




Sélection de la fonction et du composant

La sélection de la fonction et du composant se trouve dans la table des matières de tous les documents de diagnostic et modules de test. Dans le menu « sélection des fonctions et des composants », l’architecture du système électrique du véhicule est « décomposée » en fonctions et sous-fonctions. La colonne de gauche sur l'écran liste les principaux groupes de fonctions, comme par ex. la fonction « verrouillage » et les fonctions de sécurité. La colonne du milieu liste les sous-fonctions, comme par ex.  la sous-fonction « vitre électrique - porte conducteur ». Quant à la colonne de droite, elle liste les groupes de composants impliqués dans la sous-fonction.



Le groupe de composants, c'est-à-dire la combinaison de composants individuels (par exemple : commutateur, fil conducteur, entrée de calculateur) dans un groupe peut être testé par le biais d’un appareil de diagnostic ou d’un système de mesure.
Exemple : Lorsque l'état d'un commutateur est lu par le biais d'un appareil de diagnostic, cela permet à l’ensemble du circuit qui comprend le commutateur, le fil conducteur, et l'entrée du calculateur d’être testé.

Dans le cas des sous-fonctions individuelles, tous les groupes de composants qui ont une contribution significative à la fonction sont affichés. Les différents commutateurs, lecteurs ou signaux peuvent être connectés à des calculateurs différents.
Les composantes d’un « groupe de composants » sont testées par le biais du module de test connecté au groupe de composants qui est enregistré au moyen de la sélection "Programme de test" dans l'écran "Programme de test".

La fonction « Alimentation » du groupe de composants

Le module de test pour l'alimentation en tension, la connexion de bus et les défauts internes d’un calculateur sont rappelés par la fonction « Alimentation » du groupe de composants. Le groupe de composants fait apparaître un schéma électrique de cette sous-section et une description de fonction pour le calculateur (description du composant). Si la communication de diagnostic n'est pas possible pour un calculateur, la cause du défaut peut être déterminée par le biais du module de test. Le groupe de composants « alimentation » d'un calculateur (par exemple "Module de porte, porte conducteur, alimentation") est affecté à toutes les sous-fonctions dans lesquelles le calculateur apporte une contribution significative à la fonction.

Les fonctions bus

Les bus de données et les modules de passerelle (Gateway) ont été combinés dans la sélection « fonctions Bus ». La fonction est subdivisée en les "sous-fonctions" suivantes :

• Fonctions K-CAN

• Fonctions PT-CAN

• Fonctions MOST

• Fonctions passerelle (Gateway)

• Bus de données « byteflight »

Les schémas de blocs, Les descriptions des fonctions et des modules de test sont fournis pour tous les bus de données. Les modules de test pour tester les fibres optiques avec le testeur spécifique sont situés sous les fonctions MOST et les fonctions « byteflight ». De plus, le bus MOST est équipé du module de test « Diagnostic de coupure de sonnerie » qui peut être utilisé pour localiser l'emplacement du défaut en cas de dysfonctionnement complet de l'anneau MOST.




1.3.9  Schémas électriques




Diagnostic-BMW-exemple-schema-electrique.jpeg



Index                                     Explication

1                                               Vitre électrique, porte conducteur





A l’inverse de la décomposition précédente des schémas de câblage, les schémas électriques à partir de l'E65 ont été établis principalement pour les sous-fonctions. Un schéma électrique présente donc tous les composants nécessaires à la fonction.
Ces schémas électriques sont sélectionnés en rappelant la sous-fonction à la colonne du milieu (colonne de sélection des fonctions et des composants). Comme cité auparavant, l'écran d'affichage est rappelé en sélectionnant le bouton "Documents". Les schémas électriques des groupes de composants ne sont fournis que dans les cas suivants :

• Pour les groupes de composants dans le système de gestion moteur et de contrôle de fonctions de la transmission.

• Pour les groupes de composantes « alimentation »

• Pour les groupes de composants qui sont utilisés pour plusieurs fonctions (par exemple, commutateurs sur le volant de direction, interrupteur de feux stop).

De plus, les schémas électriques des connecteurs, des connexions au sol et des composants, des calculateurs et des emplacements d’enregistrement pour les fiches adaptateurs peuvent être rappelés par le biais de la fonction « hotspots ».




1.3.10 Description des fonctions et notes



Depuis l’E60, les descriptions de fonction des systèmes ont été inclus dans le « Système d'information technique » TIS. Les modules de test des systèmes comportent des notes et des informations sur ces descriptions de fonctions (SI Technik). En plus des descriptions des fonctions, des notes et des informations générales sur les modules de test correspondants sont présentées dans le DIS.



Diagnostic-BMW-Description-du-lieu-d-installation-.jpg


Le mode de représentation des emplacements d'installation a été modifié afin de faciliter la recherche des composants. Des images d'emplacement d'installation sont également créées directement à partir des données d'espace virtuel (données CAD). Il est donc possible de réagir très rapidement aux changements dans le système électrique du véhicule. L'image de l'emplacement d'installation montre l'emplacement des composants, fiches, et connecteurs. La grande image montre la vue détaillée dans le véhicule. Les numéros fournissent une référence au schéma de câblage. La petite image dans le coin supérieur gauche montre l'emplacement d'installation d'une plus grande perspective (flèche) de sorte que la position dans le véhicule peut être identifiée.
Les emplacements d'installation sont sélectionnés comme sur les modèles précédents par le biais des «hotspots» dans le schéma de câblage.
En plus, les emplacements d’installation, les affectations de broches, les vues de prise et les schémas de câblage peuvent être rappelés en sélectionnant la fonction « Informations sur les composants et le signal » dans l'écran « Sélection des fonctions et des composants ». Cependant, il est important de garder à l'esprit que tous les composants et signaux d'une série de modèles sont toujours répertoriés dans cette vue d'ensemble. Les composants qui ne sont pas installés ne sont pas supprimés.




1.3.11  Vues des branchements


Diagnostic-BMW-vue-des-fiches.jpg


Toutes les fiches avec plus de 2 broches sont représentées par des vues qui montrent la forme de la fiche et la numérotation des douilles à broches. Les vues de la fiche sont rappelées au moyen des «hotspots» dans le schéma de câblage. L'image dans le coin supérieur gauche est un symbole d'adaptateur. Le numéro affiché désigne l'adaptateur correspondant au connecteur.






2  Système de programmation BMW





Diagnostic-BMW-connexions.jpeg


Le logiciel crée une souplesse dans le fonctionnement du véhicule

Les interfaces BMW et nos véhicules

Fiabilité assurée par une préparation efficace de la programmation

Programmation – une procédure standard  dans chaque atelier BMW












2.1  Introduction



Les applications du logiciel dans les calculateurs

Après avoir quitté la chaîne de production, il est possible d'adapter le logiciel d'un nombre toujours croissant de calculateurs dans les véhicules BMW. Le stock de véhicules va rapidement croître et se multiplier rapidement partout dans le monde.
La fourniture de logiciels et la programmation de véhicules deviendront donc des processus essentiels dans chaque atelier BMW. Aujourd'hui, les modifications et reconversions ainsi que l'entretien et la réparation des composants électroniques peuvent être adaptés de façon correspondante par programmation dans la série BMW actuelle. Dans ce contexte, une distinction est faite entre trois options différentes. Chacune de ces options représente un changement ou une adaptation du logiciel et des fonctions. Cependant, différentes procédures sont mises en œuvre à cet effet :

Une distinction est faite entre trois mesures :

• Le codage

• L’individualisation

• La programmation


Codage

Les calculateurs sont adaptés dans le cadre de la procédure de codage. Cela signifie que les fonctions et les cartographies caractéristiques sont actionnées ou activées en fonction de :

• La version spécifique au pays

• L'équipement du véhicule

• Le type du véhicule


Individualisation

Dans le cadre d’un processus d’individualisation, par ex. concernant la voiture et la clé mémoire, certains paramètres spécifiques au client sont implémentés dans les systèmes électriques. Cette option est de plus en plus répandue dans le contrôle et l'exploitation de nos véhicules. Cependant, les réglages relatifs à la sécurité seront également implémentés par le système de programmation BMW.


Programmation

La programmation (également appelée programmation flash) est une opération qui charge un nouveau programme dans le calculateur. Une distinction peut être faite entre les unités de commande avec :

• État du programme

• État du programme et des données


L'état du programme du calculateur correspond au système d'exploitation et commande le programme informatique dans le calculateur. L'état des données inclut les cartes caractéristiques et les courbes caractéristiques propres au véhicule, au moteur et à la transmission.
Le programme de programmation CIP effectue automatiquement les sélections adaptées pendant la programmation du calculateur correspondant.

Après avoir programmé le calculateur, toutes les procédures de codage nécessaires sont implémentées automatiquement. Dans ce manuel, l’ensemble des procédures de codage, d'individualisation et de programmation est appelé « programmation ».




Avantages de l'adaptation du  logiciel

• Une option simple et rapide pour les reconfigurations et les conversions qui ne nécessite pas le remplacement des calculateurs.

• Elle améliore les fonctions existantes

• Elle introduit de nouvelles fonctions

• Elle réduit les variantes hardware

• C’est une réponse rapide aux exigences du marché



Exemple

L’interface d'affichage de commande a été améliorée dans la E65. Le logiciel nécessaire à cet effet a été chargé en relation avec la modification de l'année modèle 2004. Cet exemple montre clairement comment une fonction peut être simplement et rapidement améliorée en réalisant une reprogrammation. Il n'a pas été nécessaire de changer le matériel, qui est dans ce cas l’interface d’affichage.



Diagnostic-BMW-Ecran-de-controle-E65-ancienne-version.jpg

Diagnostic-BMW-Ecran-de-commande-E65-nouvelle-version.jpg


Une nouvelle structure du système

Une nouvelle structure de programme a été implémentée avec l'introduction d’un programme basé sur la plate-forme de la station-service logicielle appelé « Progman ». L'avantage de ce nouveau programme est la possibilité de programmer plusieurs véhicules simultanément avec une station de service logicielle (SSS). Cette fonctionnalité assure que les mises à jour logicielles pourront être implémentées dans les futures véhicules. Les systèmes de diagnostic BMW utilisés à ce jour peuvent être utilisés comme terminaux de commande.







2.2  Principe de fonctionnement

2.2.1  Hardware nécessaire pour l'utilisation du CIP Dans l'atelier



Différents composants hardware sont nécessaires pour le codage, l'individualisation et les procédures de programmation dans le réseau des concessionnaires. La station de service logiciel fonctionne comme un ordinateur central.

Les procédures de codage, d’individualisation, ou de programmation ne seront possibles qu'avec la station de service logicielle. La procédure de programmation requiert au moins une station de programmation par atelier avec les équipements suivants :

• 1 station de service logiciel (SSS)

• 1 OPPS (système optique de test et de programmation) ou OPS (système de programmation optique)

• 1 chargeur de batterie

• Réseau d'atelier (imprimante)


Les dispositifs suivants peuvent être utilisés en plus avec « Progman »:

• DISplus

• GT1




Préconditions générales

Afin d’éviter des problèmes causés par une intervention externe et des interruptions dans la procédure de programmation, la station de programmation ne doit pas être rendue accessible aux clients. De même, les câbles ne doivent pas être mis à la disposition ailleurs que dans l’atelier.

La procédure de programmation peut être terminée si un signal de bus est généré suite à l'activation de charges électriques pendant la programmation. La procédure de programmation doit être répétée après la terminaison. Dans certains cas exceptionnels, il peut être nécessaire de remplacer le calculateur si la communication n'est plus possible. Par conséquent, un temps précieux est perdu lorsque la station de programmation pourrait être utilisée à d'autres fins plus utiles. Il n’est pas nécessaire d’installer le SSS directement sur le véhicule. Il peut être installé dans n'importe quelle position protégée pourvu qu'il ait une connexion réseau.
De plus, un chargeur de batterie doit être disponible par poste de programmation.
Une imprimante réseau doit être connectée à proximité des stations de programmation afin que des copies papier puissent être créées si nécessaire. Pour éviter tout dommage, les câbles réseau doivent être acheminés vers le véhicule de manière à ce qu’ils soient complètement protégés. Les stations de programmation devraient généralement être installées à l'intérieur de l'atelier. Si cela n'est pas possible, la station de programmation installée à l'extérieur doit être protégée des intempéries et rendue inaccessible aux clients.
De manière générale, les interfaces doivent être connectées par câble pendant la programmation.




Conditions d'utilisation du hardware



Dispositif           Température de fonctionnement           Humidité relative

GT1                  +3 °C - +43 °C                                10 - 80 % (sans condensation)

OPPS/OPS         +3 °C - +43 °C                                 10 - 90 % (sans  condensation)

SSS                 +10 °C - +35 °C                                10 - 90 % (sans  condensation)

Monitor SSS      +3 °C - +35 °C                                  10 - 90 % (sans  condensation)








Station-service logicielle

La station-service logicielle (SSS) remplace les systèmes de diagnostic DISplus et Group Tester One en tant que système de programmation. Avec les systèmes de programmation optique (OPPS / OPS), la station-service propose une plateforme puissante et évolutive pour la programmation, le codage et l'individualisation des véhicules du Groupe BMW. Dans la première phase d'expansion, la station-service logicielle peut être utilisée sur tous les modèles BMW et MINI ainsi que sur tous les modèles Rolls-Royce à partir de fin 2004. Comme pour le DISplus et le GT1, DVD-ROM et CD-ROM. Des informations supplémentaires sont fournies par les mises à jour en ligne avec JETstream. Le logiciel d'application SGS (dispositif de codage des calculateurs pour les anciennes séries de modèles) et CIP (Codage, individualisation, programmation) peuvent être utilisés dans la première étape d'expansion.





Diagnostic-BMW-Station-service-logiciel.jpg



OPPS / OPS / tête de diagnostic

OPPS

Le système optique de test et de programmation OPPS, le système de programmation optique OP et la tête de diagnostic peuvent être utilisés avec le logiciel Service Station pour servir d'interface au véhicule. L'OPPS était utilisé pour le diagnostic des systèmes de bus « byteflight » et MOST utilisés pour la première fois dans l'E65 (fibre optique).


Diagnostic-BMW-Systeme-optique-de-test-et-de-programmation.jpg



« MOST Direct Access » est utilisé en liaison avec l'OPPS correspondant au modèle et à l'équipement pour raccourcir le temps de programmation nécessaire pour les calculateurs MOST par rapport à la programmation via la prise OBD seulement (30 à 60 pour cent selon le calculateur). En plus du système optique de test et de programmation OPPS, le système de programmation optique OP est disponible depuis la mi-2003. De la même manière que l'OPPS, le système de programmation optique OPS peut être utilisé pour connecter la station-service logiciel au véhicule.




Les câbles de raccordement pour la prise OBD et MOST Direct Access peuvent être raccordés dans n'importe quel ordre. Dès que l'OPPS / OPS détecte la connexion à MOST Direct Access, les données de programmation sont envoyées via cette liaison d'accès au besoin. Aucun message d'erreur n'est affiché si MOST Direct Access est déconnecté pendant la procédure de programmation. Les données de programmation sont toujours envoyées via la sortie MOST. Un message indiquant qu'un défaut s'est produit pendant la programmation est alors établit dans le rapport final.




Description des LEDs


Index                                               Explication

Lumière clignotante verte                  OPPS/OPS libre

Lumière constante verte                    connection OBD

Lumière verte qui clignote                 Mise à jour du logiciel activée
rapidement

Lumière orange constante                 Autodiagnostic active/défaut


LEDs à coté de la connection MOST



Index                                                Explication

LED rouge                                              Alimentation tension

LED jaune                                              Transfert de données

LED vert                                                Vérouillage bus de données





La différence entre OPPS et OPS

Le test optique du « byteflight » n'est pas possible avec le système de programmation optique OPS. L'OPS n’est pas équipé du circuit imprimé et l'ensemble d'adaptateurs nécessaires pour tester le « byteflight ».



Diagnostic-BMW-OPS.jpg


Il n’est pas possible d’utiliser le système de programmation optique OPS pour des applications de tests optiques. Il est employé uniquement pour la programmation optique du MOST. L'ensemble des adaptateurs nécessaires pour tester les calculateurs MOST n'est pas inclus dans l'équipement standard OPS. Cependant, l'OPS peut être utilisé pour tester le MOST lorsqu'il est utilisé avec l'ensemble des adaptateurs fournis avec chaque OPPS.




Tête de diagnostic

L'OPPS / OPS n'est pas nécessaire sur les véhicules qui ne sont pas équipés de conducteur de fibres optiques (par exemple E83, E85). La tête de diagnostic est toujours utilisée sur les véhicules sans bus MOST pour servir d'interface au véhicule.





Diagnostic-BMW-Tete-de-diagnostic.jpg




La tête de diagnostic ne doit pas être utilisée pour la programmation sur les véhicules avec « MOST Direct Access ». Il n’est possible d’optimiser le temps de programmation qu'avec l'OPPS ou l'OPS.



Programmation multicanaux

Le CIP décide quels chemins de données doivent être utilisés pour la programmation en fonction du type de véhicule. Les options d'utilisation des différents canaux diffèrent selon le modèle et la configuration de l'équipement. Les variantes suivantes sont possibles :



Type de programmation                                    Explication

Programmation monocanal                                   Toutes les données de programmation sont acheminées via
                                                                       la prise OBD en liaison avec la programmation monocanale.

Programmation multicanale, séquentielle                En liaison avec la programmation séquentielle multicanale,
                                                                       les données de programmation sont envoyées séquentiellement
                                                                       (l'une après l'autre) via la prise OBD et via « MOST Direct Access ».

Programmation multicanale, parallèle                    En liaison avec la programmation multicanale parallèle,
                                                                      les données de programmation sont envoyées simultanément
                                                                      via la prise OBD et via MOST Direct Access.


Durant la procédure de programmation, l'écran indique si la programmation est effectuée sur un ou deux canaux. Le graphique ci-dessous montre la programmation multicanale parallèle.



Diagnostic-BMW-Programmation-multicanaux.jpg





Index                                                  Explication

1                                                       Connexion, prise OBD   

2                                                       Connexion "Most Direct Access"

3                                                       Connexion système de diagnostic BMW


Le rapport final indique si les calculateurs ont été programmés via la prise OBD ou MOST Direct Access.                       






Groupe Tester One / DISplus

Depuis le 09/2004, les systèmes de diagnostic BMW GT1 et DISplus sont utilisés comme
Terminaux de commande pour les procédures de programmation. Les systèmes de diagnostic BMW ne sont alors utilisés que pour contrôler les séquences de programmation. La programmation proprement dite est effectuée uniquement par la station de service logicielle. Il n'y a pas de données pour les procédures de programmation sur les systèmes de diagnostic BMW.
Les deux systèmes de diagnostic BMW utilisent des connexions différentes. Le DISplus est intégré au réseau de l'atelier au moyen d'un câble réseau. Le GT1 peut être intégré dans le réseau de l'atelier par l'intermédiaire d'une interface distante radio offrant une flexibilité accrue dans le fonctionnement quotidien de l'atelier car aucune connexion de câble n'est nécessaire.




BMW-Diagnostic-Group-Tester-One-DIS-plus.jpg





Le réseau d'atelier

Le réseau d'atelier joue un rôle clé dans le développement du logiciel de programmation CIP. Tous les dispositifs de programmation, de commande / exploitation et les interfaces avec les véhicules sont intégrés dans le réseau atelier. Toutes les futures extensions seront basées sur un réseau exploitable dans l'atelier. En plus des dispositifs décrits précédemment, le réseau d'atelier comprend les éléments suivants :

• Une armoire et un panneau de raccordement de 19"

• Un commutateur

• Des point d'accès

• Une imprimante

• Un câblage et prises de réseau



L’armoire 19 "

L'armoire de 19 "sert à accueillir l'interrupteur, le panneau de brassage et la douille pour alimenter ces composants. L'armoire de 19 " doit être sécurisée et fixée contre un mur dans un emplacement central à l’intérieur de l'atelier. Le panneau de connexion supporte les câbles réseau. Les câbles réseau installés dans l'atelier sont reliés à des bornes à ce panneau. À partir du panneau de raccordement, les faisceaux de câbles individuels sont reliés par des câbles de raccordement flexibles au commutateur. Cette disposition empêche les ruptures de câbles et les connexions peuvent être modifiées rapidement et simplement.



Le commutateur

L'armoire de 19 “ accueille également plusieurs commutateurs. Le commutateur est le distributeur central de l'ensemble du réseau d'atelier BMW. Il réalise l'échange des données entre les différents dispositifs, la connexion aux interfaces dans les véhicules et finalement la connexion à BMW (via le serveur dédié).


Le point d'accès

Le point d'accès réalise une connexion sans fil entre la tête de diagnostic, les éléments de commande et le GT1 au réseau de l'atelier. Le point d'accès est également connecté au commutateur.





Accès véhicule

En fonction du modèle de véhicule et de la configuration de l'équipement, plusieurs points d’accès sont prévus sur le véhicule pour le raccordement de la tête OPPS / OPS / interfaces diagnostic :

•  Prise OBD

• Accès direct MOST

Fiche OBD


La prise OBD est normalisée pour tous les fabricants. Elle doit être située dans l'habitacle du véhicule et accessible depuis le siège du conducteur. La prise OBD est fermée par un capuchon. Les broches 7 et 16 sont rapprochées sur le capuchon d'extrémité de sorte que la liaison de diagnostic (ligne TxD) soit reliée à la borne 30 et protégée des impulsions parasites. Une résistance (820 ohms) est installée sur le fil de liaison (pont) pour atténuer les pics de tension.





Diagnostic-BMW-Prise-OBD.jpg


Index                            Explication

1                                 Couvercle

2                                 Capuchon

3                                Prise OBD



« MOST Direct Access »

« MOST Direct Access » est toujours installé sur les véhicules équipés d'un bus MOST. En plus de la prise OBD, le « MOST Direct Access » doit être connecté pour réaliser des programmations.



Acces-direct-MOST-E60.jpg





Index                                       Explication

1                                             Couvercle

2                                             Support de montage gauche, boite à gants

3                                             Boite à gants

4                                             Capuchon de protection pour « MOST Direct Access »

5                                            « MOST Direct Access » (connecteur flash)



L'accès au véhicule diffère selon le modèle. Vous trouverez une description détaillée dans le Service Technique BMW - SBT 00 03 03 (054).




Diagnostic-BMW-Preparation-correcte-du-vehicule.jpg



2.2.2  Procédure de modification du logiciel

Une bonne préparation du véhicule est une condition préalable importante pour garantir une programmation sans problèmes. Des exigences particulières s'appliquent aux modèles « Bmw Individual ». Ces exigences sont décrites dans les IDC (information, diagnostic et codage). Les mesures s’appliquant à tous les modèles BMW sont décrites ci-après. Une procédure de diagnostic doit d'abord être effectuée sur le véhicule avant toute programmation. La programmation ne doit pas être lancée avant que les défauts dans le système électrique du véhicule ne soient rejetés.   



Mesures de préparation

Moteur

Bouton-Start-Stop-moteur-BMW.jpg

Arrêter le moteur, tourner la clé de contact sur la borne 0



Boite de vitesses manuelle/SMG

Boite-de-vitesses-manuelle--SMG.jpg

-Transmission au point mort
-Frein de stationnement



Boite de vitesses automatique

Boite-de-vitesses-automatique-BMW.jpg

- Transmission en position P
- Température du système inférieure à 80 ° C
Attention : N'appliquez pas le frein de stationnement sur les véhicules équipés du frein de stationnement électromécanique.


Charges électriques

Diagnostic-BMW-charges-electriques.jpg

Toutes les charges électriques, les feux et les indicateurs de direction sont éteints. L’essuie-glace et le système de lavage sont éteints. Assurez-vous que les essuie-glace peuvent se déplacer librement. Ils peuvent être activés pendant la programmation, ne bloquez donc en aucun cas les essuie-glaces.


Batterie

Diagnostic-BMW-batterie.jpg

La batterie doit être suffisamment chargée au début de la procédure de programmation (12,6 V).


Chargeur batterie

Diagnostic-BMW-chargeur-batterie.jpg

Brancher le chargeur de batterie au véhicule (voir Service Information - Outils / équipement spéciaux 02 03 098 350). Ne pas brancher ou débrancher le chargeur pendant la programmation. La tension du système ne doit pas descendre en dessous de 12,6 V durant la procédure de programmation.




Diagnostic

Interface-diagnostic-BMW.jpg

Réaliser un test rapide.
À l'aide du système de diagnostic, corriger tout problème avant de commencer la procédure de programmation et effacer les codes des défauts mémorisés

.




Programmation

Diagnostic-BMW-Interface-programmation.jpg

Contrôler les valeurs CKM, observer également les réglages individuels sur le véhicule (fonction spécifique au modèle), le cas échéant, démarrer la procédure de programmation. Attention : L'état des données de la station-service logicielle doit toujours être mis à jour !


Véhicule avec bus MOST

Vehicule-avec-bus-MOST.jpg

Programmer avec OPS / OPPS uniquement. Assurez-vous que le microprogramme actuel est installé.

Diagnostic-BMW-symbole-attention.jpg

Veillez à ce qu'aucun commutateur, radio, etc. ne sont utilisés durant la programmation car cela pourrait mettre fin à la procédure de programmation.







2.2.3  Flux de données durant la programmation


Flux de données dans le réseau atelier




Flux-de-donnees-pendant-la-programmation.jpg

La disponibilité d’un réseau atelier est une condition préalable et basique pour la programmation. La procédure de programmation proprement dite n'est exécutée que par la station de service logicielle.








Globalement, la communication avec les calculateurs dans le véhicule se fait par le biais de la station de service logicielle (itinéraire rouge des données). Les systèmes de diagnostic BMW GT1 et DISplus peuvent être utilisés comme terminaux de commande. Les processus au niveau de la station-service logicielle peuvent être surveillés et contrôlés sur les écrans d'affichage des systèmes de diagnostic BMW (itinéraire bleu des données). Les systèmes de diagnostic BMW ne sont pas directement reliés au véhicule. Les données de programmation sont envoyées exclusivement par la station-service logicielle via le réseau de l'atelier au véhicule.


Diagnostic-BMW-Flux-de-donnees-dans-le-reseau-de-l-atelier.jpg





Index                                            Explication

1                                                      Station-service logicielle

2                                                      commutateur

3                                                      Voie des données entre le système de diagnostic BMW
                                                       et la station-service logicielle

4                                                      Voie des données entre le système de diagnostic BMW
                                                        et la station-service logicielle

5                                                      Chargeur batterie

6                                                     Interface (ici OPS)

7                                                     Système de diagnostic BMW (ici GT)












Flux de données dans le véhicule

L'échange des données entre la station-service logicielle et les calculateurs individuels s'effectue par différents itinéraires dans les différents modèles de véhicules. Dans tous les cas, la première étape consiste à lire l'ordre et l'état des données du véhicule ainsi que le kilométrage. En fonction du modèle du véhicule, l'ordre et l'état des données du véhicule sont mémorisés dans le système d'accès des voitures ou dans l'anti-démarreur électronique. Ces données sont également mémorisées de manière redondante dans les calculateurs suivants correspondant au modèle de véhicule :

• Module d'éclairage - E6x, E52, E53, E38, E39

• Groupe de commutateurs de lumière - E46, E83, E85

• Module de plancher- E87


L'ordre du véhicule est essentiel pour le déroulement de la programmation. Il doit être demandée et obtenue s’il n’est pas disponible ou endommagé.

L'ordre du véhicule peut être rappelé seulement lorsqu'une liaison de données est établie avec les calculateurs et que ceux-ci fonctionnent correctement.


Lecture de l'ordre du véhicule

Par exemple dans l'E87, le graphique ci-dessous montre la liaison des données nécessaire pour la lecture de l'ordre du véhicule, de l'état des données du véhicule et du kilométrage. En plus des composants du réseau atelier, les composants suivants du véhicule sont impliqués dans la procédure de communication :

• Bus de diagnostic

• Boîte de jonction (fonction passerelle)

• K-CAN

• Système d'accès voiture (CAS)

• Combiné d'instruments

• Module plancher



Diagnostic-BMW-flux-de-donnees-dans-le-vehicule.jpg



La programmation des calculateurs

Il est possible d’utiliser différents points d'accès pour programmer les calculateurs dans le véhicule. Les calculateurs du réseau MOST sont programmés via le « MOST Direct Access » (connecteur flash). Les autres calculateurs dans les systèmes de bus K-CAN, PTCAN et F-CAN sont programmés via l'interface OBD.
Les calculateurs DME, FZD et CDC sont programmés comme suit dans l'exemple suivant.
En plus des composants du réseau d'atelier, les composants suivants du véhicule interviennent dans la procédure de communication :

• Bus de diagnostic

• Boîte de jonction (fonction passerelle)

• K-CAN

• Centre de fonctions de toit

• PT-CAN

• Electronique numérique moteur

• Bus MOST

• Lecteur CD

• Amplificateur HiFi haut de gamme

• Chargeur universel et dispositif mains libres

• Radio 2

Diagnostic-BMW-flux-de-donnees-dans-le-vehicule-2.jpg



Problèmes supposés en cas de défaut

Il n’est pas possible d’effectuer un diagnostic du véhicule avec le système de programmation. Dans l'exemple suivant, il y a une coupure dans l'alimentation de la radio 2 (fusible défectueux). Par conséquent, la communication est défectueuse dans l'ensemble du bus MOST. Tous les systèmes utilisant le bus MOST sont indiqués comme «ne répond pas / réponse incorrecte » dans le plan d'action. Une procédure de diagnostic doit être lancée si cette situation se produit pendant la programmation.
En plus des composants réseau d'atelier, les composants suivants du véhicule interviennent dans la procédure de communication :

• Bus de diagnostic

• Boîte de jonction (fonction passerelle)

• K-CAN

• Centre de fonctions de toit

• PT-CAN

• Electronique numérique du moteur

Le bus MOST entier est inopérant en raison d'une panne de la radio 2. Ainsi, les données de programmation ne peuvent pas être envoyées via ce système de bus. Si plusieurs calculateurs sont indiqués comme « n’a pas répondu / réponse incorrecte », cela indique normalement un défaut dans la zone de la passerelle ou des systèmes bus.




Diagnostic-BMW-flux-de-donnees-dans-le-vehicule-3.jpg







2.2.4  Fonctionnement


Explication des termes- « Progman » et CIP

A partir du 09/2004, le système « Progman » (responsable de la programmation) adopté les fonctions des systèmes de diagnostic et de programmation BMW et proposé de nouvelles options de commande et de fonctionnement. Le logiciel est toujours disponible sur un CD et un DVD. Le CD contient un nouveau système d'exploitation (Windows XP Embedded). Le système d'exploitation précédent des systèmes de diagnostic BMW n’est plus utilisé. Le DVD contient CIP et tous les outils d'administration et de configuration liés aux procédures de programmation. « Progman » inclut une nouvelle structure de programme. Avec la station de service logiciel fonctionnant comme une plate-forme, les données nécessaires sont envoyées via CD / DVD et JETstream.


Plate-forme : Station-service logicielle                                                        Mise à jour du logiciel



Diagnostic-BMW-Plateforme-station-service-logicielle.jpg



Index                                           Explication

1                                                  Progman - système de programmation

2                                                 JETstream - mise à jour des données en ligne

3                                                 Administration - paramètres de base et interfaces d'administration Progman

4                                                 Multi-console / multi-cession - fonctionnement via différents               
                                                  dispositifs / gestion de plusieurs véhicules

5                                                 CIP - partie programme pour la programmation de véhicules BMW

6                                                Windows XP Embarqué- système d'exploitation



Progman

Le nouveau gestionnaire de programmation (Progman) rend plus facile la programmation en parallèle allant jusqu'à cinq véhicules (différentes séries de modèles et différents états de données du véhicule) qui sont programmables avec CIP.

JETStream

JETStream est l'application de base pour la mise à jour en ligne des données des systèmes de programmation DISplus, GT1 et SSS. Avec l'introduction de JETstream, il est possible pour la première fois de rendre les données disponibles en ligne pour le diagnostic ainsi que pour les systèmes de programmation. Il représente la base d'un processus d’échange d'information beaucoup plus rapide et plus efficace avec les ateliers de service après-vente partout dans le monde.

Outil d'administration

L'outil d'administration offre les mêmes options de réglage que précédemment avec le système diagnostic BMW. Cependant, le système Progman donne lieu à plusieurs changements et améliorations :

• Installation de l'imprimante JETStream
• Administration de l'OPPS / OPS / tête de diagnostic

Multi-console / Multi-cession

Le système Progman permet de programmer simultanément plusieurs véhicules avec différentes unités de commande (GT1 / DISplus). Ainsi, il est nécessaire de gérer plusieurs véhicules sur l'écran de la station de service logiciel ou des unités de commande (GT1 / DISplus). Avec Progman, il est possible de distinguer entre les véhicules en utilisant diverses caractéristiques (par exemple le numéro de châssis du véhicule). Les véhicules sélectionnés sont finalement libérés pour la programmation. Le logiciel CIP est responsable de la procédure de programmation proprement dite. Le fonctionnement et le contrôle du programme d'administration sont décrits dans le chapitre suivant




Index                                    Explication

Multi-console                          La fonction multi-console permet de contrôler les procédures de
                                           programmation à la fois via la station-service logicielle ainsi que
                                           via les systèmes de diagnostic BMW GT1 et DISplus.

Multi-cession                         La fonction multi-cession permet de programmer plusieurs véhicules
                                          simultanément.



Système d’exploitation

« Progman » est un nouveau système d'exploitation sécurisé pour la programmation d'applications chez BMW. Progman utilise le système Windows XP embarqué qui, à partir de maintenant, servira de base pour tous les autres programmes requis pour la programmation d'applications. Aucun changement ne peut être apporté au système d'exploitation de cette variante Windows et il ne peut être utilisé que pour le matériel correspondant (station de service logiciel). La modification du système d'exploitation entraîne des changements dans le fonctionnement et le contrôle des procédures de Progman. La tête de diagnostic OPPS / OPS / doit être attribué au diagnostic ou à la programmation. Une description détaillée du fonctionnement et des procédures de contrôle est détaillée dans le chapitre suivant.


CIP

La partie CIP du programme est responsable des tâches actuelles de la programmation. Cette partie du programme définit quels statuts de données doivent être affectés à quels véhicules. La procédure de programmation proprement dite fonctionne via le CIP.


Fonctionnement et contrôle du système Progman

La possibilité de programmer simultanément plusieurs véhicules avec une seule station-service logicielle et le nouveau système d'exploitation ont apporté des changements dans les procédures de fonctionnement et de contrôle.

Administration - Interfaces véhicules

Après avoir connecté l'interface (OPPS / OPS / tête de diagnostic) au véhicule, l'interface est affichée dans le menu correspondant et peut être sélectionnée.






Écran de démarrage Progman





Diagnostic-BMWEcran-de-demarrage--Progman-.jpg




Dans l'écran de démarrage du système Progman, les fonctions peuvent être sélectionnées dans trois parties :

• Barre d'écran supérieure

• Zone droite de l'écran

• Barre d'écran inférieure






Index                                             Explication

1                                                    Partie d'écran supérieure

2                                                    Orange - interaction nécessaire

3                                                    Blanc - vue détaillée disponible

4                                                    Gris - session en cours

5                                                    Sélection selon le nom

6                                                    Partie droite de l'écran

7                                                    Sélection selon le nom

8                                                    Partie d'écran inférieure

9                                                    Nouvelle session




Partie supérieure de lécran

Les fonctions suivantes sont disponibles dans la partie supérieure de l’écran :

• Administration

• Aide - ce menu contient une aide en ligne à « Progman »

• Document papier - la vue d'écran peut être imprimée en appuyant sur le bouton Document papier

• Accueil - redirige toujours l'utilisateur à l'écran de démarrage



Partie droite de l'écran

La partie droite de l'écran affiche les véhicules qui sont déjà présents dans le système Progman.

• Signification du lettrage orange : l'interaction nécessaire, les systèmes sont en attente d'entrée (le symbole sert d'indication supplémentaire)

• Signification du lettrage noire : le champ d'entrée peut être maximisé, les détails sont alors affichés. Le temps d'exécution restant de l'action en cours est affiché.

• Signification du lettrage gris : la session est utilisée et ne peut être sélectionnée par un autre utilisateur.

Partie inférieure de l'écran
De nouvelles sessions peuvent être créées dans la zone inférieure de l'écran. Les sessions existantes peuvent être triées en fonction du nom et du statut.



Interface

Diagnostic-BMW-Interface--Progman-.jpg









Index                                         Explication

1                                                Statut

2                                                Nom de l'interface

3                                               Version

4                                               Adresse IP

5                                               Interface externe





Dès qu'une nouvelle session est démarrée, l'interface jusqu’alors connectée au véhicule peut être sélectionnée dans la liste des trois interfaces. Les informations suivantes sont ainsi affichées sur l’écran :

• Statut

• Nom de l'interface

• Version

• Adresse IP

• Interface externe



Statut
« Statut » indique l'état de fonctionnement de l'interface correspondante. Cela est suivi par la description des couleurs et des symboles.









Fond-vert---l-interface-est-libre-et-peut-etre-selectionnee.jpg

Arrière plan vert - l'interface est libre et peut être sélectionnée







Fond-gris---interface-non-detectee.jpg

Arrière-plan gris - interface non détectée
- En cours d'arrêt ou de démarrage
- Le système n'est pas configuré en référence au sous-réseau dans lequel il est situé




Fond-rouge---l-interface-est-occupee.jpg

Arrière-plan rouge - l'interface est occupée et n'est pas disponible pour une session
Il est possible d'interroger la configuration et la session en cours




Lettrage-noir---l-interface-peut-etre-selectionnee.jpg

Lettrage noir- Il est possible de sélectionner l’interface




Le-lettrage-gris---interface-ne-peut-pas-etre-selectionne.jpg

Lettrage gris- Il n’est pas possible de sélectionner l’interface, elle n’est donc pas disponible ou n’est pas accessible





Le-point-d-interrogation-noir-est-inconnu.jpg

Point d'interrogation noir - l'interface n'est pas configurée au sous-réseau dans lequel il se trouve




Point-d-interrogation-gris---connexion-a-l-interface-n-est-pas-possible.jpg

Point d'interrogation gris – Il n’est pas possible de se connecter à l'interface, l'appareil n’est pas accéssible





Roues-dentees-noires--interface-actuellement-utilisee.jpg

Roues dentées noires - l'interface est actuellement utilisée exclusivement. Seules les données de configuration peuvent être interrogées

Tete-de-diagnostic.jpg

Tête de diagnostic





Systeme-de-diagnostic-BMW-OPS.jpg

OPS





Systeme-de-diagnostic-BMW-OPPS.jpg

OPPS







Symbole-OPS-avec-point-d-interrogation-gris.jpg

OPS avec arrière-plan gris et point d'interrogation gris
Un symbole d'OPS est dans son propre sous-réseau et est en cours de démarrage ou d'arrêt. Les interfaces dans leur propre sous-réseau sont indiquées seulement lorsqu’elles sont connectées. Les interfaces des sous-réseaux externes sont toujours affichées. Lorsqu'elles ne sont pas connectées, elles sont indiquées sous forme de point d'interrogation gris sur un arrière-plan gris sans le symbole d'interface





Symbole-OPPS-avec-fond-gris-et-point-d-interrogation-noir.jpg

Un symbole d'OPPS avec arrière-plan gris et point d'interrogation noir
Un point d'interrogation noir signifie que l'OPPS n'est pas configuré, selon le sous-réseau dans lequel il est utilisé.





Symbole-Diagnostictete-rouges-fond-noir-Roues-dentees.jpg

Un symbole d’une tête de diagnostic avec arrière-plan rouge et roues dentées noires.
La tête de diagnostic est utilisée. Un nouveau microprogramme est chargé dans ce cas. La tête de diagnostic n'est pas disponible pour une session. La configuration peut être interrogée.



Nom de l'interface

Un nom d'interface peut être donné librement à chaque interface afin de simplifier sa définition dans l'atelier.

Version

La version du microprogramme indique la mise à jour logicielle utilisée actuellement par l'interface sélectionnée (OPPS / OPS / tête de diagnostic). Après l'installation d'une mise à jour pour un nouveau logiciel, la version du microprogramme est transférée automatiquement après la connexion initiale avec l'interface. Les informations affichées dans ce champ maintiennent l'utilisateur à jour en ce qui concerne l'état actuel.

Adresse IP

L'adresse IP (adresse de protocole Internet) est une adresse donnée de façon unique pour chaque périphérique du réseau d'atelier.
Cette adresse se compose d'un bloc de nombres de nombres structuré comme suit.
Exemple d'un bloc de nombres :
192.168.100.10
Les adresses doivent être structurées de manière à ce que chaque périphérique du réseau se distingue de toutes les autres. Ainsi, elle peut être défini exactement et identifiée dans le réseau de l'atelier.

Interface externe

Cette colonne indique si l'interface actuelle est externe. Les interfaces externes sont localisées dans les sous-réseaux externes et peuvent être utilisées en coordination avec la station-service logicielle.



Cession



Interface-OPPS.jpg


Index                             Explication

1                                  Adresse IP de l'interface

2                                  Identifiant libre à sélectionner

3                                  Nom de l'interface

4                                  Clavier



Selon l'organisation de l'atelier, des numéros de plaque d'immatriculation de véhicule peuvent être utilisés pour marquer la différence entre les véhicules. Les interfaces peuvent être affectés aux véhicules sur l'écran « Cession ». Des combinaisons de chiffres et de lettres librement sélectionnables peuvent être utilisées à cette fin.
Il n'y a aucune restriction dans ce cas. Les exemples suivants sont possibles :
• Numéro du permis de conduire
• Numéro de plot / guide
• Numéros de châssis des véhicules
• Type / couleur


Ces numéros de plaques d’immatriculation sont affectés aux interfaces (OPPS / OPS / tête de diagnostic), ce qui permet d'identifier le véhicule à l'écran. Le clavier d'écran peut être actionné par le biais de l'écran tactile ou d'une souris. L'information peut être saisie par le clavier en liaison avec la station-service logicielle.





La sélection du modèle




Inteface-OPPS-Selection-modeles.jpg




Index                            Explication

1                                     Sélection du modèle



Le modèle BMW correspondant est choisi en sélection le modèle de série. L'identification précédemment saisie est affichée dans la partie supérieure de l'écran.





Plan d'action



Systeme-diagnostic--Plan-action.jpeg


Index                                                    Explication

1                                                            Les données du véhicule (série du modèle et numéro de châssis)
                                                              ainsi que le temps sont affichées.

2                                                            Ordre du véhicule - l'équipement optionnel du
                                                              véhicule est défini dans l'ordre du véhicule.

3                                                           Statut des données du véhicule – statut actuel des données du véhicule.
                                                             Statut des données cibles - statut des données après
                                                             un travail avec le plan d'action.
                                                             Modèle de véhicule (E060), année du statut des données,
                                                             mois du statut des données, description du statut des données.

4                                                            Liste des calculateurs à programmer, anciens et nouveaux
                                                              numéros de pièce des calculateurs, chemin de données
                                                              pour la programmation.


Un plan d'action doit impérativement être achevé dans tous les cas.



Etat des données des véhicules et compatibilité avec le module de gestion

Afin d'assurer la conformité des calculateurs l'un par rapport à l'autre, l'état des données du véhicule est comparé avec les données de compatibilité du module de gestion dans la station- service logicielle. L’ordre du véhicule est la base qui sert à définir l’état des données du véhicule qui est lu à partir du système d'accès de voiture et du module d'éclairage. Diverses données relatives au véhicule sont mémorisées dans l'ordre du véhicule (état des données du véhicule, équipement optionnel, etc.). L'ordre du véhicule est indiqué dans le plan d'action. L'état des données du véhicule décrit un état de construction qui garantit que tous les calculateurs d'un modèle de véhicule sont compatibles entre eux. Le véhicule est donc conforme. Dès qu'un plan d'action est créé, l'état réel des données du véhicule est comparé aux informations contenues dans une base de données (module de gestion de compatibilité). Toutes les versions hardware et logicielles des calculateurs sont mémorisées au niveau du module de gestion de compatibilité se rapportant à l'état des données du véhicule. Le CIP attribue une mesure spécifique au véhicule si une version hardware ou logicielle n'est pas conforme à celle du véhicule. Cette mesure peut être une mise à jour logicielle ou un remplacement de calculateur pour permettre au véhicule d’atteindre alors l'état des données cibles.

Dans tous les cas, avant de remplacer un calculateur ou de mettre à jour un logiciel, on suppose qu’il n’y a aucun problème au niveau du système électrique du véhicule !

Chargement du logiciel

Dès que l'opération "charger logiciel" est activée, la fenêtre peut être réduite afin de permettre le traitement d'autres véhicules. Les informations et boutons suivants sont affichés :

• L'opération en cours

• Identificateur de véhicule

• Bouton pour minimiser l'écran

• Temps nécessaire pour compléter l'action

Après avoir sélectionné "Réduire l'écran", l'écran de démarrage de Progman est affiché à nouveau, et une nouvelle cession peut être lancée.





Cession



Ecran-diagnostic-BMW.jpg




Index                                     Explication

1                                            Nom de l'interface

2                                            Adresse IP

3                                            Numéro d'identification du véhicule

4                                            Etat de session

5                                           Version CIP utilisée pour la programmation

6                                           Nom SSS - nom de la station-service logicielle




Les boutons orange et blanc dans la liste sur l’extrémité droite de l’écran peuvent être sélectionnés à tout moment. Dès qu'un véhicule est sélectionné, les données les plus importantes du véhicule ainsi que les outils de programmation sont affichés dans la partie gauche de l'écran.

Etat de la session

L'état indique quels processus ou opération sont actuellement actifs dans cette session. Dans ce cas, la station-service logicielle est en attente d’une action de l'utilisateur. Une fois cette action exécutée, la programmation peut se poursuivre ou être conclue.



Rapport final


Le rapport final documente tous les travaux réalisés à la fin d'une mesure. En plus des tâches réalisées, il fournit des informations sur le temps d'exécution de l'action et sur le véhicule.


Rapport-final-diagnostic-BMW.jpeg




Index                                Explication

1                                        Le temps (date / heure), le véhicule (modèle / numéro de châssis) et
                                          les états de données (état des données du véhicule / état des données           
                                          de la cible) sont affichés dans cette partie du plan d'action.

2                                        Les calculateurs programmés sont affichés dans cette partie

3                                        Les actions exécutées sont affichées dans cette partie

L'état des données du véhicule et l'état des données cibles doivent s’accorder après une programmation réussie. Les actions exécutées sont indiquées ci-dessous. Les actions réussies ou terminées sont indiquées par une coche verte ou une croix rouge.

Exemple

Dans cet exemple, les actions suivantes exécutées suivantes sont indiquées sous la rubrique 3 :


Index                                                       Explication

Plan d'action sélectionné                              Indique qu'un plan d'action a été sélectionné et réalisé.
Sauvegarde CKM réussie                              Les valeurs mémoire du véhicule et de la clé ont été
                                                               mémorisées sur le système de programmation


ANT programmé                                        Indique quelles calculatrices ont été programmés et comment
                                                              les références des pièces ont été changées

État des données                                       Un nouvel état des données du véhicule a été enregistré
enregistrées avec succès                            dans les calculateurs responsables à cet effet

Régénération réussie CKM                           Les valeurs du véhicule et de la mémoire de la clé
                                                              ont été écrites de nouveau sur le véhicule

Réglage ASK réussi                                    Les calculateurs installés et leur séquence sont mémorisés
                                                              dans le fichier d'enregistrement du contrôleur de système audio                                                 


Enfin, un test de contexte véhicule est effectué dans tous les cas et est également affiché dans le rapport final.




Fonctionnement et contrôle du CIP


Mesures spéciales

La fonction de mesures spéciales doit être utilisée uniquement lorsque la procédure normale de la détermination automatique et de l’exécution d’un plan d’action échoue. Dans ce cas, des calculateurs individuels peuvent être programmés à l'aide de la fonction des mesures spéciales et dans certains cas, les erreurs de logiciel peuvent être corrigées. Après l’implémentation des mesures spéciales, il serait nécessaire de travailler avec d'autres dispositifs de contrôle. Ces mesures doivent être réalisées dans tous les cas sinon un état de « véhicule non-conforme » sera créé là où la faute peut se produire.


Codage complet

La fonction de codage complet peut être nécessaire lorsque les fonctions du véhicule ne fonctionnent pas ou ne fonctionnent pas correctement à la fin de la programmation. La fonction de codage complet écrase tous les paramètres de codage de toutes les calculateurs programmables.

Rétrofit

Des groupes d’assemblage tels que le système de climatisation, par exemple, peuvent être ajoutés ultérieurement via le menu de rétrofit. Cette procédure de rénovation avec le CIP adapte nouveaux systèmes au système électrique central et au réseau de systèmes globaux du véhicule. Le véhicule doit fonctionner correctement avant de procéder à une rénovation/reconversion. L'ordre du véhicule dans la voiture ne sera pas modifié si un défaut est déterminé lors de l'exécution du plan d'action (croix rouge dans le rapport final). Dans ce cas, la rénovation / reconversion devrait être effectuée de nouveau avec CIP.

Conversion

Une conversion implique le changement de fonctions individuelles dans un calculateur.

Voiture et mémoire de clé

La lettre I représente l'individualisation du véhicule et les réglages de clé pour le client. Depuis l'introduction sur le marché de l'E65, les options d'adaptation individuelle d'un véhicule aux exigences spécifiques du client ont été adoptées à partir de l'interface opérationnelle du système de diagnostic BMW dans l’environnement de programmation CIP. Depuis l'introduction sur le marché de l'E60, il a été possible de réaliser divers réglages dans le véhicule lui-même. La portée exacte des paramètres peut être trouvée dans les IDC pour les modèles individuels.

Personnalisation

Depuis la commercialisation de l'E87, la majorité des réglages peuvent être mis réalisés dans le véhicule lui-même. L'individualisation du véhicule est maintenant connue sous le nom de « profil personnel » (pour une description détaillée, veuillez consulter le profil personnel du manuel du participant). Seuls les réglages difficiles à comprendre pour le client (par exemple, système d'alarme antivol, capteur d'alarme d'inclinaison) sont toujours réalisés dans le CIP à partie des menus de rénovation / reconversion.



Mesures résolutoires

Les données d'individualisation peuvent être perdues dès qu’un calculateur est remplacée ou programmée. Par conséquent, le CIP attribue des mesures pour ré-implémenter les données d'individualisation. Selon le système, les informations sont automatiquement implémentées par le CIP, comme c’est le cas par exemple pour la courbe caractéristique des vitres électriques. D'autres systèmes exigent une intervention extérieure, comme par exemple pour l’initialisation de la direction active (diagnostic). Les sous-fonctions des systèmes fonctionnent uniquement dans le cadre d'une telle initialisation. Par exemple, le calculateur responsable de la commande des lève-vitres doit être ré-implémenté par les données spécifiques. Même chose pour le degré de raideur et les arrêts d'extrémité des fenêtres latérales individuelles. Le CIP active cette procédure automatiquement.




Interface-diagnostic-BMW.jpg

Test rapide
Dans tous les cas, un test rapide doit être réalisé après la programmation avec le système de diagnostic BMW. Avec le CIP, il n'est pas possible de s'assurer que toutes les mémoires de codes d'erreur ont été effacées efficacement.






Bouton-Start-Stop-moteur-BMW.jpg


Bus de données en état de repos

Tous les calculateurs doivent assumer le mode veille après la programmation. Pour cela, laisser reposer le véhicule pendant au moins 5 minutes à la borne 0. Les indicateurs suivants affichent les systèmes de bus inactifs dans les différents modèles de véhicules.

• « Slot » E65 -CAS

• E60 / E61 – Système de verrouillage de sécurité pour enfants

• E87 - Unité marche / arrêt


Le système de bus est inactif dès que la lumière est éteinte.


2.2.5  Informations service





Administration du système "Progman"


Aperçu



Les options de réglage suivantes sont fournies dans le menu « Administration » :

• Interfaces
• Paramètres
• Interface utilisateur


Diagnostic-BMW-Programme-d-administration.jpg


Index                              Explication

1                                   Vue d'ensemble de l'administration - les stations-services logicielles
                                     et les interfaces sont configurées ici

2                                   Interfaces

3                                   Paramétrage

4                                  Interface utilisateur




Interfaces

L'OPPS / OPS et la tête de diagnostic peuvent être gérés et configurés dans le menu des interfaces.


Paramètres

Les stations- services logicielles peuvent être gérées dans le menu des paramètres. L'administration de plusieurs stations-services logicielles sera possible après la prochaine mise à jour.

Interface utilisateur

Les langues peuvent être définies dans « Progman » directement sans nécessiter une réinstallation dans le menu « administration ». Les options de réglage dans le menu des interfaces sont décrites ci-dessous.






Interfaces

Toutes les interfaces actives sont affichées dès l’activation du bouton « interfaces ». Les boutons dans la partie droite de l'écran sont activés et peuvent être sélectionnés en cliquant sur l'une de ces interfaces.



Interface-diagnostic-BMW_20170305-1839.jpg


Index                                   Explication

1                                         Aperçu - la recherche d'interfaces peut être réactivée
                                           en appuyant sur ce bouton. La liste des interfaces
                                           n'est pas mise à jour tant que cet écran est actif.
                                           La liste est mise à jour lorsque l’on appuie à nouveau
                                           sur le bouton « Aperçu ».

2                                         Configuration - les interfaces peuvent être configurées
                                           en cliquant sur ce bouton.

3                                        Interface de mise à jour - le microprogramme de l'interface
                                          peut être vérifié et mis à jour en cliquant sur ce bouton.

4                                        Autodiagnostic - les interfaces (OPS / OPPS / tête de diagnostic)
                                          peuvent être vérifiés en lançant un autodiagnostic

5                                        Interface externe - des interfaces externes peuvent être ajoutées ou supprimées via ce bouton.






Configuration


Il est possible d’adapter les interfaces pour le réseau d'ateliers BMW dans le menu "Configuration". Les options de réglage sont décrites dans ce qui suit. L’écran-clavier peut être manipulé par le biais de l’écran tactile ou de la souris.




Configuration-diagnostic-BMW.jpg




Index                                 Explication

1                                       Type de l'appareil-OPPS dans ce cas

2                                       Non de l'interface

3                                       Adresse MAC

4                                       Adresse IP

5                                       Ecran sous-réseau IP

6                                       Gateway

       



Nom de l'interface

Le nom de l'interface peut être librement attribué. Il doit avoir une nomenclature unique qui permet de définir une interface individuelle et de l'affecter au travaux de tous les jours au sein de l'atelier.

Adresse Mac
L'adresse MAC (Media Access Control) est l'adresse hardware de chaque périphérique réseau (carte réseau, commutateurs) qui est utilisé pour l'identification unique du périphérique dans le réseau.

Adresse IP
Des adresses uniques doivent être attribuées aux appareils de l'atelier pour faciliter l'échange de paquets de données entre eux.

Ecran de sous-réseau IP

L'écran du sous-réseau IP indique la partie de l'adresse IP qui décrit le sous-réseau. L'adresse standard est 255.255.255.0. Les données dans cette partie du menu d'administration doivent être gérées par un administrateur réseau. Après l'entrée, les données sont confirmées à nouveau. L'interface réalise alors une réinitialisation. Les réglages sont mémorisés après la réinitialisation.

Gateway
Le Gateway (passerelle) représente une interface entre les différents réseaux.






Mise à jour de l'interface


La version du microprogramme de l'interface et de la station-service logicielle peut être vérifiée dans le menu « mise à jour Interface ». Une mise à jour est réalisée automatiquement si la version du microprogramme n'est plus à jour ou si les versions de l'interface et de la station- service logicielle diffèrent les unes des autres. Cette opération est ensuite suivie d'une réinitialisation pour démarrer à nouveau microprogramme.




Mise-a-jour-interface-diagnostic-BMW.jpeg


Index                                   Explication

1                                         Mise à jour de l'interface

2                                         Nom d'interface

3                                         Dernière mise à jour réalisée-La date de la dernière mise à jour
                                           réalisée est affichée ici

4                                         Etat de la dernière version du microprogramme de la station-service logicielle

5                                         Etat des dernières versions du microprogramme des interfaces sélectionnées.




Autodiagnostic



Il est possible de vérifier les interfaces pour s'assurer qu'elles fonctionnent correctement par le biais du menu » autodiagnostic ». Une ou deux boucles de test sont nécessaires à cet effet en fonction du type d'interface. Le résultat peut être imprimé.


Self-test-Diagnostic-BMW.jpg



Index                          Explication

1                                Nom d'interface

2                                Type de l'appareil OPPS/OPS/tête de diagnostic

3                                Instructions utilisateur pour réaliser l'autodiagnostic

4                                Circuit de test pour le "Most Direct Access"

5                                Circuit de test pour le "byteflight"





Interface externe


Les interfaces doivent être supprimées lorsqu’elles ne figurent plus dans la liste de sélection. Cela assure que la liste n’affiche que les interfaces à utiliser avec la station-service logicielle.


Interface externe

Les interfaces dans les sous-réseaux externes peuvent être ajoutées ou supprimées dans le menu "Interface externe". Selon la structure du système, il est possible de définir d'autres sous-réseaux dans des sous-secteurs du réseau de l'atelier. Les interfaces des sous-secteurs externes doivent être ajoutées dans ce menu afin de les connecter à la station-service logicielle si nécessaire.



Interface-exterieure-Diagnostic-BMW.jpg


Index                               Explication

1                                         Menu de l'interface externe

2                                         Ajout d'une interface externe

3                                         Suppression d'une interface externe


2.3  Récapitulatif des nouvelles fonctionnalités


Voici un récapitulatif des informations les plus importantes sur les applications de programmation utilisées par BMW. Cette liste présente les points les plus importants d’une manière concise et permet de retenir les faits les plus importants contenus dans ce manuel.


Flux-de-donnees-pendant-la-programmation.jpg

La station de service logicielle adopte le rôle clé dans la procédure de programmation.




Station-service logicielle

Diagnostic-BMW-Station-service-logiciel.jpg

Dorénavant, les véhicules BMW peuvent être programmés uniquement avec la station-service logicielle. Celle-ci établit une connexion avec le véhicule et envoie les données de programmation via les interfaces du véhicule aux calculateurs à programmer.



Systèmes de diagnostic BMW

BMW-Diagnostic-Group-Tester-One-DIS-plus.jpg

Les systèmes de diagnostic BMW « Group Tester One » et « DISplus » peuvent encore être utilisés comme terminaux de commande. Les systèmes de diagnostic BMW sont connectés à la station-service logicielle, leurs écrans montrent les informations correspondantes et ils servent de télécommande pour la station-service logicielle.






Le système "Progman"


Diagnostic-BMW-Preparation-correcte-du-vehicule.jpg

De nouveaux masques d'écran ainsi que de nouvelles « fonctions utilisateur » ont été développés pour prendre en charge les options étendues avec Progman.Il est possible de programmer jusqu'à cinq véhicules simultanément avec Progman. Ce système permet également de gérer les procédures de programmation via différents terminaux.






3  Informations sur la technologie BMW



Photo-clavier-ecran.jpeg


Informations techniques

Description des fonctions

Instructions de réparation

Informations détaillées





Les systèmes d'information technique deviennent de plus en plus importants dans les processus de résolution des défaillances dans les nouveaux systèmes de l’ingénierie automobile. Une connaissance approfondie des technologies utilises est d’autant plus nécessaire pour le diagnostic et la réparation des systèmes complexes. Les systèmes
Les systèmes d'information technique de BMW contiennent par exemple. Informations sur le mode de fonctionnement des systèmes ainsi que les détails techniques (affectation des broches, couleurs des câbles, valeurs de consigne, emplacements d'installation, etc.)





Sources d'information

Pour assurer un diagnostic efficace des pannes, il est de plus en plus important d’avoir de solides connaissances des fonctions correctes des nombreux systèmes et de leurs sous-fonctions. Un défaut ne peut être évalué que lorsque la fonction correcte est connue.

Description des fonctions

Les informations nécessaires peuvent être trouvées principalement dans les descriptions des fonctions SBT ainsi que dans les manuels du participant réalisés au niveau de la formation après-vente. En liaison avec le véhicule, le technicien peut développer une vision sur le mode fonctionnel des systèmes inclus dans le véhicule.
En plus des descriptions de fonctions, les systèmes d'information suivants sont disponibles :

• Système de diagnostic BMW (DISplus et GT1)

• Système d'information technique (TIS)

• Gestion des produits et des mesures après-vente (PUMA)




Système de diagnostic BMW

En plus de leurs fonctions de testeur de diagnostic et d'équipement de mesure, les systèmes de diagnostic BMW DISplus et GT1 sont conçus pour communiquer et acheminer des informations. À partir du modèle E65, les informations importantes et les connaissances spéciales concernant le système de diagnostic sont décrites dans les descriptions de fonctions relatives aux systèmes concernés. En plus des descriptions des fonctions, il est possible de générer des schémas électriques avec toutes les informations détaillées et les emplacements d'installation et de rangement des câbles adaptateurs pour les systèmes électriques dans le véhicule.


Système d'information technique TIS

Le « Système d'information technique » offre principalement des informations techniques de base couvrant tous les aspects techniques relatifs au véhicule. En plus des instructions de réparation, il contient des informations sur les couples de serrage à respecter. Il contient également les derniers bulletins d'information de service ainsi que d’autres informations utiles. Le type de véhicule correspondant peut-être choisi en sélectionnant un modèle ou bien en entrant le numéro de châssis du véhicule.

Puma

La plateforme en ligne Puma (Gestion des produits et des mesures après-vente) fournit aux utilisateurs connectés une information rapide sur les problèmes rencontrés et comment les résoudre.
Même en cas d’intervention sur des véhicules avec des systèmes difficiles à diagnostiquer, les informations basées sur l'expérience des autres collègues peuvent grandement simplifier la résolution des problèmes.
Tous les systèmes d'information constituent ensemble une base solide pour des travaux de diagnostic et de réparation efficaces. La fonction et le fonctionnement des systèmes sont conçus pour être aussi intuitifs que possible et ne nécessitent donc pratiquement aucune explication. Une description détaillée et des instructions d'utilisation se trouvent dans le SIP « Système de gestion des problèmes et des mesures dans les services après-vente »
Il est important d'avoir travaillé par le SIP pour pouvoir assister à ce séminaire. En ce qui concerne les fonctions de base décrites dans le SIP, les améliorations suivantes ont été apportées avant tout dans la classification des symptômes :





2. Recherche approfondie

Il est possible, avec la fonctionnalité « Recherche étendue », de saisir à plusieurs reprises l'emplacement et le type de détection ainsi que le groupe / sous-groupe principal. Il est ainsi possible de rechercher plusieurs chemins. Ce qui permet d’avoir plus de possibilités pour trouver la mesure recherchée. Comme dans les systèmes précédents, il est possible de sélectionner et de désélectionner les séries E, le moteur et le carrosserie la touche Ctrl.









Couverture-document-Diagnostic-BMW-programmation-et-systemes-d-information-.jpg

Dernière modification par BMW-Tech (24-03-2017 14:44:18)

Hors Ligne

#2 24-03-2017 15:03:40

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 134
Site Web

Re : BMW DIS: système de diagnostic, de programmation et d'information

Bonjour,

Merci pour ce sujet vraiment complet sur le système BMW DIS. En plus de traiter du système de diagnostic BMW, c'est aussi une belle introduction au fonctionnement des réseaux multiplexés et à la méthodologie de diagnostic sur ces systèmes. C'est vraiment passionnant, le sujet est épinglé, c'est un indispensable!


Forum BMW

Hors Ligne

#3 26-03-2017 11:23:02

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 70

Re : BMW DIS: système de diagnostic, de programmation et d'information

Superbe description d'un système très complexe.

Merci !!


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

Pied de page des forums