Fiche occasion BMW 1 M Coupé E82: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / 1 M / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 31-01-2018 00:51:29

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 336

Fiche occasion BMW 1 M Coupé E82: Fiabilité et guide d'achat

Qualifiée de plus petite BMW lancée par Motorsport, La BMW série 1 M coupé est la variante sportive de la BMW série 1 E87. Elle doit sa construction et sa commercialisation à l’essoufflement du précédent  coupé de la gamme, la BMW série 1 E82.

Se démarquant par sa sportivité, elle jouit de tout ce qui se fait de mieux en termes de sportive compacte, profitant de l’expertise des professionnels de la division sportive de BMW.

BMW-serie-1-M-1

Finition de la BMW série 1 M coupé

Le travail sur le style de la BMW série 1 M coupé a été remarquable. Par rapport à la version non sportive, elle a gagné en caractère. L’arrière et l’avant ont beaucoup plus de charme tandis que les proportions sont désormais mieux calibrées.

Toutefois, il se pourrait que la division Motorsport se soit un peu trop appesanti sur l’extérieur de l’auto au détriment de la finition intérieure qui n’a franchement rien d’honorable.

Les plus de la finition

En effet, si elle s’inspire essentiellement de la plateforme de la E87, la 1 M gagne en muscle en digne sportive. Ainsi, les flancs sont grossis pour faire tenir les jantes 19 pouces dont elle est chaussée. La proue gagne en agressivité avec ses  sorties d’airs qui marquent l’ADN des modèles Motorsport. Ce choix est plus technique qu’esthétique puisque la BMW série 1 M coupé dispose de deux conduites d’air permettant de canaliser l’air entrant.

Si la marque allemande nous a habitués à des modèles sportifs à aileron arrière, cette fois-ci elle joue la carte de la simplicité. Toutefois, la simplicité de la malle cache un remarquable travail sur l’aérodynamique. En dépit de tout, BMW n’a pas pu faire l’impasse sur les doubles sorties d’échappement ni sur les répétiteurs de clignotants.

Ce qui finit de démarquer la BMW série 1 M coupé, c’est assurément les teintes dans lesquelles elle est proposée. Si le Noir Spahir ou le Blanc Alpin  vous semblent trop classiques, l’orange Valencia devrait faire retourner les regards sur votre passage. On peut affirmer sans l’ombre d’un doute que cette finition est exemplaire.

BMW-serie-1-M-2

Les moins de la finition

Avec BMW série 1 M coupé, la division Motorsport a voulu relever un énorme défi : celui de transformer une paisible citadine en sportive. Si le pari semble avoir été relevé sur certains points, il y en a d’autres sur lesquels le bât blesse.

En effet, la voiture manque cruellement de protections de carrosserie. Résultat, toute la peinture est exposée à tous les vents et, aussi chatoyante soit-elle, elle a tôt fait de montrer des signes de fragilité dès 50.000 km au compteur.

De même, il se pourrait que BMW ait pris trop à cœur le terme « citadine » au point de négliger la qualité du revêtement interne. Déjà qu’il est en tissu, il aurait été préférable qu’il s’agisse de tissu de bonne qualité. Malheureusement, il n’en est rien. Ils se déteignent au plus minuscule contact de l’eau. Les inserts en plastique, eux non plus, n’ont rien d’honorable.

En plus de l’intérieur sans éclat, il faut compter les problèmes de fabrication, notamment la rouille des sièges avant. Quand on sait que la BMW série 1 M coupé ne décote pas vite, c’est quand même dommage.

BMW-serie-1-M-3

Confort et habitabilité de la BMW série 1 M coupé

Avec tous les problèmes que connait la finition intérieure de la BMW série 1 M coupé, il est tout à fait normal d’appréhender le confort et l’habitabilité interne. Quand on ajoute à cela son statut de compact, il est franchement complexe de se projeter sereinement sans craindre de nuage sombre. Le confort et l’habitabilité cumulent malgré tout beaucoup de points positifs qu’il convient de mettre en lumière pour rendre justice à la  BMW série 1 M coupé.

Les plus du confort et habitabilité

Si la BMW série 1 M coupé n’est pas l’une des autos les plus spacieuses, elle jouit tout de même d’une très bonne position de conduite. Les sièges  sport sont du plus grand confort et le fait que l’équipement soit complet n’altère pas du tout l’ergonomie de la planche de bord.

La BMW série 1 M coupé dispose entre autres de la climatisation bi-zone d’une efficacité redoutable, les phares Xénon qui assurent une bonne visibilité nocturne. En plus d’une parfaite insonorisation,  la qualité de l'installation audio est excellente. Quant au système Start & Stop, il se montre très réactif.

BMW-serie-1-M-4

Les moins  du confort et habitabilité

Le plus grand défaut de la BMW série 1 M coupé est incontestablement son habitabilité. C’est le propre des compactes de créer la polémique autour de la question. Alors que certains arrivent à caser sans problème deux adolescents de grande taille à l’arrière, d’autres déplorent qu’il n’y ait quasiment plus de place une fois que le siège bébé est calé.

Pour d’autres encore, le statut de voiture 5 places de la BMW série 1 M coupé n’est qu’une parodie et il aurait mieux valu en faire une 4 places bien plus habitable. À cela, il faut ajouter la petitesse du coffre qui, une fois de plus, discrédite la réputation de compacte familiale du coupé.

En plus d’être amputée d’une place, la banquette arrière n’offre pas assez d’espace aux jambes ; la faute à la longueur de l’auto. Certains pourraient même éprouver des difficultés à monter ou à descendre en raison de l’assise un peu basse. Apparemment, tout a été fait en  miniature sur cette voiture, même le pare-brise dont la hauteur limite quelque peu la visibilité. En visibilité latérale par contre, c’est le montant qui pose problème.

Si l’efficacité des jantes 17 pouces est félicitée sur les modèles de base, il n’en est pas de même pour les jantes 19 exclusivement disponibles sur le modèle M. Difficile donc d’apprécier le moment présent sans souffrir, surtout que la voiture n’est pas équipée de la transmission intégrale à 4 roues motrices. Ce qui pose de sérieux problèmes de comportement routier.

BMW-serie-1-M-5

Motorisation et comportement routier de la BMW série 1 M coupé

La division Motorsport a voulu faire honneur à sa réputation en termes de motorisation de la BMW série 1 M coupé. Peut-on dire que le pari a été remporté ? Seul un décryptage permettra de répondre à cette question.

Les plus de la motorisation et du comportement routier

Pour cette version 1 M, BMW a misé sur un moteur 3,0 litres suralimenté de 6 cylindres d’une puissance de 340 chevaux à 5 900 tr/min et développant un couple de 500 Nm disponibles entre 1 500 à 4 500 tr/min.

Avec l’unique boite de vitesses à 6 rapports et les jantes 19 pouces, BMW n’a prévu que la propulsion. La vitesse maximale étant de 250 km/h, l’accélération de 0 à 100 km/h se fait en 4,9 secondes tandis que celle de 0 à 200 km/h se fait en 17,33 secondes.

La BMW série 1 M coupé est proposé avec 4 modes de conduite éco/ confort/ sport/ sport+. Les deux derniers révèlent le dessein de coureuse de la voiture, la transformant en une vraie bête de scène. Vous ressentirez tout de même beaucoup plus de plaisir avec les deux premièrs. Si la tenue de route est excellente et que les reprises sont bonnes, il vous faudra encore vous habituer à la propulsion.

BMW-serie-1-M-6

Les moins de la motorisation et du comportement routier

Avec des jantes 19 pouces et des freins ventilés perforés, la BMW série 1 M coupé n’est pas très facile à prendre en meain dans certaines circonstances. L’embrayage manque parfois de progressivité. La propulsion n’est, elle non plus, pas franchement fameuse à cause des nombreux risques de glissements sur route mouillée ou enneigée. Ce qui en fait la parfaite voiture d’été.

Fiabilité

La fiabilité de la BMW série 1 M Coupé est mise à mal par les équipements électroniques comme le radar de recul et le GPS qui ne méritent pas vraiment leur place.  Par ailleurs, si le siège conducteur a parfois tendance à se déboiter dans les virages, la barre de direction est susceptible de grincer en raison du frottement entre les plastiques. Il ne faut pas non plus occulter les problèmes de verrouillage de la trappe à essence.

BMW-serie-1-M-7

Bilan

Par rapport à la version de base, la BMW série 1 M Coupé arbore une finition bien plus élaborée, même si l’intérieur ne fait pas honneur à l’extérieur. Si le confort semble acceptable, l’habitabilité est discutable. Le degré de satisfaction varie en fonction des usages, même si la moyenne penche pour une habitabilité biaisée. Quant à la motorisation, elle révèle tout ce qu’on attend d’une voiture M, mais pas plus.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW 1 M Coupé E82, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.


Forum BMW

Hors Ligne

#2 31-01-2018 10:52:12

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 337
Site Web

Re : Fiche occasion BMW 1 M Coupé E82: Fiabilité et guide d'achat

On pourrait croire qu'un modèle compact comme la 1 M Coupé E82 est abordable sur le marché de l'occasion. Il n'en est rien. Peu répandu, le modèle est recherché et son prix de vente atteint des sommets: comptez dans les 45000 à 50000€ soit en moyenne 15000€ de plus qu'une M3 E92 de la meme année! Et pourtant, la 1 M est moins puissante, moins confortable et son design est plus conventionnel.

La 1 M Coupé est donc une voiture à part, très exclusive. Pour réaliser un bon achat, il faudra négocier habilement et bien suivre notre guide BMW occasion.


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 28 17-04-2018 21:58:18 par DaddyKool
Épinglée :
1 49 11-04-2018 11:23:44 par DaddyKool
4 48 09-04-2018 10:07:07 par BMW-Tech
Épinglée :
1 52 04-04-2018 20:10:08 par DaddyKool
Épinglée :
1 49 26-03-2018 08:02:59 par DaddyKool

Pied de page des forums