BMW M635CSi : le coupé sportif qui vaut son pesant d’or ! (Page 1) / M635 CSI / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 06-01-2018 20:53:21

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 542

BMW M635CSi : le coupé sportif qui vaut son pesant d’or !

BMW M635CSi : le coupé sportif qui vaut son pesant d’or !



La M635CSi est l’ultime version sportive de la série 6 E24. Dévoilée pour la première fois en 1983 au salon de Francfort, elle était commercialisée à partir du mois d’Avril 1984. Bien qu’elle soit construite dans les usines de BMW à Dingolfing et non pas dans les ateliers de Motorsport à Preussenstrasse, elle représente la première génération de la gamme BMW M6. Alors que ce coupé sportif était commercialisé en Europe sous la désignation M635CSi, il est plus connu en Amérique du nord et au Japon sous le nom mythique M6. Alliant confort, luxe, et sportivité, la m635csi e24 est l’une des meilleures voitures sportives des années 1980.




M635CSi-e24--1.jpeg





Design

De prime abord, la M635CSi affiche un design plus sportif par rapport à la version standard. Bien qu’elle reprenne pratiquement  la même face avant en « nez de requin », elle adopte un spoiler plus abaissé intégrant des feux antibrouillards. Les calandres aux contours chromés rejoignent des grilles noires plus larges portant le logo de Motorsport. A la différence de la version standard, la m635csi e24 est dotée de rétroviseurs extérieurs peints de la couleur de carrosserie. Elle est également équipée de disques de frein plus grands et de jantes BBS de style RS. A l’arrière, elle intègre un spoiler aérodynamique noir similaire à celui que l’on retrouve sur la version de pointe 635CSi. La version nord-américaine -lancée en 1987-adopte le même design extérieur mais se distingue par le logo M6 apposé sur le couvercle du coffre arrière et sur la grille avant gauche.





M635CSi-e24--2.jpg





A l’intérieur, la M635CSi affiche une ergonomie exceptionnelle. Elle est dotée d’un poste de conduite confortable avec notamment des sièges Sport et une console centrale orientée vers le conducteur. La planche de bord empruntée à la 635csi comprend un indicateur de maintenance et plusieurs interrupteurs de contrôle gérés par l’ordinateur de bord. Le combiné d’instruments badgé M comprend un compteur de vitesses gradué jusqu’à 280 Km/h et un compte-tours gradué jusqu’à 8000 tr/min avec une zone rouge à partir de 6900 tr/min.




M635CSi-e24--4.jpg




La dotation standard de la m635csi comprend un volant M-Technik à trois branches gainé cuir et une sellerie en tissu. Une sellerie en cuir était disponible en option. Au niveau de l’habitabilité, la m635csi est comparable aux coupés sportifs américains de l’époque. Elle offre quatre vraies places assises confortables avec notamment une garde au toit et un espace aux jambes très corrects. Par ailleurs, la dotation standard de la version américaine comprenait plusieurs équipements proposés en option sur la version européenne tels que les sièges chauffants à réglage électrique avec mémoire, la sellerie en cuir Nappa, la suspension arrière auto-adaptive, et la climatisation pour les passagers arrière.





M635CSi-e24--3.jpg




En outre, BMW proposait deux finitions spécifiques pour le marché nord-américain : la finition Highline et la finition Halfline. La finition Highline comprenait une sellerie cuir Nappa couvrant tous les éléments de l’habitacle y compris la planche de bord, les garnitures de portes, la console centrale, et le couvercle de la boite à gants. Au niveau de la finition Halfline, tous les éléments de l’habitacle ont reçu le cuir Nappa sauf la planche de bord et les garnitures de portes. Quant à la version japonaise, elle se distinguait par une dotation standard plus riche comprenant un toit ouvrant à commande électrique, des sièges avant chauffants à réglage électrique avec mémoire, une console centrale arrière intégrant l’interface de climatisation, et des jantes en alliages légers de 415 mm.




M635CSi-e24--5.jpg





Moteur

Pour animer la M635CSi, Motorsport a dû sortir le grand jeu et emprunter le légendaire bloc M88 à la BMW M1 (E26). Ce moteur gravé du logo de Motorsport était tellement performant qu’il se posa en référence pour plusieurs années. Il a également permis à BMW de remporter plusieurs victoires dans les compétitions de courses automobiles. Les ingénieurs de développement ont apporté de nombreuses modifications techniques à ce bloc afin de produire une version adaptée à la M635CSi. Portant le code M88/3, ce six-cylindres en ligne 3.5 L appartient à la gamme des moteurs supercarrés avec notamment un alésage de 93.4 mm et une course de 84.0 mm. Il est placé en position longitudinale-avant et est construit selon les technologies de la course automobile. Le bloc M88/3 se distingue également par son rendement élevé et ses hautes performances mécaniques, lesquelles était très avancées à l’époque surtout pour un moteur atmosphérique.



M635CSi-e24--6.jpeg





Doté d’une culasse en alliages d’aluminium comprenant 24 soupapes et deux arbres à cames en tête, ce moteur a abandonné le système d'injection Kügelfischer monté sur la version originale M88. Il a reçu à sa place le système d’injection Motronic de Bosch, lequel est plus performant. Mis à part l’abandon de la lubrification par carter sec et l'adoption de deux arbres à cames, le bloc M88/3 reprend la même architecture de la version originale montée sur la M1 avec notamment un vilebrequin matricé reposant sur 7 paliers, quatre soupapes en V par cylindre, et des chambres de combustion à turbulence tri-sphérique. La combinaison inédite entre cette architecture innovante à l’époque et le système d’injection Motronic a permis d’optimiser la combustion du mélange gazeux et d’augmenter par la suite le rendement du moteur.




M635CSi-e24--7.jpg






Même s’il parait très ordinaire de nos jours, le bloc M88/3 se distingue par un taux de compression élevé de 10.5 :1 et est en mesure de délivrer une puissance maximale de 286 ch et un couple nominal de 343 Nm. De quoi propulser le Coupé sportif de BMW de 0 à 100 Km/h en 6.4s. Ce moteur a d’ailleurs été monté ultérieurement sur la m5 e28 ainsi que sur la version sud-africaine de la 745i E23. En 1987, la M635CSi fut lancée en Amérique du nord et au Japon sous la désignation commerciale M6. Cette version a reçu le nouveau moteur six-cylindres S38 monté également sur la version américaine de la M5 E28.




M635CSi-e24--8.jpg





A la différence du moteur M88/3, le bloc S38 dispose d’un convertisseur catalytique, d’une chaine de distribution à double rangée, d’un arbre à cames plus court, et d’un système d’échappement optimisé. Légèrement moins performant, il délivre une puissance maximale de 256 ch et un couple de 330 Nm. Par ailleurs, la M635CSi est dotée d’une boite de vitesses mécanique à 5 rapports conçue et développée par l’équipementier Getrag. Elle atteint une vitesse maximale de 255 Km/h et réussit le test du kilomètre départ arrêté en 26.4 s. Compte tenu de la puissance générée par le moteur M88/3, la M635CSi affiche une consommation carburant relativement élevée pouvant s’envoler rapidement au-delà de 16 L/100 Km lorsque l’on roule à grande vitesse. 




M635CSi-e24--9.jpeg







Comportement routier

Grâce à une répartition de masses optimisée et des trains roulants bien réglés, la M635CSi offrait un agrément de conduite incomparable à l’époque. Dotée d’un nouveau système de suspension Sport M-Technik conçu par l’équipementier allemand Bilstein, elle est abaissée de 10 mm par rapport à la version standard. Outre son aspect fonctionnel, cet abaissement de l’assiette a contribué à accentuer davantage l’aspect sportif et dynamique qui fait distinguer la M635CSi. Ce système de suspension -repris ultérieurement sur la M5 E28- est composé d’amortisseurs à gaz, de ressorts sportifs à tarage plus ferme, et de barres antiroulis optimisées (25 mm à l’avant et 19 mm à l’arrière). Il permet d’avoir une suspension sportive sans pour autant altérer le confort de conduite. A noter que la version nord-américaine conserve les mêmes ressorts de suspension de la 635CSi E24 et ne bénéficie donc pas d'assiette abaissée.




M635CSi-e24--10.jpeg





A l’image de la version standard, la m635csi e24 est équipée d’un système de direction à recirculation de billes. A partir de Mai 1988, il était possible de commander le système de direction Servotronic à assistance variable produit par l’équipementier ZF. D’ailleurs, les modèles européens équipés de ce système sont très rares. La M635CSi est équipée de série d’un différentiel autobloquant à glissement limité (à 25%), lequel permet de compenser plus efficacement les éventuelles différences de vitesses de rotation entre les deux roues motrices notamment dans les virages. Malgré qu’elle soit dotée de série du système ABS, d’étriers à quatre pistons, et de disques de frein plus grands à l’avant (300 mm de diamètre), la m635csi est critiquée pour son freinage moins performant en comparaison avec des concurrentes comme la Porsche 928S ou la Mercedes 560 SEC (W126).




M635CSi-e24--11.jpeg




Version restylée M635CSi

Depuis son lancement, la M635CSi a reçu de temps en temps quelques retouches stylistiques. En 1985, elle était équipée d’un nouveau spoiler arrière plus esthétique. En 1986, elle était disponible pour la première fois avec l’option Shadowline. En mois de Septembre de la même année, elle a reçu un léger restylage de mi- carrière. Esthétiquement, la version M635CSi restylée se distingue par des pare-chocs et des spoilers plus larges. Les jantes BBS en 3 parties-critiquées pour leur mauvaise qualité de fabrication- ont été abandonnées et ont été remplacées par de nouvelles jantes à rayons construites en alliages légers. Au niveau des motorisations, une nouvelle version catalysée équipée du moteur S38 a été proposée pour la première fois sur le marché européen.




M635CSi-e24--12.jpeg






Conclusion

Produite entre 1984 et 1989, la m635csi e24 symbolise à merveille l’esprit BMW : elle est agréable, robuste, performante et luxueuse. Cette première génération de la M6 se distingue par ses performances mécaniques et notamment par la puissance inédite générée par le monumental M88/3. En outre, elle affiche un design sportif et une bonne finition à l’intérieur. Vendue à 5855 exemplaires, la M635CSi est l’une des voitures de collection les plus prisées de nos jours. Malgré toutes ces années passées, elle surprend toujours par son agilité et son agrément de conduite !

Dernière modification par BMW-Tech (06-01-2018 21:13:06)


Forum BMW

Hors Ligne

#2 08-01-2018 09:48:25

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 500
Site Web

Re : BMW M635CSi : le coupé sportif qui vaut son pesant d’or !

Voila une bien belle présentation pour un modèle de légende, c'est épinglé! smile


Forum BMW

Hors Ligne

#3 04-02-2018 00:19:06

gev340
Membre

Inscription : 03-02-2018
Messages : 1

Re : BMW M635CSi : le coupé sportif qui vaut son pesant d’or !

Belle description de la M635CSi.
Je suis l’heureux propriétaire de la n•2572 version EUR allemande francisée de juin 1985.
J’ai égalelent une « petite » 628CSia n•60921 de 1986.
Un bel aquarium d’E24.
Cordialement.
Guillaume.

Hors Ligne

#4 04-02-2018 11:24:23

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 500
Site Web

Re : BMW M635CSi : le coupé sportif qui vaut son pesant d’or !

Bonjour Guillaume, bienvenue smile

Une présentation est appréciée sur le forum, ça se passe ici: Présentation, merci.


Forum BMW

Hors Ligne

#5 05-02-2018 10:19:01

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 542

Re : BMW M635CSi : le coupé sportif qui vaut son pesant d’or !

Bonjour,

plus_un pour la présentation!


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
4 197 09-04-2018 10:07:07 par BMW-Tech
Épinglée :
1 385 31-01-2018 10:52:12 par DaddyKool
Épinglée :
1 361 11-01-2018 09:06:20 par DaddyKool
1 661 05-12-2017 14:20:33 par DaddyKool
2 521 22-09-2017 16:58:37 par Joz

Pied de page des forums