La BMW M5 E28 : un loup déguisé en agneau ! (Page 1) / M5 E28 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 20-12-2017 17:57:32

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 462

La BMW M5 E28 : un loup déguisé en agneau !

La BMW M5 E28 : un loup déguisé en agneau !






La M5 E28 est la première version de la M5, conçue et développée entièrement par Motorsport. Elle fut dévoilée pour la première fois en 1985 au Salon d’Amsterdam. Bien qu’elle soit une évolution de la gamme 535i, la M5 de première génération s’en distingue par ses performances supérieures. Le concept derrière le développement de la M5 E28 est très simple : prendre une berline conventionnelle et lui greffer le moteur d’une BMW M1 pour en faire la berline de série la plus rapide au monde !




BMW-M5-E28-intro.jpg




Design : une ligne carrée peu aérodynamique

Construite sur la base de la 535i E28, la M5 de première génération a été assemblée à la main. Les modèles destinés à l’Europe, l’Amérique du Nord et le Japon ont été construits dans les usines de Motorsport à Munich. Quant à la version destinée à l’Afrique du Sud, elle a été assemblée également à la main mais localement dans les usines de BMW à Rosslyn (en Afrique du Sud). De manière générale, la M5 E28 a reçu de nombreuses améliorations par rapport à la version de base que ce soit au niveau du châssis ou bien au niveau de l’ensemble mécanique. Coté design, elle affiche un look discret et incarne par excellence la berline bourgeoise qui n’attire pas trop les regards. 




BMW-M5-E28-2.jpg






A l’image de la Série 5 E28, elle adopte pratiquement le même code stylistique qui a marqué les modèles de BMW dans les années 70 et les débuts des années 80. La face avant de style « nez de requin » reprend donc le même concept utilisé sur les modèles Série 3 E21, Série 5 E12 et Série 7 E23. Elle intègre les calandres typiques aux contours chromés ainsi que deux double-phares ronds dotés d’un système d’essuie-phare.





BMW-M5-E28-3.jpeg






Vue de profil, la M5 E28 n’affiche pas vraiment les caractéristiques d’une voiture super-sportive. En effet, son design aux lignes carrées est loin de refléter la grande puissance qui se trouve juste sous le capot. Avec un Cx-presque camionnesque- de 0.37, la M5 E28 est moins aérodynamique que toutes les versions ultérieures. Même en comparaison avec la M535i, cette dernière parait plus sportive et plus aérodynamique avec son kit « M Technik » qui est nettement plus expressif que celui de la M5 E28. Néanmoins, ce design classique et discret conserve tout de même un charme exceptionnel qui se traduit par un grand intérêt de la part des collectionneurs pour ce premier modèle de la M5.





BMW-M5-E28-4.jpeg





Il faut également souligner la finesse stylistique de la partie arrière notamment de la jupe chromée et du spoiler noir placé sur le couvercle du coffre. Les feux arrière sont également larges et adoptent un design similaire à celui qu’on retrouve habituellement sur le modèle de base de la Série 5 E28. A noter que beaucoup de pièces carrosserie de la M5 E28 sont interchangeables avec celles de la Série 5 E28. La première berline sportive de BMW Motorsport partage également les mêmes jantes en alliages légers avec la M635CSi ainsi qu’avec certains modèles de la Série 7 E23.




BMW-M5-E28-5.jpg





Intérieur : confort et finition haut de gamme

A l’image de la M535i, la M5 E28 se distingue par une structure solide et un habitacle très confortable. Elle mesure 4620 mm de long, 1700 mm de large, et 1397 mm de haut. Bien qu’elle soit la plus petite de toutes les BMW M5, elle affiche des proportions compactes et se distingue par ses grandes surfaces vitrées. A l’avant, la console centrale et l’interface comprenant le poste radio et la commande de climatisation sont légèrement orientées vers le conducteur. Il en résulte un poste de conduite ergonomique où tous les dispositifs de commande sont très accessibles au conducteur. La M5 E28 est dotée de série d’un volant de direction à trois branche M Technik. Derrière ce volant on retrouve un combiné d’instruments très chic au logo de Motorsport, lequel est gradué jusqu’à 280 Km/h. Les clients avaient le choix entre trois types d’habillage pour les sièges et les garnitures de portes : tissus, cuir étendu, et peau de buffle.




BMW-M5-E28-6.jpeg





Dédiée principalement à une clientèle riche, la M5 E28 est dotée de série d’un système de climatisation et de sièges chauffants à réglage électrique. Le toit coulissant et le régulateur de vitesse étaient disponibles sur commande. Bien que la M5 E28 n’ait pas reçu un restylage de mi- carrière (LCI), elle a bénéficié de quelques améliorations esthétiques en 1986. Sur le pommeau du levier de vitesses, le logo « M » a été remplacé par 3 bandes au couleurs de Motorsport avec le dessin caractéristique de la grille en « H ». L’ordinateur de bord et les lève-vitres électriques ont été proposés de série sur tous les modèles sortis après le mois d’avril 1986. En option, les clients pouvaient commander pour la première fois l’option « Shadow Line », les jantes M 16 pouces en alliages légers, et les seuils de portes avec l’emblème « M5 ». Sur le plan mécanique, les barres antiroulis, les amortisseurs et les ressorts de suspension ont été remplacés par de nouveaux éléments plus performants.




BMW-M5-E28-7.jpg





Moteur : le légendaire M88 !

Malgré son design de petite berline bourgeoise sage et élégante, la M5 E28 cache sous le capot un vrai moteur de course automobile. Il s’agit du bloc M88 qui a été inauguré pour la première fois sur la BMW M1. La version M88/3 montée sur la M5 E28, la M635 CSi (E24) et la 745i (E23), a reçu de nombreuses améliorations que ce soit au niveau de la forme ou bien au niveau des performances. Il s’agit d’un six-cylindres en ligne 3.5 L à 24 soupapes délivrant une puissance maximale de 286 ch et un couple nominal de 340 Nm. Avec un alésage de 93.4 mm et une course de 84 mm, ce moteur affiche fièrement son appartenance à la gamme des moteurs supercarrés.




BMW-M5-E28-8.jpg





A la différence du bloc M30B34 animant la M535i, le moteur M88/3 dispose d’une culasse en alliages d’aluminium à double arbre à cames en tête et d’un système de lubrification à carter sec. Il est également équipé du système d’injection Bosch Motronic avec commande électronique intégrale. Ce bloc légendaire affiche un taux de compression de 10.5 :1, lequel est exceptionnel pour un moteur atmosphérique des années 80. Et comme le veut la tradition chez BMW, le moteur de la M5 E28 est placé dans une position longitudinale. Il est lié aux roues motrices par une chaine cinématique à propulsion arrière qui comprend une boite de vitesses manuelle Getrag à 5 rapports et un différentiel autobloquant à glissement limité à 25%. Par ailleurs, un système d’étagement court pour la transmission était disponible en option.




BMW-M5-E28-9.jpg






En 1986, BMW a lancé la version nord-américaine de la M5 E28. Cette dernière était animée par le six-cylindres en ligne S38B35, lequel a remplacé le bloc M88 sur les modèles de la M5. Equipé d’un catalyseur, le bloc S38B35 délivre une puissance maximale de 260 ch et un couple de 330 Nm. A noter que le constructeur et préparateur allemand Hartge a utilisé la plateforme de la M5 E28 pour construire la berline sportive Hartge H35S-24. Avec une puissance maximale de 330 ch et un couple de 366 Nm, cette version Hartge est plus puissante que la M5 E28.





BMW-M5-E28-11.jpg






Tenue de route : confort et sécurité

Grâce à son moteur très puissant, sa structure compacte, et ses trains roulants bien réglés, la M5 E28 affiche un excellent comportement routier. Elle est dotée d’un système de suspension avant de type Macpherson avec barre antiroulis et d’un système de suspension arrière à roues indépendantes et barre antiroulis. Tous les éléments de suspension ont reçu des réglages spécifiques par rapport à la version standard. Les ressorts de suspension sont plus durs et les amortisseurs à gaz sont plus fermes assurant ainsi une conduite plus sportive.



BMW-M5-E28-10.jpeg




La M5 E28 est relativement légère et ne pèse que 1470 kg. Malgré son design peu aérodynamique, elle abat tout de même le 0-100 Km/h en 6.7 s et atteint une vitesse maximale de 245 Km/h. Grâce à l’introduction du système ABS et d’un système de freinage à disques ventilés et étriers à 4 pistons sur les deux essieux, le conducteur bénéficie d’une qualité de freinage exemplaire. En outre, la M5 E28 est équipée d’un système de direction assistée, lequel est précis et procure un bon agrément de conduite.   




BMW-M5-E28-12.jpg




Conclusion

Bien qu’elle affiche un design discret avec une ligne carrée qui n’est pas tellement aérodynamique, la M5 E28 se distingue par son groupe motopropulseur très performant et son excellent comportement routier. A l’époque, elle était considérée comme la berline sportive de série la plus puissante au monde. La M5 E28 a été commercialisée jusqu’à l’année 1988. Au total, elle a été produite à seulement 2241 exemplaires dont 775 pour le marché européen et 1340 pour le marché nord-américain. La M5 E28 a initié un concept marketing qui se base principalement sur la performance mécanique et la production en série limitée comme leviers de performance commerciale. D’ailleurs, ce concept a toujours prouvé son efficacité pour BMW et plus spécialement pour sa branche sportive BMW M. En raison du nombre limité des unités produites, la M5 E28 est l’une des voitures les plus rares sur le marché de la collection. Sans aucun doute, elle est la meilleure berline sportive des années 80 !

Dernière modification par BMW-Tech (20-12-2017 18:03:54)


Forum BMW

Hors Ligne

#2 21-12-2017 09:34:36

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 411
Site Web

Re : La BMW M5 E28 : un loup déguisé en agneau !

La M5 E28 est l'expression de la sportivité et de la berline de luxe selon BMW, avec tout le charme d'un modèle d'époque. Ses lignes sont intemporelles, son caractère "brut de décoffrage" lui a permis de traverser l'épreuve des années sans encombres. Aujourd'hui, sa côte ne cesse de grimper, elle n'a pas dit son dernier mot!


Forum BMW

Hors Ligne

Pied de page des forums