Fiche occasion BMW Série 3 E46: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 3 E46 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 04-12-2017 11:25:25

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 197

Fiche occasion BMW Série 3 E46: Fiabilité et guide d'achat

Jusqu’en 2004, elle portait encore le blason de la plus petite voiture jamais construite par BMW avant d’être détrônée par la BMW série 1. Vous l’aurez deviné, il s’agit bien de BMW série 3. C’est aussi l’un des modèles les plus anciens de l’écurie de BMW puisque le premier modèle remonte à 1975.
Pour perpétuer l’héritage qu’elle a reçu de la BMW 2002 dont elle est la remplaçante attitrée, la BMW série 3 a connu plusieurs générations. À la 4e place, la E46 a été commercialisée pour la première fois en 1997. Son restylage intervenu en 2001  lui a permis d’être la voiture d’occasion dont tout le monde rêve.

MW-serie-3-E46-1

Finition de la BMW série 3 E46

Comme un vin qui se bonifie avec le temps, la BMW série 3 E46 fait partie des rares voitures à révéler le meilleur d'elles memes dès qu’elles passent la quinzaine d'années. Toutefois, en dépit de tous les détails élogieux,  il faut reconnaitre que le temps n’apporte pas que de bonnes nouvelles.

Les plus de la finition

L’une des plus grandes réussites de la BMW série 3 E46, c’est d’avoir été bien construite. Au premier regard, on ressent en effet la rigueur du constructeur. Qui s’en serait étonné face à une voiture allemande ? Soit. Le fait est que le style de la BMW série 3 E46 est l’un des plus réussis. Elle est passée par tous les stades de la création automobile ; du break en juillet 1999  au coupé en mars de la même année, puis à la version cabriolet dès avril 2000.

La version coupé compact jouit en effet d’un châssis sport qui lui donnerait presque des airs de sportives. Après le restylage, ce style exemplaire s’est davantage bonifié et son regard s’est nettement aiguisé notamment avec des feux LED  arrière. D’ailleurs, la hauteur de caisse assez basse renforce cette prétention. Cependant, ne nous y méprenons pas cependant, car la BMW série 3 E46 est bel et bien une familiale.

L’opération de charme continue à l’intérieur avec une finition très correcte pour l’époque. Bien que la sobriété puisse en repousser certains, c’est ce qui a permis  à la BMW série 3 E46 de rester intemporelle.

La finition est très correcte avec une sellerie en cuir dégageant beaucoup de cachet et des plastiques intérieurs à la longévité éprouvée comparativement aux modèles Renault ou Peugeot du même âge.

Tous ces détails élogieux ont fait de la BMW série 3 E46 l’une des BMW série 3 la mieux construite. Elle porte très bien son âge puisque la ligne vieillit bien, même si tout le monde n’est pas du même avis.

BMW-serie-3-E46-2

Les moins de la finition

En dépit du très bon vieillissement général, il semblerait que certaines parties de l’habitacle ne soient pas dans cette dynamique. Le cuir par exemple vieillit un peu plus vite, notamment au niveau du volant et du pommeau de vitesse.

Notons également que le plastique montre de réels signes d’essoufflements  au niveau des espaces de rangement. Même si ce défaut est imputable à l’âge de la voiture, cela ne la dédouane pas au regard de la prestance de la marque bavaroise.

Confort et habitabilité de la BMW série 3 E46

En termes de confort et d’habitabilité, la BMW montre une surprenante moyenne. Tout dans cette voiture respire la volupté à quelques exceptions près.

Les plus du confort et de l’habitabilité

C’est au moment de monter à bord d’une compacte qu’on reconnait sa vraie valeur. Le dilemme de ces modèles réside essentiellement dans l’habitabilité plutôt réduite. Pourtant, la BMW série 3 E46 peut se vanter d’être l’une des voitures allemandes compactes les plus confortables de tous les temps.
En effet, même si la voiture ne propose que 4 places, toutes sont très généreuses. L’habitabilité arrière qui est généralement le talon d’Achille des compactes ne semble souffrir d’aucune promiscuité. Le coffre, lui non plus, ne se plaint d’une quelconque amputation. Il est assez grand pour supporter les valises de 4 personnes.

La générosité des équipements de confort vous maintient l’illusion que vous êtes dans un cocon.  Les sièges, notamment les Sport  M, offrent un maintien parfait et une position de conduite irréprochable. En plus, ils sont chauffants.

L’habitacle profite de nombreux rangements aussi bien autour du conducteur que pour les passagers. Ceux-ci profitent d’ailleurs des veilleuses de places arrière qui s’allument quand la voiture s’ouvre. Ils disposent également d’un système d’ouverture électrique des vitres de custode arrière.

Le système de sonorisation Sono Harman Kardon, l’une des innovations de ce modèle est très appréciée par plusieurs propriétaires de la version M3 Coupé SMG 2 de 343 chevaux. Les jantes 19 pouces apportent le grain de sel qui manque au confort.

BMW-serie-3-E46-3

Les moins du confort et de l’habitabilité

Comme pour la finition, il y a très peu de choses à reprocher au confort et à l’habitabilité de la BMW série 3 E46. En dépit du travail sur l’ergonomie, la climatisation et la ventilation auraient pu être mieux positionnées par rapport au conducteur.

Il faut aussi mettre l’accent sur la petitesse de la boite à gants qui ne permet pas de conserver grand-chose. Les ingénieurs auraient aussi pu mieux penser l’orientation des pare-soleils des versions cabriolet de 1994 de la BMW série 3 E46 qui ne sont pas amovibles.

Toujours sur les cabriolets, il vaut mieux ne pas compter sur le rétroviseur gauche pour avoir une bonne visibilité en raison de l’effet zoom très désagréable.  Pour finir, les jantes 19 pouces n’ont pas suffi à limiter les effets d’une suspension un peu trop raide, notamment avec le châssis M.

BMW-serie-3-E46-4

Motorisation et comportement routier de BMW série 3 E46

La BMW série 3 E46 est l’un des modèles qui propose la motorisation la plus mitigée de l’histoire. Aussi grand soit le déséquilibre entre les moteurs diesel (seulement 2) et les blocs à essence (8 en tout), le  match s’annonce très serré dès qu’il s’agit de performances.

Les plus de la motorisation et du comportement routier

BMW a fait des choix exceptionnels en termes de motorisation que ce soit en essence ou en diesel. Toutefois, les moteurs à essence marquent un point supplémentaire à cause de leur sonorité.

Ce qui est d’ailleurs très étrange quand on rappelle qu’il s’agit de moteurs très silencieux en principe. Ils ne montrent leurs crocs que lorsque le régime monte au-delà des 4 000 tr/min. La version 4 cylindres est notamment la plus voluptueuse. La diversité de puissances des moteurs est à l’image de la diversité de sensations qu’on ressent au volant de l’une de ces BMW série 3 E46. Quel que soit le modèle, la voiture se montre d’une efficacité redoutable.

Docile comme un animal bien dressé, elle répond à chaque sollicitation de la boite de vitesse. Celle-ci est tellement bien étagée qu’en 1, 2 et 3, les accélérations sont très franches. La générosité du couple y est pour beaucoup, surtout dans les bas régimes. Le plaisir de conduite est incomparable à condition d’avoir le moteur qui va avec.

BMW-serie-3-E46-5

Les moins de la motorisation et du comportement routier

De nombreux propriétaires du modèle 320cd de 150 chevaux avouent que le moteur n’est pas assez puissant pour le modèle. Il ne dispose d’ailleurs pas de différentiel autobloquant. Pour ressentir cet agrément de conduite plébiscité par tant d’autres, il faut posséder un moteur qui en a dans les tripes. Bien entendu, il y a un prix à payer et celui-ci s’estime en termes de consommation.

La BMW série 3 E46 est une voiture à la consommation raisonnable quand elle est sage. Dès lors que vous faites monter les tours, sa voracité  dépasse de loin tout ce que vous ne pourrez jamais vous imaginer. Il n’est pas rare de frôler les 27 litres tous les 100 km avec un moteur 3.2  de 343 chevaux.
Le moteur 328ci de 192 chevaux est un peu creux en bas régime, obligeant au rétrogradage pour profiter de la puissance. Là encore, il faut monter jusqu’à 4 000 tr/min pour accéder à  toute la puissance de la voiture. À cela, il faut ajouter une course d’embrayage  un peu trop longue et de surcroit dure. La lenteur de la boite SMG2 n’arrange rien.

Pour ceux qui apprécient le mode Sport, il faudra être attentif au manque d’endurance des freins.  La propulsion fait de cette voiture une vraie danseuse de ballet sous la pluie.

Fiabilité

La BMW série 3 E46 est une voiture très robuste qui passe aisément le cap des 300 000 km sans encombre majeurs. Toutefois, elle souffre en général de quelques problèmes de fiabilité.

Sur le plan mécanique, les moteurs à essence sont bien plus fiables. On comprend pourquoi la fabrication des moteurs diesel a été limitée à deux. À eux deux, les moteurs 320cd et 330cd souffrent de problème de casse du plastique des clapets d’admission. Il faut les remplacer par des bouchons pour en venir à bout. Comme les clapets d’admission,  les amortisseurs arrière, la courroie d’accessoires et  le galet tendeur aussi souffrent de problème de casse.
Si vous avez un modèle doté d’un déshuileur sans filtre, il faudra penser à le remplacer par un modèle avec filtre en mousse tous les 30 000 km. En raison de la vétusté du calculateur, les voyants ODB s’allument pour un rien. Comme le calculateur, le GPS de la BMW série 3 E46 a besoin d’une mise à jour.
Il peut arriver que les cache-joints de portière se décollent avec le temps et que les pneus soient sujets à une usure prématurée.

BMW-serie-3-E46-6

Bilan

En dépit d’une fiabilité pas du tout reluisante, la BMW série 3 E46 est une compacte tout à fait exceptionnelle. Seuls les problèmes d’usure sont à déplorer aussi bien au niveau de la finition et du confort. 

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 3 E46, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.


Forum BMW

Hors Ligne

#2 05-12-2017 13:01:33

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 225
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 3 E46: Fiabilité et guide d'achat

La Série 3 E46 est à la croisée des chemins: encore trop récente pour en faire un modèle youngtimer recherché, mais aussi trop ancienne pour susciter la flambée des prix sur le marché de l'occasion. Si l'on ajoute à cela le fait que les modèles disponibles sont très nombreux, on comprend pourquoi une BMW Série 3 E46 se négocie autour de 2000 à 3000€ environ sur le marché de l'occasion. Pour ce tarif, vous pourrez vous offrir un modèle année 2000 ou proche, avec 200000 à 300000 Kms au compteur. C'est un petit budget, certes, mais pour un achat malin n'oubliez pas de consulter notre guide BMW occasion, cela vous évitera à coup sur les mauvaises surprises!


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 8 Aujourd'hui 11:32:05 par DaddyKool
Épinglée :
1 13 11-12-2017 10:56:13 par DaddyKool
Épinglée :
1 9 11-12-2017 10:28:58 par DaddyKool
Épinglée :
1 10 11-12-2017 10:11:43 par DaddyKool
Épinglée :
1 17 05-12-2017 13:41:25 par DaddyKool

Pied de page des forums