BMW Active Cruise Control (ACC) (Page 1) / BMW Technique / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 05-10-2016 19:37:46

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 68

BMW Active Cruise Control (ACC)

BMW ACC (Active Cruise Control)

Logo BMW

BMW-ACC.jpeg


Contenu



       
                                                                                          1        Active Cruise Control

                                                                                          1.1     Introduction

                                                                                          1.2     Date de lancement

                                                                                          1.3     Boîtier électronique

                                                                                          1.4     Association de systèmes ACC

                                                                                          1.5     Eléments de commande et d'affichage

                                                                                          1.6     Description des fonctions

                                                                                          1.7     Limites des fonctions

                                                                                          1.8     Prédiction de voie de circulation (voie de circulation prévue)

                                                                                          1.9     Capteur à radar

                                                                                          1.10   Régulateur ACC

                                                                                          1.11   Modes de fonctionnement

                                                                                          1.12   Interfaces

                                                                                          1.13   Chauffage de la lentille

                                                                                          1.14   Ajustage

                                                                                          1.15   Concept de sécurité

                                                                                          1.16   Concept de mémorisation des défauts

                                                                                          1.17   Annexe








1. Active Cruise Control


1.1   Introduction


Le régulateur de vitesse actif ACC élargit les fonctions durégulateur de vitesse conventionnel FGR. Le système estcomplété par une régulation 

confortable de la distance et de la vitesse par intervention automatique sur le pilotage du moteur et sur les freins.


Il s'agit d'un système grand confort qui  soulage considérablement le conducteur sur les routes et les autoroutes.

Un radar capte la distance, la vitesse et l'angle d'objets mobiles qui précèdent.


Le conducteur peut prédéterminer, par tranches de 10 km/h, une vitesse souhaitée comprise entre 30 km/h et 180 km/h ; cette vitesse est affichée au

combiné d'instruments.


De plus, il a la possibilité de choisir entre 3 intervalles fixes déterminés en secondes.


Par principe, on distingue 2 modes de service différents :



-Circulation libre


L'ACC assure automatiquement la régulation sur la vitesse souhaitée.



-Poursuite


Le passage en mode de poursuite est signalé au conducteur par un voyant de contrôle du combiné d'instruments.L'ACC maintient alors, par rapport au

véhicule qui précède, la distance en secondes préalablement choisie par le conducteur. L'ACC assure automatiquement la régulation de la vitesse en

intervenant sur le pilotage du moteur et sur les freins. Dès que la voie est libérée, le voyant de contrôle s'éteint et la vitesse souhaitée est rétablie.


L'ACC n'est pas un système de protection contre le risque de collision, c'est-à-dire qu'il ne peut ni éviter une collision,ni avertir le conducteur en cas de

risque de collision.


En ce qui concerne la sécurité, le conducteur doit donc en toutes circonstances assumer sa pleine responsabilité en intervenant dans les situations

critiques.



1.2   Date de lancement


Le lancement du système ACC, à titre d'équipement optionnel, est prévu tout d'abord sur les BMW E38 à partir de 04.2000.

735i, 740i       M62
740d               M67
750i                M73




1.3   Boîtier électronique



position boitier ACC

Fig. 1 : Emplacement de montage du boîtier électronique ACC



Le boîtier électronique ACC est monté à l'avant de la voiture, en dessous du pare-chocs. Il est fixé sur un support en tôle à l'aide de trois goujons

filetés. Il n'existe qu'un seul boîtier électronique pouvant être codé suivant les variantes de voitures. Aucune réparation du boîtier électronique n'est

possible.




boitier ACC avec support

Fig. 2 : Boîtier électronique ACC avec support



Dans l'association des systèmes, le boîtier électronique ACC assume intégralement la régulation de la distance, de la vitesse et de l'accélération, ainsi que

la communication avec les systèmes associés, via le bus CAN. Il renferme toutes les fonctions de diagnostic et d'auto-contrôle.


Dans le capteur à radar se trouvent l'émetteur et le récepteur. La fréquence d'émission du radar est de 76 - 77 GHz (longueur d'onde d'env. 4 mm). Le

capteur du radar est activé à partir de 20 km/h.


Le boîtier électronique ACC est protégé contre les risques de court-circuit sur le positif ou à la masse, d'inversion de polarité et de coupure de câble.


Si la tension du réseau de bord devient < 10 V ou > 17 V, le capteur à radar est désactivé. Une mention est inscrite dans la mémoire de défauts.




Connecteur du boîtier électronique ACC : connecteur AMP à 12 broches, étanche

connecteurs boitier ACC





1.4   Association de systèmes ACC



L'ACC est une association complexe de systèmes dont les fonctions sont réparties sur différents systèmes combinés.

L'illustration donne une vue d'ensemble du système tel qu'il est réalisé sur la E38.



association de systèmes ACC

Fig. 3 : Association de systèmes ACC





1.5   Eléments de commande et d'affichage





eléments de commande ACC





La commande de l'ACC comprend le volant multifonctions,le combiné d'instruments, la pédale d'accélérateur et la pédale de frein.



La commande de l'ACC correspond, dans une large mesure, à celle du régulateur de vitesse FGR :



-  Activation et présélection d'une vitesse à l'aide des touches du volant multifonctions ;


-  Intervention du conducteur possible à tout instant, par accélération ou freinage. L'intervention avec la pédale d'accélérateur ne désactive pas


l'ACC,quel que soit le dépassement de la vitesse programmée (vitesse souhaitée) ;



-  Désactivation par freinage.



Par rapport au FGR, de nouvelles fonctions ont été ajoutées :


-  Affichage de la vitesse souhaitée par des LED vertes au tachymètre, par tranches de 10 km/h ;



-  Réglage de la distance (en secondes) souhaitée par rapport au véhicule qui précède, dit véhicule pilote (trois degrés).





Volant multifonction MFL



volant MFL

Fig. 4 : Touches de commande au volant multifonction





légende MFL




Combiné d'instruments (affichages)



Le combiné d'instruments assume pour le système ACC différentes fonctions d'affichage optique et d'avertissement sonore (gong pour certains

affichages sur la ligne CC).





combiné affichage

Fig. 5 : Combiné d'instruments ACC

légende combiné ACC




Pédale de frein



L'ACC est immédiatement désactivé lors de l'actionnement de la pédale de frein. Un défaut du contacteur de feux de stop ou du contacteur de test de

feux de stop a pour effet que l'ACC ne peut pas être activé ou est immédiatement désactivé.




Pédale d'accélérateur



La pédale d'accélérateur possède un capteur de course de pédale pour enregistrer la demande du conducteur. Si la puissance demandée par le

conducteur est supérieure à la puissance de consigne de l'ACC, le système est commuté en mode de désactivation temporaire.


Attention :

Si, par mégarde, le conducteur enfonce la pédale d'accélérateur et demande ainsi un couple moteur supérieur à celui qu'exige l'ACC, le système ACC ne

peut pas intervenir sur le couple moteur ou sur les freins. Dans un tel cas, l'ACC n'émet aucune demande de prise en charge par le conducteur.






1.6   Description des fonctions



Principe de fonctionnement


Après l'activation par le conducteur, le système ACC traite les informations du capteur à radar afin d'adapter la vitesse de la voiture sur celle de véhicules

qui pourraient rouler devant elle.


Pour assumer cette tâche, l'ACC doit réaliser les fonctions suivantes :


- Détection, à l'aide d'un radar,de véhicules qui se trouvent jusqu'à une distance d'environ 120 m, dans un champ de ± 4º (± 8,4 m )

-  Mesure de la distance, de l'angle et de la vitesse relative.

-  Calcul de la trajectoire prévisionnelle de la voiture.

-  Sélection de l'objet à prendre en considération pour une régulation de la distance.

-  Adaptation de la vitesse de la voiture sur celle du véhicule qui précède.

        Par accélération (max. 1,2 m/s 2 )

       Par décélération (max. 2,0 m/s 2)


principe de fonctionnement ACC

Fig. 6 : Principe de fonctionnement



Lorsqu'aucun autre véhicule ne précède, c'est-à-dire en circulation libre, le système ACC se comporte comme un régulateur de vitesse conventionnel. La

vitesse souhaitée, programmée par le conducteur, est maintenue constante.



régulation vitesse

                                                                                                                    Régulation de la vitesse
                                                                                                                    souhaitée par le conducteur

circulation ACC

Fig. 7 : Circulation libre


Dès qu'un véhicule est détecté devant la voiture, sur la voie de circulation prévisionnelle calculée, l'ACC allume le voyant "Objet détecté". Si les véhicules

qui précèdent sont moins rapides, l'ACC adapte automatiquement la vitesse de la voiture. Cette adaptation a généralement lieu, avec le plus grand

confort, par intervention sur le moteur  seulement rarement avec les freins.

La commutation du mode de "circulation libre" en mode de poursuite a lieu sans que le conducteur n'ait besoin d'intervenir.

régulation de vitesse ACC

                                                                                                                  Régulation de la vitesse
                                                                                                                  sur le véhicule qui précède
                                                                                                                  Régulation de distance

poursuite ACC

Fig. 8 : Poursuite


En mode de poursuite, la voiture équipée de l'ACC suit le véhicule qui précède en conservant la distance (en secondes) préalablement fixée, mais sans

dépasser la vitesse programmée (vitesse souhaitée). La distance (en mètres) respectée par rapport au véhicule qui précède varie en fonction de sa

vitesse.


Le conducteur a le choix entre trois degrés de distance (1 s, 1,4 s, 2 s).

distance constante ACC

Fig. 9 : Distance constante de 1,4 s


L'ACC aide donc aussi le conducteur à respecter la distance de sécurité minimale prescrite par le législateur.

En mode de poursuite, le système évite le risque d'amende pour cause de non-respect de la distance de sécurité légale.

Dès que plus aucun véhicule ne se trouve sur la trajectoire prévue, le système passe automatiquement en mode de simple régulation de vitesse.



1.7   Limites des fonctions



Pour garantir la fiabilité des fonctions ACC, les limites suivantes sont prévues :


-  L'ACC ne peut être utilisé que de 30 km/h à 180 km/h.

-  La décélération ACC, par intervention sur les freins, est limitée à 2,0 m/s2  au maximum, pour des questions de confort.

-  L'accélération ACC est limitée à 1,2 m/s2 au maximum.

-  L'accélération transversale est limitée à 3,0 m/s2  au maximum.


L'ACC atteint ses limites dans les situations suivantes :


-  Le champ de détection du capteur à radar limite la détection de véhicules qui précèdent, mais dont la trajectoire est désaxée par rapport à celle de la

voiture avec ACC, p.ex. dans les virages serrés.


-  Lorsqu'un véhicule change de voie et vient s'intercaler à très courte distance, l'ACC peut réagir à retardement. C'est pourquoi il ne faut pas utiliser

l'ACC sur des routes sinueuses ou lorsque des changements de voie fréquents sont nécessaires.


-  Le système ne peut pas compenser de fortes différences de vitesse, p.ex. s'il est nécessaire de freiner brusquement derrière un camion.


-  L'ACC ne peut pas être employé dans les bouchons, car il n'est pas en mesure de freiner la voiture jusqu'à l'arrêt.Le conducteur doit intervenir et

freiner à temps.


-  L'ACC ne doit être utilisé que dans de bonnes conditions de visibilité.


-  Dans des conditions stationnaires, l'intervalle de temps par rapport au véhicule qui précède n'est pas inférieur à 1 s. Dans certaines conditions, p.ex.

lorsqu'un autre véhicule vient s'intercaler trop près, l'intervalle peut temporairement devenir inférieur à 1 s.



Si l'ACC n'est plus en mesure d'assurer la régulation de la distance choisie, le voyant "Objet détecté" se metà clignoter. Le conducteur doit intervenir.


Si, en cours d'utilisation, les limites des fonctions ACC sont atteintes, le conducteur peut constater un comportement nécessitant quelques explications.

De telles situations sont décrites ci-après.



Portée et décélération limitées


portée et décelération limitée


La portée du faisceau radar est limitée à 120 m et d'autre part, à l'aide du DSC, le système ACC ne peut réaliser qu'une décélération maximale

de 2,0 m/s2.

L'ACC ne peut donc compenser automatiquement qu'une vitesse relative limitée. Si les limites des fonctions ACC sont atteintes, le voyant clignotant

"Objet détecté" demande au conducteur d'intervenir.


Champ de visibilité latérale



Champ de visibilité latérale

Dans les virages, étant donné la limitation latérale du champ de visibilité, le véhicule pilote peut être "perdu de vue". Dans un virage, dans un délai de 2 s

environ, la voiture avec ACC ne sera donc pas accélérée à la vitesse souhaitée, afin qu'elle ne risque pas de trop se rapprocher du véhicule pilote qui n'a

peut-être disparu que pour un court instant.


En ligne droite, il peut arriver que le système réagisse à retardement lorsqu'un véhicule vient s'intercaler à courte distance. Ce véhicule est détecté

seulement lorsqu'il se trouve nettement sur la voie de la voiture avec ACC.


Comportement inattendu



comportement inattendu



Le véhicule de gauche est dépassé sur la droite, car la vitesse souhaitée est supérieure à celle du véhicule qui roule à gauche.


Comportement inattendu



comportement inattendu 2


L'ACC réagit différemment, suivant que le véhicule A est déjà arrêté aux feux ou roule encore à vitesse réduite.


-Véhicule A arrêté


Pas de freinage ACC, le système empêche seulement une accélération à proximité du véhicule A. Le voyant"Objet détecté" ne s'allume

pas et ne demande donc pas une prise en charge par le conducteur.


-Le véhicule A roule lentement


La voiture avec ACC freine jusqu'à env. 40 km/h, à l'aide du DSC, puis passe en souplesse dans le mode de régulation du couple de frein-moteur.

Le voyant "Objet détecté" se met à clignoter, pour demander au conducteur d'intervenir.



Comportement inattendu



comportement inattendu 3



En virage, l'ACC empêche une accélération ou réduit la vitesse dans le cas où l'accélération transversale risquerait de dépasser 3 m/s2.


Avant un virage, l'ACC accélère à la vitesse souhaitée.


Comportement inattendu


comportement inattendu 4-1

S'il est "aveuglé" par une très forte couche de neige, le système est désactivé. Il peut être réactivé après le nettoyage du capteur à radar.


comportement inattendu 4-2

En cas d'interventions prolongées du système de régulation ASC ou DSC, c'est-à-dire en cas de coefficients d'adhérence critiques, le système est

désactivé. Il peut être réactivé.


Dans les deux cas, après la réactivation, l'ACC reprend la plus longue distance de poursuite, de 2 s.



Situations exceptionnelles


Le conducteur s'en aperçoit du fait que le voyant "Objet détecté" ne s'allume pas et que cependant la voiture reste en dessous de la vitesse souhaitée et

n'accélère plus.


-  Dans les virages serrés, pour des questions de confort, la vitesse de la voiture est réglée de telle sorte que l'accélération transversale atteigne au

maximum 3 m/s2.Ceci est valable tant pour la circulation libre que pour la poursuite.


-  La pluie, le brouillard et la neige absorbent les rayons du radar. La portée peut s'en trouver nettement réduite et, dans des cas extrêmes, l'ACC ne

peut plus être utilisé.


-  Les "dos d'âne" et autres irrégularités topographiques peuvent faire disparaître l'objet détecté.





1.8   Prédiction de voie de circulation (voie de circulation prévue)


Pour choisir l'objet adéquat pour la régulation de la distance, l'ACC doit calculer d'avance la trajectoire à venir.


Les autres véhicules ne doivent être pris en considération pour la régulation que s'ils se trouvent sur la même voie que la voiture avec ACC. La prédiction

de la voie de circulation est un calcul prévisionnel de la trajectoire de la voiture, ce qui est presque toujours valable pour les autoroutes et les grandes

routes bien tracées.


Pour ce calcul prévisionnel, l'électronique se base sur les données de la vitesse et du taux de lacet fournies par le DSC.


calcul prévisionnel

Fig. 10 : Calcul prévisionnel de la trajectoire



1.9   Capteur à radar


L'ACC détecte les voitures particulières, les véhicules utilitaires, les autocars/autobus et les motos.


Pour détecter des objets, l'ACC émet des ondes radar.L'impulsion du radar se propage à la vitesse de la lumière.Les impulsions sont émises toutes les

100 ms pour une durée de 10 ms.


Si un objet réfléchissant les ondes radar se trouve dans le champ du faisceau radar, l'antenne reçoit un écho.


Capteur à radar

Fig. 11 : Faisceau radar

La distance par rapport à un objet détecté peut être calculée à partir du temps de l'aller-retour du signal réfléchi.


La vitesse relative (différence de vitesse) entre la voiture avec ACC et un objet peut être calculée par le biais de l'effet Doppler. Si l'objet se

rapproche de l'émetteur, la fréquence de l'onde réfléchie augmente. Si l'objet s'éloigne de l'émetteur, la fréquence de l'onde réfléchie baisse.


Pour la détermination de l'angle, le champ de mesure est balayé par trois faisceaux du radar. Le faisceau central est orienté en ligne droite, tandis

que les deux autres s'écartent respectivement de 2,5º d'un côté et de l'autre. Au total, le champ de détection des rayons du radar atteint ±4º dans le

plan horizontal.



trois faisceaux du radar

Fig. 12 : Trois faisceaux de radar






1.10  Régulateur ACC


Sur tout objet détecté, le régulateur ACC reçoit les données précisant la distance, la vitesse relative et l'angle.

Le régulateur ACC décide si l'électronique DME/DDE/EML ou DSC doit exécuter une demande de freinage.

Une demande d'accélération est toujours exécutée par l'électronique DME/DDE/EML.


Régulateur ACC

Fig. 13 : Régulateur ACC


Le régulateur ACC est subdivisé en trois parties principales :


-Régulateur de vitesse souhaitée

Cette partie fonctionne comme un régulateur de vitesse (FGR) conventionnel. Contrairement au FGR, l'ACC peut

actionner les freins pour maintenir la vitesse en descente.



-Régulateur de poursuite

Ce régulateur choisit l'objet qui servira de cible ou de véhicule pilote. En intervenant sur le pilotage du moteur ou, si nécessaire, sur les freins, il s'efforce

de maintenir une distance (en secondes) constante par rapport au véhicule pilote.



-Régulateur de vitesse en virage

L'ACC ne dispose que d'un champ de visibilité latéralement limité. Plus le virage est serré, plus l'objet "disparaît" souvent. Une accélération immédiate à la

vitesse souhaitée serait inopinée, puisque l'objet se trouve généralement encore devant la voiture avec ACC.


La vitesse en virage est limitée de telle sorte que l'accélération transversale ne se traduise pas par un manque de confort. Ceci est valable tant pour la

circulation libre que pour la poursuite.





1.11   Modes de fonctionnement


Le conducteur peut activer l'ACC à l'aide de touches du volant MFL. A l'activation, la vitesse souhaitée et une distance (intervalle constant, en secondes)

sont fixées. La régulation intervient immédiatement après l'activation.



Le système ne peut être activé que si toutes les conditions requises pour l'activation sont remplies. Les conditions requises pour l'activation sont aussi

continuellement vérifiées au cours du fonctionnement.



Conditions d'activation


-  Régime moteur > 512 tr/mn

-  Aucune défaillance dans les systèmes associés à l'ACC

-  Touche I/O en position "ON"

-  Vitesse de roulage > 30 km/h

-  Pédale de frein pas actionnée

-  Levier sélecteur de boîte de vitesses pas sur P, R ou N

-  Frein de stationnement pas actionné

-  Pas d'intervention prolongée des systèmes ASC/DSC dans le but d'assurer la stabilité


Dès qu'une seule de ces conditions n'est pas remplie, il devient impossible d'activer l'ACC ou, s'il se trouve déjà en mode de régulation, le système est

automatiquement désactivé.


L'ACC travaille avec différents modes de fonctionnement :


modes de fonctionnement ACC

Fig. 14 : Modes de fonctionnement de l'ACC





Mode d'initialisation (init mode)


Après la mise en circuit de la borne 15, tous les composants du système ACC sont vérifiés. Le capteur à radar est vérifié à partir de 20 km/h.




Mode passif (passive mode)


Les conditions d'activation sont remplies, l'ACC peut être activé par la touche I/O.




Mode de veille (standby mode)


L'ACC peut être activé à l'aide de la touche "+" ou "-" ou de la touche de reprise de la vitesse souhaitée.




Mode de régulation active(active control mode)


Mode de régulation ACC normal ; la vitesse de la voiture est alors automatiquement réglée par accélération ou décélération.




Mode de désactivation temporaire (suspend mode).


Dans ce mode de fonctionnement, la régulation de la vitesse est assumée exclusivement par le conducteur.




Passage en mode de veille (to stand-by mode)


Passage en souplesse au mode de veille, lors d'une désactivation par le conducteur.




Mode d'intervention uniquement sur les freins (brake only mode)


Dans ce mode de fonctionnement, l'ACC peut uniquement actionner les freins ; il ne peut pas intervenir sur le pilotage du moteur.

Le mode d'intervention uniquement sur les freins (brake only mode) est signalé au conducteur par le clignotement de la LED de la vitesse souhaitée, ainsi

que par une demande de prise en charge.

Le mode d'intervention uniquement sur les freins (brake only mode) est activé dans 4 cas :

-    Défaut dans DME/DDE/EML - après la fin du cycle de régulation, le message "ACC inactif" est affiché à l'IKE --> mode de défaut (failure mode) ;

-    Capteur aveugle --> mode de veille (standby mode) ;

-    Intervention des systèmes ASC/DSC --> mode de veille (standby mode) ;

-    Actionnement du frein à main --> mode de veille (standby mode).


Le mode d'intervention uniquement sur les freins (brake only mode) peut être terminé par l'intermédiaire de la pédale d'accélérateur ou par désactivation

de l'ACC. Il est automatiquement terminé lorsque la vitesse tombe en dessous de 30 km/h.




Mode de défaut (failure mode)


Dans tous les modes de fonctionnement, l'électronique vérifie continuellement si le système ACC ne présente pas de défaut.

En cas de détection d'un défaut dans l'association de systèmes ACC, l'ACC est directement commuté en mode de défaut (failure mode).



Désactivation par le conducteur


Le conducteur dispose de plusieurs possibilités pour désactiver l'ACC :

-  Par la touche I/O du volant MFL.

-  Actionnement de la pédale de frein.

-  Passage du levier sélecteur en position N.

-  Désactivation du DSC à l'aide de la touche.



Désactivation automatique


Les situations suivantes déclenchent une désactivation automatique expressément signalée au conducteur :

-  Défaillance d'un sous-système --> "ACC inactif".

-  Capteur aveugle --> "Detecteur".

-  En dessous du seuil de vitesse de 30 km/h, la LED de la vitesse souhaitée s'éteint.

-  Si une régulation ASC/DSC intervient pendant assez longtemps, la régulation ACC est désactivée et la LED de la vitesse souhaitée s'éteint.





1.12 Interfaces



DME/DDE/EML



Différents boîtiers électroniques sont montés, suivant le moteur :


différents boitiers ACC



L'interface a les fonctions suivantes :


-  Transmission à l'électronique DME/DDE/EML des exigences de l'ACC relatives au couple moteur.

-  Transmission de données du moteur utiles à l'ACC, p.ex. fonctions de commande de régulateur de vitesse (FGR) et informations déclenchant la

désactivation.



La fiabilité relative à l'actionnement de la pédale de frein est assurée par l'électronique DME/DDE/EML qui surveille le contacteur de feux de stop.

Un défaut affectant le contacteur de feux de stop déclenche dans l'électronique DME/DDE/EML un passage à l'état de défaut irréversible.



En actionnant la pédale d'accélérateur, le conducteur peut à tout moment dépasser la valeur assignée par l'ACC.


Si, en actionnant la pédale d'accélérateur, le conducteur dépasse la demande d'accélération de l'ACC, un signal envoyé au boîtier électronique ACC lui

demande de ne plus effectuer de régulation ACC. Simultanément, l'AGS reçoit l'information que le conducteur est intervenu et reprend les commandes.


En cas de défectuosité du papillon, du transmetteur de pédale d'accélérateur ou du boîtier électronique, le système ACC ne peut pas fonctionner.


DSC


Pour que l'on puisse activer la fonction ACC, le système de freinage doit être en parfait état de fonctionnement ; la pédale de frein et le frein de

stationnement ne doivent pas être actionnés. L'actionnement de la pédale de frein déclenche toujours la désactivation du système.


Cette interface a les fonctions suivantes :


-  Le DSC fournit à l'ACC les vitesses de rotation des roues et le taux de lacet nécessaires pour la prédiction de la voie de circulation.

-  L'ACC transmet les valeurs de décélération exigées au DSC.


Si cela est possible, l'ACC ralentit confortablement la voiture en intervenant sur l'électronique DME/DDE/EML.

Si le couple de frein-moteur ne suffit pas pour assurer la décélération requise, l'ACC établit une pression de freinage par l'intermédiaire du groupe

hydraulique DSC, pour ralentir la voiture conformément aux exigences de l'ACC.


Si une décélération a été déclenchée par l'ACC, le DSC active les feux de stop à partir d'une pression déterminée ou d'une décélération déterminée.


Même lorsque la régulation ACC est active, le DSC intervient de la manière habituelle, comme sur les voitures sansACC.

L'ACC exploite les signaux des systèmes ABS, ASC et DSC pour reconnaître des conditions d'adhérence critiques. En cas d'interventions prolongées des

systèmespour assurer la stabilité, l'ACC est désactivé.


Une désactivation du DSC par le conducteur déclenche la désactivation de l'ACC.


Le DSC signale à l'AGS qu'une intervention sur les freins a lieu. L'AGS exploite cette information pour reconnaître une descente. Afin d'écarter le risque

de surcharge des freins,l'AGS rétrograde d'un ou deux rapports, suivant la situation.


Si l'ACC n'est pas reconnu, dans l'association de systèmes, le DSC fonctionne normalement. Aucun défaut n'est mémorisé dans le boîtier électronique

DSC.




AGS


L'ACC n'est monté qu'en association avec une boîte de vitesses automatique. L'AGS n'a pas besoin de reconnaître une variante ACC, car toutes les

informations sur la régulation ACC lui sont fournies par l'électronique DME/DDE/EML.


L'interface sert uniquement à la réalisation de fonctions de confort, elle ne touche pas de fonctions importantes pour la sécurité.


L'électronique AGS a été complétée par des diagrammes cartographiques spécifiques à l'ACC, p.ex. pour déclencher au besoin les rétrogradations d'un

ou deux rapports. En descente (avec intervention de l'ACC sur les freins), une rétrogradation est imposée au bout d'un certain temps, pour éviter une

surcharge des freins.


Lorsqu'on amène le levier sélecteur en position N, P ou R, l'ACC est désactivé ou bien, s'il n'était pas actif, son activation devient impossible.


Si les fonctionnalités de la boîte de vitesses sont réduites,l'ACC ne peut pas être activé ou, s'il est déjà en service,il est désactivé. Une mention est

inscrite dans la mémoire de défauts.


En cas de défaut dans l'association des systèmes ACC,l'AGS passe immédiatement sur le diagramme cartographique demandé par le conducteur, suivant

la position actuelle du levier sélecteur.




IKE


Le combiné d'instruments IKE fournit tous les affichages nécessaires pour le fonctionnement de l'ACC.


L'ACC reçoit de l'IKE les informations sur la vitesse, le kilométrage, la température extérieure et l'actionnement du frein de stationnement.

Dès que le combiné d'instruments est affecté par un défaut concernant l'ACC (affichages, gong, bus I vers le LCM pour affichages ACC), un défaut est

inscrit dans l'IKE. L'ACC passe en mode de défaut irréversible.



Capteur d'angle de braquage


L'ACC reçoit les données sur l'angle de braquage et sur le nombre de tours de volant.




1.13  Chauffage de la lentille


Afin de garantir une meilleure disponibilité de l'ACC en hiver et par mauvais temps, la lentille est munie d'un chauffage. Il s'agit d'un chauffage à

résistance dont l'enroulement de chauffage est intégré dans le corps en matière synthétique de la lentille.


Après le démarrage du moteur, le chauffage de la lentille est mis en circuit en fonction de la température extérieure Ta.


température de mise en circuit

Fig. 15 : Températures de mise en circuit/hors circuit du chauffagede la lentille


Malgré le chauffage de la lentille, un "aveuglement" du capteur ne peut pas être évité en toutes circonstances.


Si le chauffage de la lentille ne suffit pas pour éliminer la neige du capteur à radar, le message "visibilité capteur" est affiché pendant env. 20 s et, en plus,

le gong retentit.


Afin d'éviter une surchauffe du corps de la lentille, le chauffage de la lentille est coupé lorsque la température interne de l'appareil dépasse 50 ºC. Cette

température est mesurée par la sonde de température interne du boîtier électronique ACC.


Si la tension du réseau de bord s'élève à > 17 V, le boîtier électronique ACC est désactivé, pour protéger le processeur.


Le système surveille le chauffage de la lentille.Les défauts constatés déclenchent la désactivation de l'ACC et sont inscrits dans la mémoire de défauts.



1.14 Ajustage


L'ajustage impeccable est une condition indispensable pour le bon fonctionnement du système. Un défaut d'ajustage dans le plan horizontal entraîne une

réaction inopinée en fonction de véhicules qui roulent sur une voie parallèle ou bien une réaction retardée par rapport aux véhicules qui précèdent sur la

même voie que la voiture avec ACC.


L'ACC peut compenser de faibles défauts d'ajustage dans le plan horizontal, jusqu'à 1º ; cela se traduit par de légères restrictions des fonctions. En cas

de défauts d'ajustage plus importants, l'ACC est désactivé et le message "ACC inactif" est affiché.


Le capteur à radar est ajusté sur la voiture à vide.

bon ajustage ACC

Fig. 16 : Bon ajustage horizontal

défaut ajustage

Fig. 17 : Défaut d'ajustage horizontal




1.15  Concept de sécurité



Le concept de sécurité du système ACC est très poussé, puisque le boîtier électronique ACC exige des systèmes associés DME/DDE/EML et DSC des

interventions déterminantes au niveau de la sécurité.



Boîtier électronique ACC


Après la mise en circuit de la borne 15, un contrôle d'initialisation se déroule. En mode de fonctionnement actif de l'ACC, les fonctions des boîtiers

électroniques et des composants sont surveillées en permanence.



Association de systèmes ACC


Les boîtiers électroniques associés se contrôlent également eux-mêmes. Si des défauts sont constatés dans les systèmes associés, l'association de

systèmes ACC est désactivée de façon contrôlée.



Concept de désactivation


Un défaut détecté dans l'association de systèmes ACC produit une réaction de désactivation avec mémorisation d'un défaut ; le conducteur doit

reprendre en charge la régulation de vitesse de sa voiture.


Le genre de réaction de désactivation dépend du défaut survenu et de la situation actuelle.



En principe, les possibilités de désactivation sont les suivantes :



Désactivation en souplesse


La désactivation en souplesse accroît le confort de route. Elle ne peut être déclenchée que par le conducteur, à l'aidede la touche I/O.


Désactivation brusque


En cas de détection d'un défaut ou en présence d'une condition d'interruption telle que l'actionnement de la pédale de frein, la régulation ACC est

interrompue immédiatement et donc souvent de façon peu confortable.


Désactivation en "brake only mode"


Dans ce mode de fonctionnement, l'ACC peut uniquement actionner les freins ; il ne peut pas intervenir sur le pilotage du moteur.


L'ACC ne peut être réactivé par le conducteur qu'après l'élimination de la cause du défaut.




1.16  Concept de mémorisation des défauts



Dans l'association de systèmes ACC, chaque boîtier électronique mémorise ses propres défauts.


En cas de défaut dans un boîtier électronique associé,l'ACC note dans sa mémoire le message "Défaut touchant l'ACC dans ...", à titre de renvoi au

boîtier électronique correspondant. Le boîtier ACC déclenche une réaction de désactivation.


Le boîtier électronique ACC peut mémoriser jusqu'à trois défauts différents.

Tout défaut constaté déclenche l'affichage "ACC inactif".


On distingue deux genres de défauts :



-Défaut irréversible


L'ACC a reconnu lui-même un défaut "irréparable" ou bien la communication avec DME/DDE/EML ou DSC nefonctionne plus. Le message "ACC inactif" est

affiché.



-Défaut réversible


L'ACC a reconnu lui-même un défaut "réparable" ou bien un défaut a été détecté dans un boîtier électronique associé. Le message "ACC inactif" est

affiché. Après la disparition de la cause du défaut, l'ACC peut être réactivé. Une mention est inscrite dans la mémoire de défauts.



Fonction d'affichage de défauts de l'ACC


Réaction en cas de défaut dans l'association de systèmes ACC :


-  Le voyant de disponibilité de l'ACC est éteint.

-  Les affichages de fonctions sont éteints.

-  Le message "ACC inactif" est émis pendant 15 s et le gong retentit simultanément. L'affichage est répété à la fin du trajet.






1.17 Annexe




annexe 

Vidéo sur le système BMW Active Cruise Control

Hors Ligne

#2 06-10-2016 09:56:54

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 98
Site Web

Re : BMW Active Cruise Control (ACC)

Merci pour ce sujet très intéressant sur le système ACC. Ce système qui existe depuis de nombreuses années maintenant sur les modèles de la gamme BMW a évolué, et il préfigurait déja à l'époque ce que serait la voiture de demain avec un certain niveau d'autonomie de conduite.


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
0 63 07-10-2016 09:35:36 par BMW-Tech

Pied de page des forums