La Série 5 E28 : une évolution aboutie de la BMW E12 ! (Page 1) / Série 5 E28 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 23-11-2017 23:45:40

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 197

La Série 5 E28 : une évolution aboutie de la BMW E12 !

La Série 5 E28 : une évolution aboutie de la BMW E12 !





La BMW E28 est la deuxième génération de la Série 5. Elle fut lancée en 1981 pour remplacer la BMW E12. Reposant sur la même plateforme de sa devancière, elle en reprend également plusieurs traits stylistiques. Au lancement, la Série 5 E28 a repris les mêmes moteurs essence (4 et 6 cylindres) de la première génération. Néanmoins, en 1983, elle a reçu un nouveau moteur Diesel, le premier à être monté sur un modèle BMW !




BMW-E28-1.jpeg





Conception et développement de la Série 5 E28

Le programme de développement de la Série 5 E28 a commencé en 1977 sous la direction de Claus Luthe. Pour minimiser les couts de recherche et de développement, la Série 5 E28 a été construite sur la même plateforme de sa devancière. Cela dit, durant la phase de conception, les ingénieurs de BMW se sont focalisés sur l’amélioration du côté technique de la voiture. Ainsi, bien qu’elle reprenne la plupart des moteurs de sa devancière, la Série 5 E28 adopte la même conception du groupe motopropulseur de la Série 7 E23. Elle reprend également certains dispositifs électroniques de la Série 7 comme le système ABS. Afin d'effectuer les calculs nécessaires pour la conception des éléments mécaniques, les ingénieurs ont reçu la permission d’utiliser le seul ordinateur disponible à l’époque dans les locaux de BMW. Il s’agit de l’un des premiers ordinateurs introduits dans l’industrie automobile, lequel servait principalement pour la gestion des services logistiques, ressources humaines et pièces de rechange.




BMW-E28-3.jpeg




L’utilisation de nouveaux procédés de calculs a permis de réduire la masse de la voiture de 60 à 90 Kg (selon le modèle) en comparaison avec la Série 5 E12. Elle a également permis d’introduire davantage de composants électriques et électroniques pour les fonctions importantes de la voiture. Ainsi, la Série 5 E28 est l’une des premières voitures à être dotées d’un système de gestion électronique du moteur (DEM). Par ailleurs, afin d’améliorer la sécurité passive des occupants, les ingénieurs de développement ont aménagé plusieurs éléments à déformation programmable à l’avant et à l’arrière de la voiture. A la différence de sa devancière construite à l’usine de Munich, la Série 5 E28 a été construite aux usines de BMW à Dingolfing et en Afrique du Sud. On compte d’ailleurs plusieurs versions adaptées pour des marchés spécifiques comme le Japon, l’Afrique du Sud, et les Etats-Unis. Et comme tous les modèles phares de la marque bavaroise, la Série 5 E28 a été dévoilée en avant-première au Salon de Frankfort.






BMW-E28-2.jpeg






Design : une légère évolution par rapport à la BMW E12

De prime abord, la Série 5 E28 adopte des lignes extérieures similaires à celles de la génération précédente notamment au niveau de la partie avant. Toutefois, elle est légèrement plus haute que sa devancière et adopte un pare-brise et une lunette arrière plus inclinés. La partie arrière a été également redessinée permettant ainsi d’augmenter le volume du coffre à bagage d’environ 20 L par rapport à la génération précédente.  Sur le plan esthétique, la Série 5 E28 adopte de nouveaux feux arrières plus larges avec une nouvelle signature lumineuse. Les boucliers avant et arrière ont été également redessinés et ont reçu de nouvelles baguettes chromées. Ces légères remises à niveau ont permis d’améliorer remarquablement l’aérodynamisme de la voiture avec notamment un Cx (Coefficient de trainée) de 0.38 contre 0.44 pour la Série 5 E12.



BMW-E28-4.jpeg




A l’intérieur, la BMW E28 se distingue par son nouveau poste de conduite légèrement tourné vers le conducteur. Elle est la première de la gamme Série 5 à adopter cette disposition conçue par le designer français Paul Bracq et inaugurée pour la première fois en 1975 sur la Série 3 (E21). Comparée à sa devancière, la Série 5 E28 offre un habitacle assez spacieux pouvant accueillir confortablement jusqu’à 5 personnes adultes.






-BMW-E28-5-.jpeg






En Septembre 1984 la Série 5 E28 a reçu un léger restylage de mi- carrière. La jupe avant a été redessinée et parait donc plus imposante et plus aérodynamique. L’antenne radio a été déplacée de l’aile avant gauche vers l’aile arrière droit. A l’intérieur, le poste de conduite est resté quasiment inchangé mis à part l’amélioration du design des appuie-têtes et de certains interrupteurs comme le commutateur d’éclairage par exemple. La Série 5 E28 restylée est proposée de série avec l’airbag conducteur. Par ailleurs, certains modèles ont reçu des améliorations au niveau du moteur avec notamment l’adoption d’un catalyseur.




BMW-E28-6.jpeg





Motorisations : la Série 5 E28 inaugure le premier moteur Diesel de BMW

En 1981, BMW a donc inauguré la deuxième génération de la Série 5 en lançant 5 modèles essence : la 518, la 518i, la 520i, la 525i, et la 528i. Ces modèles sont animés par des versions améliorées des bloc M10, M20, et M30, lesquels ont été montés sur la Série 5 E12. Ainsi, la 518 et la 518i sont entrainées par des versions améliorées du bloc 4 cylindres M10 délivrant respectivement 90 ch pour la 518 et 105 ch pour la 518i. Alors que la 518 était équipée d’un carburateur (Pierburg 2BE), la 518i est le premier modèle de la gamme à recevoir le système d’injection essence L-Jetronic de Bosch. La 520i est animé par le bloc 6 cylindres en ligne M20B20 délivrant 123 ch. Quant au modèles 525i et 528i, ils sont animés par des versions améliorées du bloc six cylindres en ligne M30 délivrant respectivement 150 ch et 184 ch.




BMW-E28-7.jpeg





En 1982, BMW a lancé la version 533i qui est animée par le même bloc M30 délivrant 184 ch. A la différence de la 528i, la 533i est équipée du système d’injection essence Motronic de Bosch. Une année plus tard, la marque allemande a inauguré son premier moteur Diesel en présentant la 524td au Salon de Frankfort.  Il s’agit du moteur six cylindres en ligne M21 dont le développement a commencé dès 1975 dans le but de minimiser l’impact des crises pétrolières des années 70. Equipé d’un turbocompresseur, le M21 délivre une puissance maximale de 115 ch et un couple de 210 Nm. Avec une vitesse de pointe de 180 Km/h et un 0-100 Km/h en 12.9 s, la 524td était considérée à l’époque comme la berline Diesel la plus rapide au monde. En 1985, BMW a présenté une nouvelle version diesel de la Série 5 au Salon international de Genève. Il s’agit de la 524d qui était animée par une version atmosphérique du moteur M21(sans turbocompresseur). Moins puissante que la version turbocompressée, la 524d dispose d’une puissance maximale de 84 ch et d’un couple de 152 Nm.




BMW-E28-8.jpeg





En 1985, le constructeur bavarois a lancé la version 535i, laquelle est animée par le bloc M30. Avec une puissance maximale de 218 ch et un couple de 310 Nm, elle était considérée comme le modèle de pointe de la gamme. Les modèles de la Série 5 E28 sont équipés de série d’une boite de vitesses manuelle Getrag à 4 ou 5 rapports selon le type du moteur. Deux boites de vitesses automatiques ZF à 3 ou 4 rapports étaient disponibles en option. A noter que BMW a lancé deux versions spéciales pouvant être alimentées par le GPL (gaz de pétrole liquéfié). Il s’agit des modèles 525e et 528e développés dans le cadre d’un programme qui tire son nom de la lettre grecque Eta (d’où le « e » dans la désignation de ces deux modèles).






-BMW-E28-9-.jpeg










Les versions survitaminées de la Série 5 E28

En 1985, la gamme de la Série 5 E28 s’est complétée avec le lancement de la version sportive M535i développée partiellement par Motorsport. Bien qu’elle adopte le même moteur de la version de base 535i, la M535i se distingue par son design plus dynamique avec notamment des spoilers plus larges, des jantes en alliages légers, et des sièges Sport. En outre, elle est légèrement plus abaissée et adopte la suspension « M Technic Sport ».




BMW-E28-10.jpeg






Au cours de la même année, Motorsport a encore frappé fort avec le lancement de la première version « M » de la Série 5. Construite sur la base de la 535i, la M5 E28 est animée par une version améliorée de l’emblématique bloc M88, lequel a été utilisé pour la première fois sur la M1 et ensuite sur la M 635 CSi. D’une cylindrée de 3.5, ce six-cylindre en ligne délivre une puissance maximale de 286 ch et un couple de 340 Nm. Une version américaine de la M5 E28 a été lancée en 1986. Elle est animée par le moteur six-cylindres en ligne S38B35 délivrant une puissance de 260 ch et un couple de 330 Nm. A la différence de la version européenne, la version américaine est équipée d’un catalyseur.




BMW-E28-11.jpg






Par ailleurs, le constructeur et préparateur allemand Alpina a également lancé 4 modèles construits sur la base de la Série 5 E28 : la BMW Alpina B9 3.5, la BMW Alpina B9 3.5/1, la BMW Alpina B7 Turbo/1, et la BMW Alpina B10 3.5. 







BMW-E28-12.jpg






Conclusion

Produite de 1981 jusqu’à 1987, la Série 5 E28 a été vendue à 722.328 exemplaires. Si elle a été critiquée pour son design classique qui n’était pas apparemment dans l’air du temps, elle a tout de même marqué l’histoire de BMW puisqu’elle est la première de la gamme à être déclinée en version « M ». En outre, elle a introduit de nouveaux équipements et dispositifs électroniques, notamment l’injection essence et le système de gestion électronique du moteur. Manifestement, la Série 5 E28 a bien préparé le terrain pour la Série 5 E34 qui fut lancée en 1988.

Dernière modification par BMW-Tech (23-11-2017 23:49:00)


Forum BMW

Hors Ligne

#2 24-11-2017 09:07:00

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 225
Site Web

Re : La Série 5 E28 : une évolution aboutie de la BMW E12 !

Bonjour,

Merci pour cette présentation vraiment magnifique. On replonge avec plaisir dans le passé de la marque et on y découvre des anecdotes qui font sourire aujourd'hui, comme l'utilisation du seul ordinateur disponible pour les ingénieurs de la marque. C'est un élément révélateur, le début des années 80 marque un véritable tournant dans l'industrie automobile avec l'apparition de l'injection, le développement des moteurs diesel, la gestion électronique des moteurs et l'utilisation des ordinateurs qui va se généraliser. C'est le début d'une nouvelle ère automobile, placée sous le signe de la technologie et cette Série 5 E28 en est le reflet.


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 9 11-12-2017 10:28:58 par DaddyKool
Épinglée :
1 10 11-12-2017 10:11:43 par DaddyKool
Épinglée :
1 20 05-12-2017 13:01:33 par DaddyKool
Épinglée :
1 44 17-11-2017 08:46:08 par DaddyKool
1 53 02-11-2017 10:22:48 par DaddyKool

Pied de page des forums