Fiche occasion BMW Série 2 F22: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 2 F22 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 16-11-2017 16:58:51

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 197

Fiche occasion BMW Série 2 F22: Fiabilité et guide d'achat

Pour ceux qui s’en rappellent encore, la série 1 de BMW était une belle sulfureuse dans un corps musclé de coupé. Son succès a été tel que la marque bavaroise a jugé bon de l’émanciper en la remplaçant par une série 2.
La nouvelle série 2 s’en inspire fortement même si, pour avoir fait carrière pendant plusieurs années  en neuf, la BMW série 2  F22 a dû se bâtir sa propre réputation.  Mais que vaut-elle aujourd’hui en occasion ?

BMW-serie-2-F22-1

Finition de la BMW série 2 F22

Si la version coupée F22 fit autant sensation dès sa sortie, c’est surtout à cause de sa plastie des plus remarquables. En digne remplaçante de la série 1, elle se devait à la fois d’être à sa hauteur et de la surpasser.  Alors, la marque bavaroise a dû essayer une toute nouvelle approche avec une plateforme qui ressemblait davantage à un mélange des lignes d’une Série 4 et de la Série 3. Cela a-t-il porté ses fruits ?

Les plus de la finition

Les détails de la finition de la BMW série 2  F22 sont tels que même 3 ans après sa sortie, on a l’impression qu’elle vient à peine de sortir de concession. La carrosserie conserve encore une fraîcheur inégalée. Elle permet d’ailleurs de suffisamment mettre en valeur les éléments du design. Si la calandre plus proéminente permet de mettre en valeur la face avant, on y ressent davantage un désir d’équilibrer les formes, notamment avec les optiques effilées. Ces dernières conviennent d’ailleurs à l’ADN de sportive  de l’auto, de quoi faire des clins d’œil aux passants dans la rue.  L’arrière, par contre, se montre beaucoup plus discret, avec pour seul élément dominant la poupe.

La BMW série 2  F22 n’est donc pas dans l’extravagance, mais plutôt dans une élégance affirmée. Le design correspond tout à fait à ce qu’on atteindrait d’un coupé avec sa couleur rouge métallisée baptisée « Melbourne » qui change totalement du gris et du noir de la Série 1.

BMW-serie-2-F22-2

Les moins de la finition

Les défauts de cette finition tiennent surtout la taille de la poupe jugée un peu trop verticale. Alors même que BMW a pris le soin de travailler le design des optiques avant, on a l’impression que celles à l’arrière ont été tout simplement négligées. Elles auraient gagné à être plus travaillées pour mieux s’intégrer dans le décor.

S’il y a trop peu de choses à reprocher la finition extérieure de la voiture, on ne peut pas en dire autant pour l’intérieur. En effet, pour une voiture de ce cachet, il aurait été plus judicieux que le niveau de qualité des matériaux soit à la hauteur de l’extérieur. Si de nombreux propriétaires sont beaucoup trop subjugués par l’extérieur pour s’en rendre compte, il faut être méticuleux pour déceler l’arnaque. La planche de bord qui est la première ambassadrice de la qualité de la finition intérieure peut en témoigner.  Toutefois, l’habitacle de la BMW série 2  F22 a plus à s’en faire pour le confort et l’habitabilité. 

Confort et habitabilité de la BMW série 2 F22

Dans un coupé, le confort et l’habitabilité sont souvent le sujet de toutes les attentions. L’intérêt de prendre un coupé d’occasion réside dans le fait que vous pouvez profiter des expériences des autres. Que devez-vous retenir sur le confort et l’habitabilité de la BMW série 2  F22 ?

Les plus du confort et de l’habitabilité

La BMW série 1 était considéré comme un monospace  compact. Sans se débarrasser de cette réputation, la BMW série 2 F22, elle, se veut plus généreuse dans ses dimensions au grand bonheur des amoureux de la marque.

Les 7 centimètres que gagne sa longueur permet à la BMW série 2  F22 de passer à 4,43 mètres. La largeur, elle, gagne 2,6 centimètres, se retrouvant désormais à 1, 77 mètres tandis que le nouvel empattement mesure 2,69 mètres grâce au gain de 3 centimètres. Vous apprécierez l’effort effectué pour vous assurer du confort. Les sièges en cuir offrent un bon maintien. Le conducteur, lui, jouit aussi d’une bonne position de conduite, permettant ainsi une conduite de plusieurs heures sans s’épuiser. Un point d’honneur est mis sur l’habitabilité arrière avec la banquette coulissante disponible dans les finitions Lounge.

Si le travail sur l’ergonomie en séduit plus d’un, c’est surtout la très bonne insonorisation qui fait le plus sensation. Ni bruit parasite ni vibration ne viendront perturber votre séjour à bord. Par contre, il faut s’accrocher pour supporter les quelques défauts de  l’habitabilité et du confort.

BMW-serie-2-F22-3

Les moins du confort et de l’habitabilité

Si vous attendiez à des miracles avec l’augmentation des mensurations, vous avez mal misé. L’habitabilité n’est pas forcément du gout de ceux que la nature a gâtés en taille. Il faut aussi s’habituer à la taille du coffre qui se limite à 468 litres. En somme, élargir l’auto de quelques centimètres n’aura pas eu autant d’impacts que voulu. Là n’est pas le plus gros problème.

Tous les propriétaires de BMW série 2  F22 s’accorderont à dire combien de fois la visibilité ¾ avant et arrière est entravée par un montant du pare-brise assez massif pour le coup. Ce qui peut passer de pénible à dangereux  lors des manœuvres en ville, surtout sur les ronds-points. Comme si ça ne suffisait pas, il faut se faire à une suspension beaucoup trop sèche et une instrumentalisation qui fait un peu des siennes.  Heureusement que la motorisation est là pour vous faire oublier ces désagréments.

Motorisation et comportement routier de la BMW série 2 F22

Pour donner de la vie à ce chef d’œuvre sur roues, BMW a décidé de miser sur la puissance plutôt que sur la quantité. Aussi, elle a voulu faire de son monospace l’une des plus puissantes jamais construites, lui conférant par la même occasion un comportement routier hors pair.

BMW-serie-2-F22-6

Les plus de la motorisation et du comportement routier

En tout, sept motorisations animent la BMW série 2  F22 partager entre moteurs à essence et moteur diesel.  Les blocs à essence se partagent entre un moteur de 1.5 litre de 136 chevaux et 3 moteurs de 2.0 litres de 184, 245 et 326 chevaux. Les blocs diesel, eux, se partagent des moteurs 2.0 litres de 143, 190 et 2018 chevaux. Chacun de ses blocs moteurs est assorti de couples allant de 270 à 450 Nm. Alors que les vitesses maximales varient entre 213 et 250 km/h permettant une accélération de 0 à 100 km/h en 4,6 secondes pour la plus puissante et 8,9 secondes pour la moins rapide.

La BMW série 2 F22 doit son exceptionnel comportement routier non seulement à sa motorisation d’ultra sportive, mais aussi à ses différents modes de conduite. Le mode Comfort porte bien son nom. En effet, dans ce mode tout se met en place pour vous rendre la voiture très confortable. Tout en étant plus souples, les suspensions adaptatives jouent parfaitement leur rôle d’amortissement, même sur petites routes. La direction se montre assez souple tout en permettant à l’auto d’avoir beaucoup de dynamisme surtout en conduite quotidienne.

Si vous décidez de passer en mode Sport, la BMW série 2 F22 s’adapte aussitôt. D’ailleurs, ce comportement est renforcé par la présence d'une 8e vitesse assez longue. La direction et les suspensions se durcissent tandis que le son de l’échappement change radicalement. La bonne répartition des masses limite les tendances aux sous-virages, garantissant à la voiture un comportement bien calibré. Les reprises se montrent beaucoup plus franches depuis les commandes de la boite à vitesse. Elle permet à la BMW série 2 F22 de ne pas se voir coller la réputation de consommatrice qui colle généralement aux sportives puisque la consommation passe facilement sous les 8L/100km en mode Eco pro.

BMW-serie-2-F22-4

Les moins de la motorisation et du comportement routier

Il faut faire à la petitesse du réservoir de l’auto et ça ruine complètement les efforts sur la consommation. 51 litres, c’est un peu juste même pour un monospace compact. Il suffit de pousser le bouchon un peu loin pour se retrouver à sec. L’autonomie se résume à 700 km sur autoroute et 550 km en ville.

En dépit de tout l’arsenal de conduite de la BMW série 2 F22, certains détails ne sont pas en sa faveur. L’EPS a beau rééquilibrer le comportement de l’auto, la propulsion fait qu’elle montre rapidement ses failles dans certaines conditions. Lorsqu’en mode sport la BMW série 2 F22 est poussé dans ses derniers retranchements, elle perd rapidement pied, manquant d’adhérence et étant sujette à des petites glissades.

Fiabilité de la BMW série 2 F22

Les problèmes de fiabilité de la BMW série 2  F22  se résultent essentiellement aux dysfonctionnements des équipements. On enregistre entre autres le mauvais fonctionnement du  GPS et le défaut d’intuitivité de la radio qui est incapable d’enregistrer les stations. Si les boutons de téléphone sont très durs, celui de la vitre arrière par contre est mal placé. À cela, il faut ajouter les rétroviseurs qui ne se rabattent pas automatiquement et l’allume-cigare qui ne charge pas les téléphones.

BMW-serie-2-F22-5

Bilan

La performance de la BMW série 2  F22 est plutôt mitigé. Entre performances et défauts, la frontière est plutôt mince et on ne sait vraiment pas de quel côté se mettre. La finition respire l’innovation et la qualité. Par contre, le confort dans une compacte n’est pas ce qu’il y a de plus agréable. La motorisation et le comportement routier ont le mérite d’être à la hauteur des attentes.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 2 F22, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.


Forum BMW

Hors Ligne

#2 17-11-2017 08:46:08

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 225
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 2 F22: Fiabilité et guide d'achat

Pour vous offrir une Série 2 F22 d'occasion, il faut prévoir un budget minimum de 20000 à 22000€. Pour ce tarif, vous pourrez vous offrir une 218D ou une 220D de 2014 affichant 50000 à 100000 Kms. Le véhicule est récent et ne présente pas de défauts majeurs, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut foncer tete baissée sur la première occasion disponible. Prenez le temps de consulter notre guide BMW occasion, il contient toutes les explications qui vous permettront de réussir votre achat.


Forum BMW

En Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 8 Aujourd'hui 11:32:05 par DaddyKool
Épinglée :
1 13 11-12-2017 10:56:13 par DaddyKool
Épinglée :
1 9 11-12-2017 10:28:58 par DaddyKool
Épinglée :
1 10 11-12-2017 10:11:43 par DaddyKool
Épinglée :
1 18 05-12-2017 13:41:25 par DaddyKool

Pied de page des forums