BMW Série 7 E32 : l’évolution en douceur ! (Page 1) / Série 7 E32 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 28-10-2017 22:33:58

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 162

BMW Série 7 E32 : l’évolution en douceur !

La BMW Série 7 E32 : l’évolution en douceur !


La BMW E32 est la deuxième génération de la Série 7. Elle fut dévoilée pour la première fois en Octobre 1986 au Salon de Paris. Si la BMW E23, première génération de la Série 7, a permis au constructeur bavarois d’intégrer le segment des berlines très haut de gamme, la BMW E32 a permis de consolider le positionnement de la Série 7 en tant que rivale sérieuse de la Mercedes classe S.





BMW-Serie-7-e32-1.jpeg




Concept et développement

L’idée derrière le lancement de la Série 7 était de diversifier l’offre de BMW connue particulièrement pour ses modèles sportifs. La première génération (BMW E23) produite entre 1977 et 1987 est une évolution de la gamme E3. Bien qu’elle ait introduit de nombreuses fonctionnalités utilisées pour la première fois dans une voiture BMW telles que l’ordinateur de bord, l’indicateur d’intervalles de services, et le système de freinage ABS, la Série 7 E23 n’a pas réussi à détrôner la Mercedes classe S (W126) qui domine toujours le segment des berlines très haut de gamme.



BMW-Serie-7-e32-2.jpeg




En outre, elle n’a pas pu rivaliser avec la Jaguar XJ6, laquelle était animée par un V12 et était considérée comme l’une des berlines de luxes les plus puissantes à l’époque. Même au niveau des ventes, la Série 7 E23 figurait loin dans le classement derrière les berlines luxueuses de Stuttgart et de Coventry. Malgré un début de carrière qui s’annonçait timide, la Série 7 E23 a réussi tout de même à repositionner la marque bavaroise sur le segment des berlines de luxe. Tirant les leçons nécessaires après le lancement de la Série 7 E23, BMW a commencé dès 1979 le programme de développement de la deuxième génération de sa berline haut de gamme : la Série 7 E32. 




BMW-Serie-7-e32-3.jpg





La conception stylistique est l’œuvre de l’italien Ercole Spada qui reste l’un des meilleurs designers au monde avec notamment des dessins immortels tels que l’Aston Martin DB4 GT (1960), l’Alfa Romeo Giulietta (1960), l’Alfa Romeo Giulia (1963), la Rover 2000, (1967), la Ford GT (1970), la BMW Série 5 E34 (1988), l’Alfa Romeo 155 (1992), le concept-car Ferrari FZ93 (1993), et la Lancia Kappa (1994). Ercole Spada a travaillé sous la direction de Claus Luthe qui était chef du département stylistique de BMW entre 1976 et 1990. Bien que Claus Luthe voulait un design plutôt conservateur à l’image de la Mercedes classe S (W126), le conseil d’administration de BMW a approuvé avec enthousiasme le design non conventionnel d’Ercole Spada. Le premier prototype de la Série 7 E32 a été construit en 1983. Les tests ont duré jusqu’à 1986, date de la présentation officielle et du début de production.






BMW-Serie-7-e32-4.jpeg







Design de la Série 7 E32

Comparée à sa devancière, la Série 7 E32 adopte un design plus dynamique avec notamment un Cx de seulement 0.32 contre 0.45 pour la BMW E23. Plus longue, plus abaissée, et plus large, la Série 7 E32 a inauguré une nouvelle ère pour le constructeur bavarois en termes de conception stylistique et d’agrément de conduite. Elle a également ouvert la voie à sa petite sœur, la Série 5 E34- lancée en 1988- pour adopter le même code stylistique et bénéficier des fonctionnalités innovantes du vaisseau amiral de la marque. D’ailleurs la Série 7 E32 est la première voiture BMW à adopter la signature lumineuse arrière en forme de « L », laquelle est toujours utilisée sur l’ensemble des modèles de la marque bavaroise. A l’avant, la Série 7 E32 affiche également un design évolué par rapport à la BMW E23 avec notamment des doubles phares circulaires redessinés et des calandres plus raffinées. Ces dernières indiquent par leur taille la motorisation de la voiture. Ainsi, les modèles équipés de moteurs V8 ou V12 ont des calandres plus grandes que ceux animés par des moteurs six-cylindres.





BMW-Serie-7-e32-5.jpeg





A l’intérieur de la Série 7 E32, l’habitacle respire le luxe et l’élégance. La berline bavaroise affiche un niveau supérieur de confort et est dotée de plusieurs équipements tels que les sièges électriques chauffants en cuir, l’ordinateur de bord, le double vitrage, le minibar, et le téléphone. Coté finition, le tableau de bord, la console centrale, les garnitures de portes et le pommeau du sélecteur de vitesses sont ornementés par des inserts décoratifs en bois précieux qui procurent une ambiance de charme à l’intérieur. Les modèles 735i et 750i sont également disponibles en version longue (735iL et 750iL), laquelle offre un espace aux jambes arrière supérieur de 114 mm par rapport à la version standard. 




BMW-Serie-7-e32-6-.jpg







Motorisations

A l’instar de la première génération, la Série 7 E32 était disponible uniquement en motorisations essence. En revanche, les modèles 725i, 728, et 728i ont été abandonnés est remplacés par la 730i qui reste le modèle d’entrée de gamme de la Série 7 E32. Au lancement officiel en 1986, la Série 7 E32 était disponible en deux motorisations : la 730i et la 735i. Les deux modèles sont animés par des variantes améliorées du six-cylindres en ligne M30 hérité de la BMW E23.




BMW-Serie-7-e32-7.jpeg




Sous le capot de la 730i, on retrouve le moteur M30B30 qui produit une puissance nominale de 197 ch et un couple de 275 Nm. Quant à la 735i, elle est animée par le moteur M30B35LE délivrant une puissance maximale de 220 ch et un couple maximal de 315 Nm. La 730i et la 735i étaient également disponibles en versions catalysées disposant respectivement d’une puissance maximale de 184 ch et 211 ch. En 1987, le constructeur bavarois a dévoilé la 750i au salon de Francfort. Il s’agit non seulement du modèle de pointe de toute la gamme mais également du premier modèle BMW animé par un moteur V12, le fameux M70B50. Ce moteur 5.0 L, qui a été repris également sur la Série 8 E31 (850Ci) lancée en 1989, délivre une puissance nominale de 300 ch et un couple de 450 Nm.





BMW-Serie-7-e32-8.jpeg







Armée de cette nouvelle artillerie, la 750i était une réplique plus puissante à la Mercedes classe S qui ne proposait que des moteurs à huit cylindres pour les modèles de pointe. Il fallait tout de même attendre 4 ans pour voir la Classe S se doter de son propre moteur V12, ce qui a permis d’équilibrer un peu le jeu entre les deux rivales éternelles. A partir de 1992, BMW a étoffé son offre en lançant la nouvelle version 740i. Animée par un moteur V8 4.0L (M60B40), la 740i dispose d’une puissance maximale de 286 ch et d’un couple maximal de 400 Nm. Toujours en 1992, la 730i a reçu un nouveau moteur V8 (M60B30) délivrant une puissance maximale de 218 ch et un couple de 290 Nm.





BMW-Serie-7-e32-9.jpeg






BMW Série 7 E32 phase 2 (1992-1994)

La Série 7 E32 a reçu son restylage de mi- carrière en Avril 1992. Outre les améliorations stylistiques à l’extérieur, la finition à l’intérieur a été améliorée par l’introduction de nouveaux inserts décoratifs en bois précieux. Les modèles V8 (730i et 740i) ont reçu les mêmes calandres larges montées sur la 750i. La 735i a été retirée du marché et remplacée par la nouvelle variante V8 de la 730i. La Série 7 E32 est l’une des premières voitures au monde à recevoir le double vitrage sur les vitres latérales et la lunette arrière. Outre l’amélioration du confort acoustique, le double vitrage permet d’améliorer la sécurité passive des passagers en cas d’accidents. La version restylée est également dotée de nouveaux dispositifs comme le régulateur électronique de la puissance moteur (EML), le système de suspension pilotée EDC, le système d’anti-patinage ASC, le système d’aide au stationnement PDC, et l’éclairage Xénon.     




BMW-Serie-7-e32-10.jpeg





Les versions survitaminées de la Série 7 E32

Le constructeur et préparateur allemand Alpina a lancé trois déclinaisons construites sur la base de la Série 7 : la BMW Alpina B11 3.5, la BMW Alpina B11 4.0, et la BMW Alpina B12 5.0. Lancée en Janvier 1987, la BMW Alpina B11 3.5 repose sur la plateforme de la 735i E32. Elle est animée par un six-cylindres en ligne 3.5 L délivrant une puissance maximale de 250 ch et un couple maximal de 330 Nm. L’Alpina B11 3.5 a reçu une amélioration technique en fin 1987 qui a permis d’augmenter légèrement sa puissance à 254 ch.






BMW-Serie-7-e32-11.jpeg






En 1993, la firme de Buchloe a lancé la BMW Alpina B11 4.0, laquelle a été construite sur la base de la 740i E32. Animée par un V8 4.0 L délivrant une puissance maximale de 315 ch et un couple maximal de 410 Nm, la B11 4.0 accélère de 0 à 100 Km/h en 7.1 s et atteint une vitesse de pointe de 260 Km/h. La BMW Alpina B12 5.0 reste la version la plus puissante des trois déclinaisons. Construite sur la base de la 750i, elle est animée par un V12 5.0 L délivrant une puissance maximale de 350 ch et un couple maximal de 470 Nm. Elle réussit le test 0-100 Km/h en 6.9 s et atteint une vitesse de pointe de 275 Km/h.






BMW-Serie-7-e32-12.jpeg









Conclusion

Vendue à 311.068 exemplaires en moins de 8 ans, la BMW E32 a réussi à renforcer le positionnement de la Série 7 en tant que berline de luxe incontournable dans le segment premium. Coté mécanique, elle a inauguré le premier moteur V12 construit par BMW après la seconde guerre mondiale. Elle adopte également de nouveaux équipements électroniques et de nouveaux dispositifs de sécurité active. En définitive, elle a bien préparé le terrain pour la Série 8 E31 lancée en 1989, laquelle a profité de l’élan crée par les bonnes performances de la BMW E32 face à la Mercedes Classe S. La Série 7 E32 a été commercialisée jusqu’à 1994 avant de céder fièrement le flambeau à son héritière, la Série 7 E38.

Dernière modification par BMW-Tech (28-10-2017 22:40:49)

Hors Ligne

#2 29-10-2017 09:31:04

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 187
Site Web

Re : BMW Série 7 E32 : l’évolution en douceur !

Aujourd'hui, elle ne vaut plus grand chose sur le marché de l'occasion; et pourtant cette Série 7 E32 était ce que BMW produisait de mieux à l'époque, véritable vitrine technologique de la marque à la fin des années 80.

Merci pour cette présentation magistrale qui nous ramène 30 ans en arrière!


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:46:08 par DaddyKool
1 24 02-11-2017 10:22:48 par DaddyKool
Épinglée :
1 55 29-10-2017 10:14:25 par DaddyKool
Épinglée :
1 31 29-10-2017 09:43:44 par DaddyKool
Épinglée :
1 58 13-10-2017 11:37:55 par DaddyKool

Pied de page des forums