Fiche occasion BMW Série 6 E63/E64: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 6 E63 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 27-10-2017 09:00:56

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 162

Fiche occasion BMW Série 6 E63/E64: Fiabilité et guide d'achat

La BMW série 6 E63 E64  est ce qu’on pourrait appeler le bébé miracle, puisqu’il a fallu au constructeur 15 ans après la première génération pour la sortir. En 2004, bien que BMW concerve la plateforme de coupé sur laquelle la série avait démarré sa carrière, cette deuxième génération n’a plus grand-chose à avoir avec son prédécesseur. Évidemment, elle profite de toutes les nouveautés en termes de style, d’équipements et de motorisation. Malheureusement, elle ne sera pas aussi parfaite qu’on aurait espéré, malgré un restylage en 2007. Quels sont donc le bon et le mauvais de cette auto ?

BMW-serie-6-E63-E64-1

Finition de la BMW série 6 E63  E64

Il est évident qu’en termes de finition, la BMW série 6 E63 E64 n’a rien à voir avec la version E24. Le style ayant drastiquement évolué, beaucoup apprécieront certains détails flatteurs. Dans le même temps, la finition ne semble pas faire l’unanimité en ce qui concerne certains choix de matériaux.

Les plus de la finition

Vous pouvez tout reprocher à la BMW série 6 E63 E64 sauf son style. L’auto en impose par son style très statutaire.  Il faut apercevoir les deux portières pour se rendre compte qu’il s’agit d’un coupé. À vrai dire, la face avant et celle de profil sont tellement majestueuses que la BMW série 6 E63 E64 a plus des airs de limousine.

Il faut dire que les designers ont eu la main légère quant aux dimensions du train avant. Celui-ci domine d’ailleurs le look général de la voiture, faisant d’elle une berline en aperçu et un coupé sous le capot. Ce capot, véritable star de cette finition, s’incline et descend sur une calandre de toute beauté.
Dans ce style, les portières sont en fait le seul véritable rappel à un quelconque dessein de coupé. Mais dans l’ensemble, la finition a été bien exécutée ; à quelques exceptions près. Les optiques ne déméritent pas, même si nous ne sommes pas sur du tape-à-l’œil comme pourraient s’y attendre sur un coupé.

BMW-serie-6-E63-E64-2

Les moins de la finition

Les optiques, nous en parlions. Ce sont les premières grosses déceptions de cette finition. La coupe n’est pas tout à fait attrayante. Nous sommes vraiment sur du classique et si vous êtes de ceux qui aiment les styles incisifs sur des coupés, vous serez probablement déçu. Déjà que le style d’époque des optiques n’était pas fameux, maintenant que la voiture a vieilli, les choses sont moins ragoutantes. Soit !

Si les optiques restent la seule grosse déception sur la finition extérieure de la BMW série 6 E63 E64, à l’intérieur, les choses ne semblent pas plaider en faveur d’une amélioration. Déjà, la finition intérieure semble être ce qu’il y a de plus classique. On n’a pas vraiment l’impression que des efforts ont été faits pour faire rêver les passagers. On est vraiment sur du classique et ç’en est rageant à la limite. Cette finition se serait contentée d’être simpliste qu’elle n’aurait pas été aussi décevante. Il a fallu que BMW troque les matériaux de qualité contre un aluminium douteux et des boiseries claires qui suscitent des interrogations. Certains évoqueront une question de sensibilité  vu qu’on retrouve également les boiseries plus foncées et des imitations carbone qui essaient de rattraper le coup, sans vraiment y parvenir.

En parlant de luxe, le démarrage à clé de la BMW série 6 E63 E64 est loin d’en avoir alors même que les modèles d’entrée de gamme disposent plutôt d’un système de démarrage avec une carte électronique. Cette entrée en matière à propos de l’habitacle est-elle suffisante pour grever le confort et l’habitabilité ?

BMW-serie-6-E63-E64-3

Confort et habitabilité de la BMW série 6 E63  E64

L’éternel drame des coupés 4 places, ce sont les places arrière et les dimensions du coffre. De plus, avec les détails sur l’électronique, vous devez surement vous poser de nombreuses questions. Que doit-on retenir en termes de confort et d’habitabilité de la BMW série 6 E63 E64 ?

Les plus du confort et de l’habitabilité

La BMW série 6 E63 E64 est décrite comme un coupé 4 place avec une habitabilité suffisante pour 4 personnes. Bien entendu, les places avant ont la primauté, mais BLW s’est débrouillée pour que les passagers arrière ne se sentent pas lésés. Il faut quand même rappeler que la BMW série 6 E63 E64 est une auto de presque 5 mètres de long, 4,82  mètres plus exactement. L’empattement fait bien plus de la moitié de la longueur, soit 2,78 mètres. Cette auto profite également d’une largeur très intéressante de 1,85 mètre.

Que la BMW série 6 E63 E64 soit statutaire permet de mettre les passagers arrière à l’aise. L’espace aux jambes reste bien au-dessus de la moyenne.  L’autre intérêt d’avoir des dimensions généreuses, c’est que le coffre peut en profiter. En l’espèce, la BMW série 6 E63 E64 dispose d’un coffre assez généreux de 450 litres pour la version coupée et 350 litres pour la version cabriolet. La BMW série 6 E63 E64 peut aussi se vanter d’être une voiture très bien insonorisée.

Du point de vue technologique, les choses ont bien évolué après le restylage. Le premier bénéficiaire de ce renouveau stylistique est l’iDrive. Non seulement il est devenu plus rapide, mais en plus les interfaces ont été énormément modernisées.

BMW-serie-6-E63-E64-4

Les moins du confort et de l’habitabilité

Bien que les places arrière de la BMW série 6 E63 E64 soient spacieuses et confortables, elles n’en sont pas moins facilement accessibles. Tout le monde n’aime pas les voitures 2 portes à 4 places qui obligent à une certaine hiérarchisation. Là encore, la question de sensibilité peut être remise sur la table. Attaquons-nous donc à des problèmes plus sérieux.

En dépit de la présence de la vision tête haute multicolore, elle ne profite cependant pas des dernières innovations technologiques en la matière. De même, même si certaines commandes de conduite sont accessibles depuis le volant, il n’est pas du tout aisé de s’y retrouver.
La conduite, voilà un point sur lequel tout le monde pourra se mettre d’accord.

Motorisation et comportement routier de la BMW série 6 E63  E64

La première génération de la BMW série 6 a eu une longue carrière de voiture de sport. Il n’est donc pas étonnant de retrouver cette ADN dans cette deuxième génération bien qu’elle s’affiche comme une voiture grand public. En tout cas, la motorisation de la BMW série 6 E63 E64 se montre meilleur avocat que sa carrosserie pour ce qui est de défendre ses prétentions de grande sportive.

BMW-serie-6-E63-E64-5

Les plus de la motorisation et du comportement routier

Le moins que nous puissions dire, c’est que la BMW série 6 E63 E64 jouit d’une motorisation extraordinaire riche en puissance même si elle ne résume qu’à 6 moteurs. De 2004 à 2010, la BMW série 6 E63 E64 a fait le tour de la question, passant des moteurs 6 cylindres en ligne à des moteurs en V de 8 puis 10 cylindres. Dès le début de sa carrière, c’est avec un moteur V8 de 333 chevaux qu’elle démarra les hostilités. Bien que le moteur le moins puissant culmine à 258 chevaux, la BMW série 6 E63 E64 se classe nettement au-dessus de la moyenne. Ce qui lui permettra de s’exprimer davantage, c’est la version M6 mue par un moteur V10 de 507 chevaux.

Avec une motorisation aussi bien foutue, le comportement routier ne présage que du bonheur pour les fous de la pédale. En dépit de son poids qui peut avoisiner les deux tonnes sur certains modèles, la BMW série 6 E63 E64 a un comportement routier très efficace. Cette justesse, l’auto la doit à un équipement de conduite bien pensé : direction franche et précise, suspensions pilotées modulables à souhait, boites mécaniques à 6 rapports, boites automatiques Steptronic 6 et 8 rapports et SMG robotisée 6 et 7 rapports.

L’arsenal envoie du lourd avec les boites  Steptronic 8 et SMG-7. Tandis que la Steptronic 8 a tendance à démultiplier les rapports, provoquant des accélérations très soutenues, avec la SMG-7, les passages de rapports sont plus rapides que jamais. En parlant de transmission, la propulsion de la BMW série 6 E63 E64 a des tendances au roulis.  Celui-ci reste toutefois imperceptible dès que l’auto a chaussé les pneus de la bonne taille. De cette façon, l’équilibre entre gabarit et poids  est assuré. Le système n’est cependant pas sans failles.

BMW-serie-6-E63-E64-6

Les moins de la motorisation et du comportement routier

Avec les jantes 17 pouces proposées avec cette gigantesque voiture, difficile de tenir sur route humide. Avec le poids qui est celui de la BMW série 6 E63 E64, difficile de pousser la voiture dans ses derniers retranchements pour la rendre vraiment joueuse. D’ailleurs, l’effet de roulis est décuplé par la lenteur de la première vitesse.

En plus de cela, le freinage manque cruellement le mordant ; ce qui a tendance à limiter lors de la conduite sportive. Il faut encore que vous vous habituez au bruit trop feutrer de certains moteurs. Pour des moteurs aussi puissants, le vrombissement aurait permis d’affirmer la virilité de la voiture.
Les grosses voitures, qui plus est très puissantes, sont généralement très gourmandes. Notre  BMW série 6 E63 E64 ne déroge pas à a règle, affichant des consommations d’huile assez élevée. En conduite sportive, elle peut facilement atteindre les 20 litres/100km.

Fiabilité

En termes de fiabilité, on ne peut pas reprocher grand-chose à la BMW série 6 E63 E64 si ce n’est l’équipement et quelques problèmes de phares. Certaines commandes du iDrive ne se pressent pas vraiment de s’exécuter. Il peut lui arriver de ne pas répondre du tout. D’autre part, après lavage, de la buée s’accumule dans les phares tandis que le phare de recul tombe en panne régulièrement. Pour finir, le chauffage du siège chauffeur peut rendre l’âme dans certains cas.

BMW-serie-6-E63-E64-7

Bilan

Sur ce modèle, BMW a vraiment misé sur la puissance de la motorisation. Bien qu’un travail ait été effectué sur le look d’ensemble, la finition de la BMW série 6 E63 E64 reste tout juste acceptable. Quant au confort et à l’habitabilité, elle s’en sort plutôt bien avec des places arrière assez spacieuses.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 6 E63 / E64, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.

Hors Ligne

#2 29-10-2017 09:43:44

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 187
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 6 E63/E64: Fiabilité et guide d'achat

C'est vrai qu'elle commence à accuser le poids des années cette Série 6 E63, et qu'elle n'est pas exempte de quelques défauts. Mais le coté positif, c'est que l'on peut en trouver sur le marché de l'occasion pour un tarif situé autour de 10000 à 12000€ pour des modèles 2004 affichant 150000 à 200000 Kms au compteur. Cela reste tout compte fait assez abordable pour un coupé sportif résolument haut de gamme, puissant, stylé et bien équipé.

Pour un achat réussi, il est bien sur indispensable de consulter notre guide BMW occasion.


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:46:08 par DaddyKool
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:39:35 par DaddyKool
Guide assurance BMW M3 par BMW-Tech
0 28 06-11-2017 22:57:23 par BMW-Tech
1 23 02-11-2017 10:22:48 par DaddyKool
Épinglée :
1 55 29-10-2017 10:14:25 par DaddyKool

Pied de page des forums