Fiche occasion BMW Série 7 E32: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 7 E32 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 24-10-2017 11:07:03

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 162

Fiche occasion BMW Série 7 E32: Fiabilité et guide d'achat

Après une première génération produite dès 1977 et commercialisée jusqu’en 1986, la BMW série 7 semblait être bien partie. 285 029 exemplaires et 9 ans plus tard, une deuxième génération vit le jour : la BMW série 7 E32.

Les deux générations sont celles qui ont le plus en commun l’une avec l’autre notamment au niveau de la plateforme. Toutefois, la E32 fit quand même carrière pendant 8 ans avec des motorisations bien plus costaudes que celles de la E23. Ce qui lui a permis d’être classé parmi les voitures d’époque les plus appréciées. Voilà 23 ans qu’elle n’est disponible qu’en occasion. Il est temps de découvrir tout le bien et le mal qu’on dit d’elle.

BMW-serie-7-E32-1

Finition de la BMW série 7 E32

Comme les voitures d’époque, la BMW série 7 E32 profitait d’un châssis assez imposant avec un train avant très prédominant. Si la ligne reste emblématique, a-t-elle encore de quoi convaincre le public ?

Les plus de la finition

La rigueur de BMW sur ses finitions date de très longtemps. La preuve est que la BMW série 7 E32 est une voiture à la finition remarquable. Celle qui succéda à une première génération appelée « nez de requin » à cause de la face avant arbore une finition impeccable. Près d’un quart de siècle plus tard, rien ne semble avoir pris une ride. Ses lignes fluides sont tellement bien taillées que vous remarquerez à peine ses 4,91 mètres de long en version courte et ses 5,02 mètres en version longue. La taille de la calandre sur certains modèles renforce davantage ce sentiment de grandeur.

Autant dire que c’est une voiture très statutaire, mais qui n’en donne pas l’impression. D’ailleurs, les portières dont a été équipée la BMW série 7 E32 ont restent tout à fait discrète sans être moins efficaces. Ni la peinture ni la carrosserie ne semblent souffrir de quelque défaut que ce soit.  La carrosserie a tellement été bien assemblée que la régularité des jours en est impressionnante. Quant à la peinture, elle résiste très bien aux années, gardant son éclat des premiers jours. 

Le constat est le même dès qu’on monte à bord. La qualité reste de mise, permettant ainsi à l’auto de ne souffrir d’aucune craquelure ni au niveau de  la planche de bord encore moins sur le cuir des sièges. Ce dernier garde d’ailleurs sa beauté  des premiers jours. Même si on ressent l’effet du temps, celui-ci, en faisant vieillir le cuir, lui a redonné une seconde vie. Si l’âge de la BMW série 7 E32 vous inquiétait, vous savez désormais à quoi vous en tenir.

BMW-serie-7-E32-2

Les moins de la finition

La BMW série 7 E32 est si parfaite esthétiquement que vous en êtes à vous demander si elle souffre d’un quelconque défaut de conception. Difficile de se prononcer sur la question.  En clair, il n’y a pas grand-chose à reprocher à cette finition en dehors du défaut de résistance du revêtement en velours.
Après, le style plutôt vieillissant pourrait gêner certaines personnes. Mais c’est là tout l’enjeu de prendre une voiture âgée de plus de 30 ans ; avoir un lien avec le passé. Dans ce cas, le style vieillissant pourrait devenir un véritable atout, d’autant que cette BWM a été utilisée dans de célèbres films d’action d’époque. Ceux qui ont fait ce choix n’ont surement pas dû s’arrêter uniquement sur la finition de la BMW série 7 E32. La vie à bord a dû être extrêmement déterminante.

BMW-serie-7-E32-3

Confort et habitabilité de la BMW série 7 E32

Pour une auto de près de 5 mètres de long, il n’y a pas vraiment d’inquiétude à avoir par rapport au confort et à l’habitabilité de la BMW série 7 E32. Elle reste aussi exemplaire que sur la finition et c’en est presque ahurissant.

Les plus du confort et de l’habitabilité

Vous n’aurez jamais été aussi à l’aise et bien accueilli dans une voiture d’époque que celle-ci. Le confort et l’habitabilité de cette voiture resteront dans les annales de l’histoire pour plusieurs décennies encore.

Du haut de ses 5 mètres de long, la BMW série 7 E32 dispose de tellement d’espaces à bord qu’on s’y noierait. Alors qu’elles constituent habituellement la bête noire des autos allemandes, les places arrière offrent ici un confort inégalé. La largeur impressionnante de presque 2 mètres y est pour beaucoup.
Mais c’est surtout à la longueur que les passagers doivent la garde au toit et l’espace aux jambes, sans oublier le gigantesque coffre de 500 litres. C’est sans oublier les nombreux rangements dont dispose cette voiture.

En dehors de l’espace, la BMW série 7 E32 est très bien insonorisée. Aucun bruit de roulement ni de bruits parasites ne viole la quiétude qui règne dans la voiture. Pourtant, la marque allemande propose en option un double vitrage qui vous permettra de vous isoler davantage. En termes d’équipements, la BMW série 7 E32 ne démérite pas non plus. Le tableau de bord est riche d’une instrumentalisation simple, mais qui reste tout de même efficace.

BMW-serie-7-E32-4

Les moins du confort et l’habitabilité

Tout ce qu’on pourra reprocher à la BMW série 7 E32, c’est le manque d’actualisation de ses équipements. S’ils restent pour la plupart très efficaces, ils restent quand même très loin des dotations en équipements qui font rêver aujourd’hui. Aussi, il faudra que vous soyez disposé à faire l’impasse sur les dotations en équipements de dernières générations pour vous concentrer sur d’autres qualités de cette voiture, notamment sa motorisation et son comportement routier.

Motorisation et comportement routier de la BMW série 7 E32

De ce que nous savons de la motorisation de la BMW série 7 E32, elle s’affiche comme étant plus fournie que celle de la première génération. Ce qui semble tout à faire normal.  Elle n’est cependant pas uniquement plus fournie. La puissance et la volupté des moteurs ont été nettement revues à la hausse. Ce qui a permis à l’auto d’avoir un comportement routier très intéressant.

Les plus de la motorisation et du comportement routier

Comme la première génération, la BMW série 7 E32 a débuté sa carrière avec des moteurs 6 cylindres en ligne de 3 et 3,5 litres. Les 730i et 7335i, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ont développé respectivement 197 chevaux et 260 Nm au régime de 4000  tr/min et 220 chevaux et 310 Nm disponibles dès 4000 tr/min.

Mais BMW voyait les choses en grand et a donc décidé de passer au niveau supérieur. Dans un premier temps, le constructeur a doté l’auto d’un moteur de 12 cylindres en V de 5 litres. Celui-ci développant une puissance de 300 chevaux avec un couple de 450 Nm au régime de 4 100 tr/min.

Deux moteurs V8 de 3 et 4 litres clôturèrent la marche. Tandis que le premier avait une puissance de 218 chevaux, l’autre  plafonnait à 286 chevaux.
Autant dire que BMW réservait son modèle aux fous de l’accélérateur. Le comportement routier de la BMW série 7 E32 confirme d’ailleurs cette théorie.
Grâce au travail sur l’aérodynamique et aux équipements de motorisation comme les suspensions pilotées EDC III, les modes de conduite, la BMW série 7 E32 est devenue une vraie bête de scène. Les années n’ont certainement pas pu altérer cette volupté.

Bien que les moteurs de 6 cylindres soient très efficaces pour drainer les 5 mètres de cette limousine, les moteurs V8 apportent un meilleur agrément. Alors que la direction se montre d’une extrême précision, le changement de mode de confort à sportive révèle les instincts cachés de sportives de la BMW série 7 E32. Il serait ingrat d’occulter le rôle de la boite automatique ZF 4HP22EH dans l’agilité de la limousine. Cela ne veut pas dire qu’elle égale la boite Steptronic qui, à chaque passage de rapport, déploie le couple de façon très généreuse.

BMW-serie-7-E32-5

Les moins de la motorisation et du comportement routier

Cette limousine de 1860 kg a du mal à montrer de quoi elle est capable avec des moteurs 6 cylindres. Le poids de cette voiture peut être un vrai problème dans les tournants.

De même, la consommation de la BMW série 7 E32 peut être très élevée dans certains cas. 5.5 Litres/100 km pour la consommation la plus basse, mais la moyenne est de 11,5 litres/100 km. Mais elle peut monter dans les tours et atteindre la vingtaine de litres.
En dehors de cela, la BMW série 7 E32 a le mérite de jouir d’une très bonne fiabilité.

BMW-serie-7-E32-6

Fiabilité

De la finition à la motorisation, la BMW série 7 E32 jouit d’une très bonne fiabilité.  Elle passe très bien les 500 000 km sans difficulté. Bien entendu, une auto de cet âge  connait de petits problèmes et a besoin d’entretien. Bien que la carrosserie résiste bien au temps, cela n’exclut pas l’inspection régulière des bas de caisse, le dessous de portières, le pare-brise et le pourtour du toit ouvrant. En dehors du compteur bloque à 299 000 km, la BMW série 7 E32 dispose d’une très bonne fiabilité électronique.

Quant à la motorisation, les culasses peuvent se montrer fragiles. De même, il faudra veiller aussi à régler régulièrement le culbuteur en raison du défaut de poussoirs hydrauliques. De temps en temps, le moteur peut faire des bruits désagréables en raison du relâchement des deux écrous de la rampe de lubrification des culbuteurs.

BMW-serie-7-E32-7

Bilan 

La BMW série 7 E32 est une excellente limousine à tout point de vue. Elle jouit d’une excellente finition, d’une motorisation voluptueuse ainsi que d’un confort très généreux. La fiabilité reste tout aussi exceptionnelle.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 7 E32, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.

Dernière modification par BMW-Tech (24-10-2017 11:08:23)

Hors Ligne

#2 29-10-2017 10:14:25

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 187
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 7 E32: Fiabilité et guide d'achat

La Série 7 E32, c'est le modèle youngtimer en puissance. On peut en négocier un modèle pour une bouchée de pain, on trouve encore des pièces détachées et elle a tout pour plaire: confort, puissance, équipement (d'époque, certes). Restaurer un modèle peut etre un placement intéressant; en tout cas si la fortune n'est pas au rendez vous ce sera tout de meme l'assurance de passer de bons moments à travailler sur une automobile qui a contribué à forger la légende de la marque à l'hélice!


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:46:08 par DaddyKool
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:39:35 par DaddyKool
Guide assurance BMW M3 par BMW-Tech
0 28 06-11-2017 22:57:23 par BMW-Tech
1 23 02-11-2017 10:22:48 par DaddyKool
Épinglée :
1 30 29-10-2017 09:43:44 par DaddyKool

Pied de page des forums