Fiche occasion BMW Série 5 E60/E61: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 5 E60 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 13-10-2017 10:04:07

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 162

Fiche occasion BMW Série 5 E60/E61: Fiabilité et guide d'achat

Construite en 2004 et commercialisée jusqu’en 2010, la BMW série 5 E60/E61 a été déclinée en berline et en break. Comme trois générations avant elle, cette BMW a été aussi déclinée en version sportive M5.

Quelle que soit la version commercialisée, la BMW série 5 E60/E61 est l’un des modèles de la gamme qui aura le plus marqué, les esprits par son style. Mais son étonnante motorisation en est aussi beaucoup dans ce succès fulminant. Sept ans après la fin de sa commercialisation, elle n’est disponible qu’en occasion, mais est-elle restée aussi séduisante ?

BMW-serie-5-E60-E61-1

Finition de la BMW série 5 E60/E61

La BMW série 5 E60/E61 doit son style spectaculaire au designer Chris Bangle. Malgré le succès que connait le modèle, il fut restylé en 2007. Cette restylage fait intervenir des modifications mineures dans le style, mais aussi au niveau des équipements de conduite. Avant ou après restylage, la BMW série 5 E60/E61 connait malgré tout quelques problèmes qui altèrent son image de berline ou de break parfaite.

Les plus de la finition

En version Break ou berline, la BMW série 5 E60/E61 a été conçue pour être une voiture très statutaire et valorisante. En effet, la voiture est longue de 4 855 mm et est large de 1 846 mm toutes versions confondues. Seuls la hauteur et l’empattement permettent de départager les deux versions.
Dans tous cas, de l’avant à l’arrière, la BMW série 5 E60/E61 a fière allure. Le design de la calandre ainsi que celle des phares avant restent incontestablement l’une des plus impressionnantes de la gamme. Jamais le style d’une berline BMW n’a eu autant de finesse.

L’emballement médiatique de cette voiture était tel qu’à l’époque, une polémique s’était créée. Mais c’est ce style avant-gardiste  et ses lignes audacieuses qui permet à la BMW série 5 E60/E61 d’avoir un look intemporel plus de 10 ans après la sortie de la première version.  La peinture résiste très bien à l’épreuve du temps, conservant son éclat. Cependant, on ne peut pas en dire autant pour l’intérieur.

BMW-serie-5-E60-E61-2

Les moins de la finition

Si l’esthétique extérieure de la BMW série 5 E60/E61 est l’une des plus exemplaires de la gamme, elle n’est pas exempte de disgrâces. En effet, lors de son restylage en 2007, la BMW série 5 E60/E61 a été parée de boucliers avant et arrière. Mais le fait est qu’ils sont un peu trop exposés aux rayures.
La qualité de la finition intérieure laisse aussi à désirer. Avec le temps,  celle-ci montre de sérieux signes d’essoufflement avec les années. Toujours après le restylage 2007-2010, l’habitacle a un style moderne.  La planche de bord  se pare de nombreux choix  de combinaisons entre les couleurs et les matériaux et des boiseries qui apportent une allure luxueuse à la planche de bord. Mais dans l’ensemble, il s’agit plus de luxe perçu que de luxe réel.

Le plastique ruine complètement cet effort de modernité, créant sur cette planche de bord des zones disgracieuses. Puisqu’avec les années, les plastiques sont sujets à l’usure prématurée notamment au niveau  des panneaux de portes. Comparée aux concurrentes, la Mercedes classe E et Audi A6, la Mercedes classe E et Audi A6 se classe largement en dessous du standing de la voiture. La couleur beigne du revêtement  a beau donné de l’allure à l’intérieur, il se salit très vite. Ce qui jette un gros froid sur le confort et l’habitabilité de cette voiture.

BMW-serie-5-E60-E61-3

Confort et habitabilité de la BMW série 5 E60/E61

Que la BMW série 5 E60/E61 soit une voiture statutaire est une bonne nouvelle pour l’habitabilité. Cependant, si le confort semble correct dans la voiture, il est à la limite de l’acceptable.

Les plus du confort et de l’habitabilité

La BMW série 5 E60/E61 est une voiture à l’habitabilité exemplaire. En effet, grâce à son empattement assez généreux de 2,89 m pour la version Break et 2,88 m pour la version berline.

Les places arrière qui sont généralement sujettes à des critiques sont dans cette voiture plus que généreuses. Leur confort surpasse même de loin celui de la Mercedes Classe E. La banquette arrière est si large qu’elle donne l’impression d’être dans son canapé en cuir à la maison. On ressent aussi cette générosité dans le volume du coffre de 520 litres pour la berline et 500 litres pour le Break. Ce volume permet de situer la voiture dans une bonne moyenne dans la catégorie des voitures spacieuses. En outre, l’habitacle de la BMW série 5 E60/E61 jouit d’une très bonne insonorisation. Ce qui permet de voyager sur autoroute sans avoir à monter trop le son de l'autoradio afin qu’il soit audible.

BMW-serie-5-E60-E61-4

Les moins du confort et de l’habitabilité

Aussi spectaculaire que soient l’habitabilité de la BMW série 5 E60/E61, cela n’en fait pas une voiture très confortable pour autant.  Les suspensions sont d’une rudesse meurtrière, révélant le dessein de sportive de la voiture pour un conducteur lambda. En plus, la déformation du cuir du siège conducteur qui altère le maintien lombaire, il faut ajouter le manque d’avancée du siège chauffeur pour les personnes de petite taille. Quant à l’habitabilité, elle reçoit quand même un petit coup en raison de la présence du tunnel de transmission qui gêne le passager central arrière.

Un autre problème de l’intérieur de la BMW série 5 E60/E61, c’est la pauvreté de la dotation en équipements. En effet, elle ne dispose ni de radar de recul ni de sièges électriques et chauffants encore moins de sellerie en cuir. Il n’y a même pas de phares xénon. À la place, il faut apprendre à manœuvrer une voiture déjà très longue, et s’habituer aux sièges manuels un peu rustiques à manipuler. Tout ça pour une voiture à 41.000€.

BMW-serie-5-E60-E61-5

Motorisation et comportement routier de la BMW série 5 E60/E61

La très riche motorisation de la BMW série 5 E60/E61 lui confère un comportement routier exceptionnel, à quelques exceptions près.

Les plus de la motorisation et du comportement routier

Comme la plupart des BMW, la BMW série 5 E60/E61 dispose un très large choix de motorisations qui, en plus, font partie des plus performantes en termes de puissance, de sonorité, en sobriété et même de fiabilité.

Le restylage de 2007 a permis à cette BMW de passer des moteurs à essence de 6 cylindres en ligne à des moteurs à injection directe d’essence. En tout, plus d’une dizaine de motorisations dont les puissances varient entre 170 chevaux et à 507 chevaux pour la version M5. En tout cas, il n’y a aucun doute sur les aptitudes de grande routière de la BMW série 5 E60/E61. Soutenue par la boite automatique et séquentielle et sa direction très précise, cette voiture est une excellente routière. Avec le pack M, elle déchire encore plus. Les moteurs 6 cylindres sont naturellement très coupleux. Pourtant, en dépit de ses performances, la BMW série 5 E60/E61 affiche une consommation mixte plus ou moins raisonnable.

BMW-serie-5-E60-E61-6

Les moins de la motorisation et du comportement routier

Si la stature de la BMW série 5 E60/E61 est un plus au niveau de sa finition et son confort, c’est loin d’être le cas. En effet, sa taille l’alourdit considérablement. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un modèle « X » doté de la transmission intégrale, il faudra faire attention à la conduite sur route mouillée avec la propulsion. Il ne faut pas compter sur les pneus run flat pour une tenue de route sur routes dégradées.

Fiabilité

Bien que la BMW série 5 E60/E61 soit connue pour avoir une fiabilité à toute épreuve, elle peut être sujette à quelques petits problèmes. Les plus courants sont les défauts d’affichage de l’huile moteur et la défectuosité du GPS dès que la température de la voiture descend à 20°C. À cela s’ajoutent le mauvais vieillissement des optiques et la fragilité de la boite automatique. Les vibrations du moteur des versions diesel sont un désagrément commun à de nombreux modèles BMW notamment la série 3. En dépit de tous ces problèmes, la marque allemande n’a pas initié de rappel ni n’a pris en charge les réparations qui coutent d’ailleurs une fortune.

BMW-serie-5-E60-E61-7

Bilan

En dépit de l’effort qui a été fait pour donner à cette voiture un look très impressionnant, la finition intérieure a ruiné tout le travail. Malgré tout, la BMW série 5 E60/E61 brille par une motorisation et un comportement exemplaire.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 5 E60/E61, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.

Hors Ligne

#2 13-10-2017 11:37:55

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 187
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 5 E60/E61: Fiabilité et guide d'achat

Pour vous offrir une Série 5 E60, il faudra tabler sur un budget minimum de 5000 à 7000€ pour les premiers modèles. A ce tarif, le véhicule sera bien entendu fortement kilométré, et ne disposera pas forcément de tout l'équipement dont vous reviez.

On peut critiquer certains points, la Série 5 E60 n'en reste pas moins une excellente routière, une dévoreuse d'asphalte pour les cadres dynamiques des années 2000 et au delà.

Une fois n'est pas coutume, avant meme d'aller voir un modèle il est impératif de consulter notre guide d'achat BMW occasion.


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:46:08 par DaddyKool
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:39:35 par DaddyKool
Guide assurance BMW M3 par BMW-Tech
0 28 06-11-2017 22:57:23 par BMW-Tech
1 23 02-11-2017 10:22:48 par DaddyKool
Épinglée :
1 55 29-10-2017 10:14:25 par DaddyKool

Pied de page des forums