Fiche occasion BMW Série 3 E90/E91/E92: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 3 E90 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 12-10-2017 12:23:44

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 148

Fiche occasion BMW Série 3 E90/E91/E92: Fiabilité et guide d'achat

A l’origine, la BMW série 3 a été conçue pour être une berline compacte sportive pure et  dure. La version berline qui a suivi la berline compacte n’a fait que confirmer cette prétention. Que ce soit dans la dotation que dans la finition, la BMW série 3 a été de tout temps une auto destinée aux personnes en quête de sensations extrêmes.

Si la toute première génération a vu le jour en 1975, il faut attendre 2005, soit 30 ans pour découvrir la version E90. Cette cinquième génération a bénéficié de nombreuses évolutions stylistiques de la gamme qui en ont fait un modèle exceptionnel. Dix ans et deux phases plus tard, que vaut la BMW série 3 E90/E91/E92 en occasion ?

BMW-serie-3-E90-E91-E92-1

Finition de la BMW Série 3 E90/E91/E92

Faisant partie de l’une des gammes les plus vieilles de BMW, la BMW série 3 E90/E91/E92 a su profiter de plus de 30 ans d’évolution. Toutefois, les modifications ont beau moderniser le style de la berline, la finition n’en est pas moins irréprochable.

Les plus de la finition

De nombreux propriétaires mettent le doigt sur la force du style de la BMW série 3 E90/E91/E92  avant son restylage en 2008. En effet, si le style de cette voiture est aussi plaisant, c’est parce qu’il lui donne une allure très statutaire. D’ailleurs, ses dimensions y sont pour beaucoup : 4,52 m de long et 1,81 m de large. Les lignes et les courbes de la BMW série 3 E90/E91/E92 lui confèrent beaucoup de classe. Quand on considère que c’est une voiture d’entrée de gamme, elle donne vraiment l’impression d’être dans une voiture haut de gamme notamment avec la version coupé.

Même plus de dix ans plus tard, la voiture semble bien vieillir en raison de la qualité de la fabrication. Le style reste moderne et fait toujours autant sensation maintenant qu’à l’époque. En gros, le style reste sexy et intemporel, mais pas parfait.

BMW-serie-3-E90-E91-E92-2

Les moins de la finition

En dépit de tout ce qu’on peut dire sur la qualité de la finition, la carrosserie n’en est pas moins très fragile. La déception est d’autant plus grande quand on monte à l’intérieur de la voiture. Pour une voiture de ce prix, certains éléments n’ont rien à faire là.

Les revêtements en plastique de la planche de bord, notamment sur les modèles de la phase II, ont tendance à s’écailler et aucun rappel n’a permis de remplacer les matériaux défectueux. En débit de la présence d’inserts en aluminium, de la boiserie ou des inserts en carbone auraient été plus valorisants pour la finition intérieure. Ces détails jettent le froid que la qualité du confort et de l’habitabilité.

BMW-serie-3-E90-E91-E92-3

Confort et habitabilité de la BMW Série 3 E90

Contre toute attente, la BMW série 3 E90/E91/E92 semble jouir d’une très belle dotation en matière d’équipements de conduite et de confort. Mais c’est sans compter sur la fâcheuse manie de BMW aux suspensions très fermes.

Les plus du confort et de l’habitabilité

S’il y a un détail qui a toujours été à l’honneur des modèles BMW, c’est le confort du siège conducteur. En effet, il offre généralement une place de conduite idéale. En plus d’être plutôt confortables, les sièges disposent d’un revêtement beige très beau et très élégant.

À cela s’ajoutent des équipements multimédias très intéressants tels que le système multimédia, le GPS, le son surround et l'equalizer. Bien qu’elle soit uniquement disponible en option, l’attache remorque semi-électronique-magnétique apporte un côté très fun  à la voiture.
Mais pour la plupart de ces équipements, il faut mettre la main à la poche et ça rend l’aventure moins intéressante.

BMW-serie-3-E90-E91-E92-4

Les moins du confort et de l’habitabilité

Le siège conducteur de la voiture a beau être confortable, le confort général est limité par des suspensions trop fermes. En cause de ce fâcheux désagrément, les pneus RunFlat. En mode conduite sportive, ce type de suspension passerait. Mais en mode normal, ça passe moins bien, surtout que les réglages lombaires sont uniquement disponibles en option.

À ce propos, voilà un détail qui fait tache dans cette BMW série 3 E90/E91/E92 : trop d’options et trop peu d’équipements de série. Déjà que le prix d’achat n’est pas forcément donné, il faut se ruiner en équipements d’options.  La plupart de ceux-ci auraient pu très bien passer de série. Le régulateur de vitesse par exemple n’est pas disponible de série. Si vous avez la chance de tomber sur un modèle full Option, tant mieux. Mais il faudra vous préparer à y mettre le prix.

En plus du trop peu d’options, il faudra aussi vous faire à une habitabilité plutôt bancale. En plus du tunnel de transmission qui grève la place centrale, celle-ci est pénalisée par un siège très dur. Il faut aussi se faire à une garde au toit limite. C’est à croire que les 1,42 m de haut de la BMW série 3 E90/E91/E92 n’aide pas à prendre de la hauteur. À partir d’une certaine hauteur, les montants rasent carrément la tête.
Le déluge de défauts continue avec le manque de rangement criard dans la BMW série 3 E90/E91/E92 et les bruits parasites dans l’habitacle.

BMW-serie-3-E90-E91-E92-

Motorisation et comportement routier de la BMW Série 3 E90

La motorisation et le comportement routier de la BMW série 3 E90/E91/E92 rattrape à bien des égards tous les autres défauts. Cependant, de petits soucis s’invitent en trouble-fête.

Les plus de la motorisation et du comportement routier

La BMW série 3 E90/E91/E92 dispose d’une très large gamme de moteurs allant de moteurs 4 cylindres aux 6 cylindres en diesel et du 4.6 et 8 cylindres en essence. En termes de puissance, celles de la BMW série 3 E90/E91/E92 varie entre 116 chevaux et 420 chevaux, une puissance phénoménale déployée par la version M3. Cette dernière apparue en 2007 est dotée d’un moteur V8 au régime de 8 500 tr/min.

D’ailleurs, la même année, BMW rénove ses motorisations en leur faisant profiter d’une série d’innovations appelées EfficientDynamics. Ce système cumule la récupération de l’énergie de freinage, un indicateur de changement de rapport,  la fonction arrêt et redémarrage automatique du moteur, une commande rationnelle des équipements et une commande active de l’aérodynamique par déploiement des volets d’air.

Les transmissions se partagent entre des boites de 6 rapports, qu’elles soient manuelles ou automatiques. L’agrément de la boite à vitesse manuelle est extraordinaire notamment quand elle est couplée avec le levier M3. Une fois transformée en boite à vitesse typée sport, la voiture brille par son agilité sur autoroute avec beaucoup d’à-coups sportifs en mode DS Auto. De plus, le diamètre de braquage est exceptionnel. Si BMW est connue pour doter ses véhicules de transmission à propulsion, la marque allemande crée la surprise avec des modèles x dotés d’une transmission intégrale gérée par le système xDrive. Celui-ci est caractérisé par un embrayage multidisque piloté électroniquement qui fait varier le couple entre l’essieu avant et l’essieu arrière entre 0 et 100%.

La générosité du couple permet à la BMW série 3 E90/E91/E92 de prendre beaucoup de tours à tous les régimes surtout sur les moteurs diesel. Pourtant, malgré autant de déploiement de puissance, la consommation reste très basse. Tout cet arsenal fait de cette voiture une excellente routière. La BMW série 3 E90/E91/E92 est dotée d’un comportement routier très dynamique qui en fait une excellente routière.

BMW-serie-3-E90-E91-E92-6

Les moins de la motorisation et du comportement routier

La boite DKG a beau se montrer incroyablement efficace, elle est uniquement disponible en option. Par contre, les premiers rapports  de la boite automatique ne sont pas assez réactifs. En gros, la boite de vitesse est un peu trop rigide en dépit de la présence du système xDrive. Ce qui fait que la voiture manque de punch en dessous de 2.000 tr/min.

Fiabilité

Les problèmes de fiabilité de la BMW série 3 E90/E91/E92 sont plus ou moins nombreux. D’abord, il faut compter un système stop and start qui a tendance à faire des siennes surtout sur les versions diesels. À cela, il faut ajouter la fragilité du système de carburation et de volant qui peut parfois nécessiter un changement au bout de 200 000 kg. La fermeture de la malle s'arrête à mi-course alors que le tirant de la ceinture de sécurité peut coincer. En plus des problèmes de vibration des moteurs diesel lors des redémarrages, le tapis a tendance à vite s’user.

BMW-serie-3-E90-E91-E92-7

Bilan

La motorisation et le comportement routier sont incontestablement l’un des plus grands atouts de cette voiture. Quant au confort, les avis restent mitigés. Par contre, le style a beau bien vieillir, la finition intérieure montre très vite des signes d’usure prématurés.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 3 E90/E91/E92, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.

Hors Ligne

#2 12-10-2017 14:47:37

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 173
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 3 E90/E91/E92: Fiabilité et guide d'achat

Aujourd'hui, on peut trouver une BMW Série 3 E90 pour 5000€ environ, une vraie bouchée de pain! A ce tarif, vous pourrez vous offrir un modèle 2005 / 2006 dépassant les 200000 Kms.

Alors bien sur la Série 3 est pleine de charme, mais attention à ne pas faire l'impasse sur les vérifications qui s'imposent avant l'achat car la belle a quelques faiblesses. Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de bien suivre le guide BMW occasion de ForumBMW.net smile


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 15 13-10-2017 12:37:55 par DaddyKool
Épinglée :
1 25 11-10-2017 13:11:19 par DaddyKool
Épinglée :
1 49 29-09-2017 08:27:34 par DaddyKool
Épinglée :
5 71 23-09-2017 15:29:11 par DaddyKool
2 45 22-09-2017 16:58:37 par Joz

Pied de page des forums