M5 E39 : la sportive bavaroise qui fait mieux qu’une Porsche 911 (Page 1) / M5 E39 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 25-09-2017 17:16:25

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 148

M5 E39 : la sportive bavaroise qui fait mieux qu’une Porsche 911

M5 E39 : la sportive bavaroise qui fait mieux qu’une Porsche 911 Carrera !



La troisième génération de la M5 a été dévoilée pour la première fois en 1998 au salon de Genève. Basée sur la plateforme de la BMW E39, elle est la remplaçante directe de la M5 E34 (1989-1995). Cette déclinaison sportive de la Série 5 E39 est disponible uniquement en version berline 4 portes. Pour la première fois de l’histoire de la M5, les ingénieurs de Motorsport ont abandonné le moteur six cylindres en ligne pour un V8 qui s’est rapidement confirmé comme l’un des meilleurs moteurs de l’époque. A sa sortie, la M5 E39 était tout de même la voiture de série la plus puissante de BMW.




BMW-M5-E39-1_20170925-1551.jpg




Histoire de la BMW M5 E39

Le plan initial de développement de la Série 5 E39 ne comportait pas la production d’une version sportive M5. En effet, le constructeur bavarois s’est contenté de la 540i –introduite au marché dès 1996 – comme version sportive de la gamme E39. Dotée d’un moteur V8 (286 ch) assez puissant et d’un système de transmission performant avec une boite de vitesses à 6 rapports, la 540i avait tous les atouts pour être le fer de lance de BMW à l’époque dans la catégorie des berlines sportives. Cependant, avec le lancement de la Jaguar XJR 320 ch et de la Mercedes E55 AMG (W210), le constructeur bavarois a révisé ses plans pour faire face à cette rude concurrence. C’est ainsi que la branche sportive Motorsport a été interpelée pour concevoir le plus rapidement possible une réplique à ces deux modèles. D’ailleurs, présenter la 540i comme rivale directe de la E55 AMG aurait été une erreur stratégique de la part de BMW pouvant causer d’énorme dégâts au niveau marketing.







BMW-M5-E39-3_20170925-1600.jpeg







Motorsport n’a pas tardé à sortir ses griffes pour assurer la mission comme il se devait. La réponse était donc une version boostée M déclinée directement de la 540i E39. A la différence de ses deux devanciers (M5 E28 et M5 E36) assemblées à la main aux ateliers de Motorsport, la M5 E39 a été produite à l’usine de Dingolfing à côté des modèles de la version standard. Bien évidemment, ce choix parait logique car la M5 E39 partage la plupart de ses pièces avec la 540i. BMW a pu donc alléger les couts de fabrication en réduisant les frais de recherche et de développement ainsi que les dépenses liées à la logistique. Bien qu’elle affiche une silhouette sportive et dynamique, la BMW M5 E39 est une voiture extrêmement discrète à tel point qu’on pourrait la confondre avec une Série 5 E39 ordinaire.







BMW-M5-E39-2_20170925-1559.jpg







A sa sortie, la M5 E39 a marqué le segment des berlines sportives par sa grande performance à tel point qu’elle a réussi à effectuer la distance 0-1000 m, départ arrêté, en 24.7 s. Cela représente une performance meilleure de 0.1 s que celle de la Porsche 911 Carrera, considérée pourtant comme l’une des références dans le segment des voitures sportives. La berline bavaroise fait encore mieux que la 911 Carrera et accélère de 100 à 140 Km/h en 6.3 s avec le 5ème rapport de vitesse et en 8.2 s avec le sixième rapport contre respectivement 7.0 s et 9.8 s pour la Carrera.




BMW-M5-E39-4_20170925-1607.jpeg





Outre les performances techniques, la sportive bavaroise se distingue par sa qualité de finition haut de gamme. Elle fut proposée en deux versions : Confort et Sport. En outre, la dotation standard comportait de série des sièges en cuir à réglage électrique avec mémoire, des phares xénon, un volant multifonctions, et des rétroviseurs dégivrants à commande électrique. Par ailleurs, le plan de développement de la M5 E39 incluait la production d’une version break mais ce projet a été abandonné en phase de prototype. A noter que la M5 E39 a reçu quelques améliorations stylistiques et techniques en 2001 à l’occasion du restylage de l’ensemble des modèles de la gamme E39.




BMW-M5-E39-5_20170925-1615.jpeg






Moteur de la M5 E39 : une puissante cavalerie de 400 ch !

Sous le capot de la M5 E39 se cache l’un des meilleurs moteurs jamais construits par BMW. Connu sous le code S62B50, ce moteur à hautes performances est basé sur le bloc M62 4.4 L monté sur la 540i E39 et la 740i E38. Il s’agit d’un V8r 4.9 L tout-aluminium qui a reçu plusieurs améliorations techniques par Motorsport. L’alésage et la course ont été augmentés faisant du S62B50 le plus grand moteur jamais monté dans une déclinaison sportive M à l’époque. Le taux de compression est également passé de 10 :1 à 11.0 :1 augmentant ainsi la puissance de ce V8. Outre la cylindrée boostée et le taux de compression amélioré, le S62B50 se distingue par de nombreuses évolutions par rapport au moteur de la 540i. Il est le premier V8 de BMW à adopter le système de distribution variable double VANOS pour les arbres à cames d’admission et d’échappement. Il en résulte un gain de performance et de couple ainsi qu’une réduction des émissions de gaz d’échappement.





BMW-M5-E39-6_20170925-1617.jpeg







A la différence du M62, le S62 B50 est doté d’une double chaine de distribution, d’arbres à cames creux, et de double entrée d’air comportant chacune un débitmètre. La lubrification du moteur est assurée par deux pompes aménagées de manière à réduire l’effet des accélérations latérales dans les virages. Le système de refroidissement ainsi que la conception de la culasse ont été revus permettant ainsi de garantir un meilleur refroidissement du moteur. A la différence du M62, le S62B50 comprend un papillon des gaz par cylindre. Le fonctionnement des papillons est piloté électroniquement par la nouvelle unité de commande Siemens MSS52. Ce système de gestion électronique utilise la technique « Drive by ware » qui offre la possibilité de varier l’ouverture des papillons en appliquant deux modes de fonctionnement : Normal et Sport.



BMW-M5-E39-7_20170925-1618.jpg





Le programme « M Driving Dynamics » permet de son coté à la M5 E39 d’adopter un comportement dynamique optimal en fonction du régime moteur. Grâce à toute ces améliorations techniques, le S62B50 délivre une puissance remarquable de 400 ch à 6600 tr/min et un couple de 500 Nm disponible à partir de 3800 tr/min. La M5 E39 accélère de 0 à 100 Km/h en 5.3 s et atteint une vitesse de 250 Km/h (bridée électroniquement). Coté transmission, la M5 E39 reprend la même boite de vitesse manuelle Getrag type D à six rapports, laquelle est montée sur la Série 5 E39 540i. Toutefois, la chaine cinématique de la M5 comprend un système d’embrayage plus renforcé et un nouveau différentiel à glissement limité (autobloquant) taré à 25 %. Par ailleurs, la berline sportive de Motorsport est la première voiture BMW dotée de série du système DSC développé conjointement avec Bosch.




BMW-M5-E39-8.jpg





Châssis et liaison au sol : des points forts mais également quelques points faibles !

La BMW M5 E39 reprend la même conception de châssis des modèles V8 de la Série 5 E39 (535i et 540i). Elle ne présente donc aucune évolution majeure par rapport à la version standard. Bien que les trains roulants ont été abaissés de 15 mm à l’avant et de 10 mm à l’arrière par rapport à la 540i, la M5 E39 conserve le même système classique de suspension MacPherson multi-bras.  Les éléments de la liaison au sol sont réalisés en aluminium et ont été optimisés pour assurer un bon comportement dynamique de la voiture. Les ressorts d’amortisseurs, dont la longueur a été réduite de 23 mm, ont reçu un nouveau tarage afin de garantir une suspension plus sportive. En outre, la M5 E39 a reçu de nouvelles barres antiroulis de diamètres plus grands ainsi que des silentblocs plus renforcés.





BMW-M5-E39-9.jpeg




Probablement, le système de direction est l’élément le plus décevant de la M5 E39. En fait, à la différence de la version standard dotée d’une direction à crémaillère très précise, la M5 est équipée d’un système de direction à recirculation de billes qui est moins performant. Ce choix technique a été exigé parce que le montage du moteur V8 dans le compartiment avant n’a pas laissé assez suffisamment d’espace pour installer un système de direction à crémaillère. D’ailleurs, les modèles 535i et 540i ont été confrontés au même problème et ont dû donc adopter le même système de direction à recirculation de billes. Malgré l’installation d’un système d’assistance de direction Servotronic développé par ZF, le rapport de démultiplication de direction de la M5 E39 est de 14.7 :1 contre 17.9 :1 pour les versions standards de la Série 5 E39. Coté freinage, la M5 E39 a reçu de nouveaux disques de frein plus grands (345 mm de diamètres à l’avant et 328 mm à l’arrière) ainsi qu’un servofrein renforcé. Malgré cela, la qualité de freinage reste en dessous des attentes en raison de sa faible endurance en conduite sportive.




BMW-M5-E39-10.jpg




Problèmes techniques de la M5 E39

De manière générale, la M5 E39 est l’une des voitures les plus performantes et robustes de son époque. Il n’est donc pas rare de trouver dans le marché des M5 E39 occasion en très bon état malgré un kilométrage élevé. Mis à part quelques problèmes techniques, la voiture est très fiable. Cela dit, avant d’acheter une m5 e39 occasion, il convient d’inspecter les éléments suivants :

•    Le système double VANOS.
•    Les débitmètres.
•    La pompe d’injection d’air secondaire.
•    Le tendeur de la chaine de distribution.



BMW-M5-E39-11.jpg





En effet, les pannes du système VANOS sont très fréquentes dans les moteurs à hautes performances de BMW. Il est donc important d’accorder une attention spéciale à ce système avant d’acheter une BMW M5 E39 occasion. En outre, la défaillance de la pompe d’injection d’air secondaire se manifeste par une consommation surélevée de l’huile moteur. Par conséquent, des dépôts de calamines sont déposés dans les chambres de combustion dans les deux culasses et le moteur finit par perdre de sa puissance. La panne des débitmètres de la M5 E39 cause également un manque de puissance car il n’est plus possible pour le système de gestion moteur d’évaluer exactement la quantité d’air acheminée par les conduites d’admission. Quant au tendeur de la chaine de distribution, il est fréquemment abimé suite à la défaillance du système VANOS. Il doit être également inspecté avant d’acheter une m5 e39 occasion.



BMW-M5-E39-12.jpg

Conclusion

Le lancement de la M5 E39 a été une étape incontournable dans le développement technologique de BMW. Alliant sportivité et confort, la berline luxueuse de Motorsport se distingue également par son moteur performant et sa chaine cinématique optimisée. Produite entre 1998 et 2003, elle reste sans aucun doute l’une des meilleures berlines sportives de son époque.

Dernière modification par BMW-Tech (25-09-2017 17:45:37)

Hors Ligne

#2 25-09-2017 18:31:47

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 173
Site Web

Re : M5 E39 : la sportive bavaroise qui fait mieux qu’une Porsche 911

Absolument, comme à l'accoutumée la M5 est la quintessence de la berline sportive de luxe et cette troisième génération ne déroge pas à la règle; mieux que cela: elle tient toutes ses promesses.

Avec la E39, BMW a une nouvelle fois trouvé le juste dosage entre la puissance, le confort et l'esthétique. Ces  trois éléments sont parfaitement maitrisés par le constructeur bavarois pour obtenir un véritable chef d'oeuvre roulant qui peut aussi bien vous procurer d'incroyables montées d'adrénaline ou vous assurer un confort royal au gré de vos envies.

Alors, etes vous plutot sport ou confort? Si vous refusez le compromis, la M5 E39 est faite pour vous!


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
2 76 06-09-2017 08:04:21 par Joz
Épinglée :
Épinglée :: BMW M5 E34 : la bourgeoise sportive ! par BMW-Tech
2 155 06-07-2017 16:59:24 par Joz
Épinglée :
Épinglée :: BMW M3 E36 : Une vraie sportive de légende ! par BMW-Tech
2 201 14-06-2017 21:34:25 par Joz

Pied de page des forums