BMW Série 5 E34 : une génération charnière (Page 1) / Série 5 E34 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 26-09-2016 22:12:24

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 75

BMW Série 5 E34 : une génération charnière

Présentation de la BMW Série 5 E34

HISTORIQUE

   Lancée en 1988, la BMW Série 5 E34 gagne en taille, en confort et en aérodynamisme comparativement à sa devancière, la Série 5 E28. Ce fut la 3ème génération de séries 5 produites par le constructeur munichois.
  Découvrons l’Histoire de ce modèle :



BMW-serie5-E34.jpg

1988

    A son lancement, cinq modèles différents sont disponibles : la 520i, la 525i, la 530i, la 535i proposées avec un motorisation essence et la 524td en diesel.
  Aucune nouvelle motorisation n'a été développée pour cette nouvelle série 5. En effet, les moteurs de ces cinq premiers modèle sont issus des séries 5 précédente (E28) hormis le 530i qui remplaça le 528i augmentant la puissance de ce nouveau modèle en le faisant passer de 184 cv à 188 cv.
La 525i, elle, reçue la motorisation de sa petite sœur la Série 3 E30 de 170 cv.
  Un monstre de sportivité fut également proposé cette même année, avec une toute nouvelle motorisation : La M5, disponible en berline ou break, qui proposera un 6 en ligne de 3,6 L et 315 cv.

BMW-M5-E34.jpg

1989

  C'est en cette année qu’apparut un 4 cylindres, le M40, provenant lui aussi de la Série 3 E30, développant seulement 113cv. Cette motorisation essence, d’une puissance relativement faible pour le gabarit du véhicule ne fut pas commercialisée en France.

1990

Les moteurs essences sont élevés de 12 à 24 soupapes. Les gains de puissance sont remarquables : La 520 passe de 129 à 150 cv et la 525i de 170 à 192 cv.
  La production du bloc six cylindres de la 530i est interrompue.

1991

  BMW remplace son 2,4 L turbo diesel par l'excellent 2,5 L M51 tds, entendez ici Turbo Diesel Sport. Même si l’on peut trouver étonnant de développer une motorisation sportive diesel, ce bloc moteur développe 143 ch grâce à un intercooler qui permet d’augmenter le rendement du moteur en refroidissant l’air de suralimentation afin d’améliorer sa densité. Cette voiture était considérée comme faisant partie des meilleures sinon du meilleur diesel de son époque et venait concourir sans complexe avec les 520i 24v.

BMW-tds-M51.jpg

1992

    Année qui sera marquée par de nombreuses innovations sur le modèle.
  Tout d’abord la marque à l’hélice révèle la 525ix et ses quatre roues motrices, propulsée par la même motorisation que la 525i, elle apparaît cependant moins performante en raison de sa transmission intégrale même si elle offre en contrepartie une tenue de route incomparable.
  Après avoir réussi s’imposé face à la Mercedes 190 grâce à la E30, BMW décida de s’opposer à la domination de Mercedes sur le marché des breaks en proposant la E34 Touring, présentée au salon de Francfort, qui séduit par une élégance rare pour ce type de carrosserie. Trois modèles de Touring sont proposés à sa sortie : Le 520i, le 525i et le En fin d'année, la série 5 fut de plus agrémentée de nouveaux rétroviseurs disponibles sur la série 3 E36 dont la production fut lancée l’année précédente. Cet événement marque le lancement de la phase 2 de la série 5 E34.
  En termes d’innovation, la M5 s'offre un nouveau moteur de 3,8 L pour 340 cv qui ne sera pas proposé en dehors de l’Europe, on proposera donc sur ces marchés des versions sportives de la 540i.
  La même année, BMW introduit un nouveau moteur Diesel plus puissant, le 525tds de 143cv.


1993

Cette année sera consacrée au développement de la gamme. Le Touring est désormais disponible avec un tout nouveau 4 cylindre 518i : le M43 qui ne sera pas distribué en France.
  Dans le même temps, le moteur V8 est réintroduit avec les 530i et 540i, une première depuis presque quatre décennies pour le constructeur bavarois. Ce moteur remplace alors les six cylindres qui a été proposé par BMW depuis le début des années 1970.
La 540i accroche alors le kilomètre en 27,6 secondes.



BMW-520i-E34.jpg

Une nouvelle motorisation diesel est disponible : Le 525td. Il s’agit du même moteur que la 525tds mais sans intercooler, ce qui va réduire la puissance de la voiture de 143 à 115 cv.
Le lancement du modèle 525tds donnera un nouvel élan de la marque dans la catégorie des berlines. En développant 143 ch, cette voiture parcourt 1000 m en moins de 32 secondes, une performance inédite dans cette catégorie. Cette année va connaitre le remplacement du moteur M20 monté sur les 520 et 525i par un moteur 24 soupapes, ce qui va permettre d’augmenter la puissance à 192 ch. Ce moteur va être également monté sur la 525ix lancée la même année.


BMW-525tds-E34.jpg

1994

  La marque Bavaroise va lancer une version redessinée de la série 5. La calandre est élargie, à l’intérieur de l’habitacle plusieurs équipements sont montés de série sur cette version à l’instar de l’airbag.
   On remarque de plus le lancement d’un second modèle 525td, qui témoigne de l’élargissement de ce segment de marché. L’Alpina B10 et la M5 font également leur entrée sur le marché cette même année.


BMW-Alpina-B10-biturbo.jpg

1995

C'est la dernière année de production des E34 berline qui furent remplacées par les nouvelles E39 aux lignes et au gabarit relativement proches.
La calandre fut redessiné, et par conséquent, le capot moteur fut également modifié pour accueillir des ouïes plus larges. On parlera alors de E34 phase 3.
  Un nouveau modèle de M5 3,8 L baptisé « Evolution » se voit doté d'une boîte manuelle à six rapports.


BMW-M5-E34-Evolution.jpg

1996

    C’est la fin définitive de la production. Les Touring E34 cèdent leur place aux E39 Touring à la ressemblance d’autant plus frappante.


ESTHÉTIQUE

  Ce modèle a énormément séduit par son look sobre mais virile assez unique, sa fiabilité hors pair, sa sonorité, ne l’oublions pas, et ses performances. Son design est très pur, modernisant l’E30 tout en restant fidèle à une certaine idée de l’hélice que les générations suivantes auront beaucoup plus de mal à suivre, particulièrement sous l’ère Chris Bangle.
Les agréments proposés sont vraiment remarquables. Tout à été mis en œuvre à la conception de cette série pour permettre une conduite sportive avec confort.
  Il faut de plus noter que la E34 est une génération charnière qui évoque le passé et le futur de BMW :
Moderne, mais pas trop, performante sans entrer dans les excès contemporains, et disponibles en de nombreuses versions, familiale, diesel, break, super sportive M5 ou luxueuses V8.
  En ce qui concerne les versions haut de gamme (M5 et modèles montés sur V8), c’est le luxe sans excentricité. La 540i étant moins sportive que la M5 mais restant une vraie routière qui dévore les kilomètres dans un confort royal.


PRODUCTION

  La production de la E34 fut lancée à l’usine de Dingolfing (dans son fief Bavarois) en Novembre 1987. 
Pour l’anecdote on notera que BMW possède une usine en Afrique du Sud, seul pays ou les E34 seront produites (y compris les M5) en dehors de l’Allemagne.
  Au total 1,333,412 unités seront produites.



PALMARÈS

  La troisième génération de Série 5 a remporté de nombreux prix pour sa sécurité et sa fiabilité.

La BMW Série 5 E34 en vidéo

Une vidéo a été dédiée à la 3ème génération de la Série 5 sur la chaine Youtube officielle (en anglais):

BMW 5 Series history. The third generation. E34.

Dernière modification par BMW-Tech (04-11-2016 00:32:52)

Hors Ligne

#2 01-10-2016 16:15:49

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 108
Site Web

Re : BMW Série 5 E34 : une génération charnière

La Série 5 est une routière, une vraie dévoreuse d'autobahns. Cette E34 était la voiture du cadre ambitieux ou du commercial dynamique dans les années 90. Elle ne peut pas renier ses origines, sa face avant arbore le double optique et la calandre "haricot" tout droits inspirés par la génération précédente, la Série 5 E28. C'est un modèle qui commence à dater, et sa cote monte, particulièrement pour les versions sportives comme la M5 ou les modèles préparés par Alpina et qui atteignet plusieurs dizaines de millers d'euros sur le marché de l'occasion. Merci pour ce bel article, c'est bien sur épinglé smile


Forum BMW

En Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
2 39 08-06-2017 22:13:26 par Joz
Épinglée :
2 30 08-06-2017 22:09:56 par Joz
Épinglée :
2 72 23-05-2017 20:28:31 par Joz
Épinglée :
2 43 23-05-2017 20:22:07 par Joz
Épinglée :
2 46 16-05-2017 22:05:38 par Joz

Pied de page des forums