BMW xDrive, la transmission intégrale intelligente (Page 1) / BMW Technique / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 16-09-2017 21:08:57

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 148

BMW xDrive, la transmission intégrale intelligente

BMW xDrive, la transmission intégrale intelligente



Depuis l’inauguration de son premier système de transmission intégrale sur la 325i (E30) en 1985, BMW n’a cessé de développer sa technologie des 4 roues motrices. Ce développement continu a conduit à la conception de la transmission intégrale intelligente BMW xDrive. Inaugurée en 2003 sur les modèles BMW X3 et BMW X5, cette technologie de dernière génération s’est rapidement confirmée en tant que système de transmission incontournable pour le constructeur allemand.




BMW-xDrive-1.jpeg




Qu’est-ce que la technologie xDrive de BMW ?

La technologie xDrive de BMW est un système de transmission intégrale intelligente qui adopte des fonctionnalités similaires à celles des systèmes Quattro d’Audi et 4-Matic de Mercedes. Il a été inauguré pour la première fois en 2003 sur les modèles X3 et X5. Le système xDrive est conçu spécialement pour faire varier la répartition de la force motrice entre les 4 roues en fonction des conditions de conduite afin d’assurer une traction optimale en toutes situations.

Le xDrive n’est pas un système de roues motrices permanentes (4WD) mais plutôt un système de transmission intégrale intelligente « toutes roues motrices » (AWD). A la différence des systèmes traditionnels de transmission intégrale qui n’agissent qu’en cas de patinage des roues, le système xDrive intervient de manière proactive en détectant tout risque de patinage à l’avance.

Il peut donc prévenir les risques de perte de motricité et d’adhérence de manière intelligente et continue. Ensuite, il opère en redirigeant une partie ou l’ensemble de la force motrice vers les roues présentant la meilleure adhérence. Depuis quelques années, l’utilisation du système xDrive s’est généralisée sur l’ensemble des modèles de la gamme.




BMW-xDrive-3.jpeg




Comment fonctionne le système xDrive de BMW ?

En situation de conduite normale (roues droites et conditions météorologiques ne présentent aucun danger), le système xDrive répartit 60% de la force motrice aux roue arrière et 40% aux roues avant. Cette répartition qui garantit un comportement routier optimal est d’ailleurs identique à celle du système Quattro d’Audi. Toutefois, le système xDrive est prédictif et fait donc varier la force motrice de manière continue selon les informations reçues par les différents capteurs électroniques. Le couple est transmis à l’essieu arrière par le biais d’un arbre de transmission primaire sorti directement de la boite de vitesse et à l’essieu avant à travers un mécanisme de sortie et un arbre de transmission secondaire.





BMW-xDrive-4.jpg




En situation de conduite non conventionnelle (neige, virage très serré, route dégradée), le comportement routier de la voiture diverge des valeurs de consigne enregistrées dans l’unité de contrôle électronique. Dans ces conditions, le système xDrive intervient de manière rapide pour apporter les corrections nécessaires et varier le couple de 0 à 100 % entre les deux essieux. Son intervention est assurée par deux moyens : le système d’embrayage multidisques à commande électronique intégré dans la boite de transfert, et l’interconnexion avec le système de contrôle dynamique de stabilité DSC. Le système électronique du xDrive a besoin de savoir à tout moment les informations suivantes relatives à la conduite :

•    La position de la pédale d’accélérateur.

•    L’angle de braquage.

•    Le couple moteur.

•    La vitesse de rotation des roues.

•    L’accélération latérale.



BMW-xDrive-5.jpeg





Grâce à ces informations fournies par le système DSC, le système xDrive peut effectuer une analyse pertinente de la motricité en toutes circonstances. Lorsque les conditions de conduite changent, il adopte en quelques millisecondes le rapport de répartition le plus optimal par le biais du mécanisme d’embrayage multidisques intégré dans la boite de transfert. Ainsi, la force motrice est transmise aux deux essieux de manière à assurer la stabilité et l’adhérence de la voiture. Dans les situations extrêmes, la force motrice peut être transmise en intégralité à l’un des deux essieux pour rétablir l’équilibre sur route.






BMW-xDrive-6.jpeg




Le système réagit avec la même pertinence pour corriger éventuellement le comportement routier de la voiture lors d’une tendance au survirage ou bien au sous-virage. Dès qu’il détecte une tendance au survirage, le xDrive transmet plus de couple au roues avant. Par contre, lorsqu’il détecte une tendance au sous-virage, il transmet plus de couple aux roues arrière. Ces interventions dynamiques visent à corriger le comportement dynamique afin d’assurer la stabilité et l’agrément de conduite habituel de la voiture. Lorsque le véhicule roule à une vitesse supérieure à 150 Km/h, le système xDrive est programmé pour fonctionner en mode propulsion. Ainsi, il transmet la totalité de la force motrice vers les roues arrière.





BMW-xDrive-7.jpeg




Le système de transmission intelligente xDrive fonctionne en complémentarité avec d’autres systèmes tels que le Contrôle Dynamique de la Motricité (DTC) et le Contrôle de Motricité en Descente (HDC). Une voiture BMW équipée de la technologie xDrive peut donc descendre en toute sécurité sur les côtes difficiles sans que les occupants ne s’aperçoivent du changement de son comportement routier. Pour les véhicules tractant une remorque, le système de stabilisation de l’attelage détecte toute tendance de balancement de la remorque et en informe le DSC et le xDrive. Les deux systèmes apportent les corrections nécessaires pour rétablir la stabilité de la remorque.
Depuis 2009, le système xDrive peut être associé au système DPC « Dynamic Performance Control » inauguré sur la X6 E71. Ce système novateur permet une meilleure répartition du couple entre les deux roues arrière grâce à des embrayages électromagnétiques intégrés dans le différentiel arrière. Alors que le système xDrive assure une répartition optimale de la force motrice entre les deux essieux, le système DPC intervient pour garantir la meilleure répartition de cette force motrice entre les deux roues arrière.


BMW-xDrive-8.jpeg





Une nouvelle architecture xDrive pour les modèles à traction avant

Avec le lancement de la Série 2 Active Tourer et de la deuxième génération du X1 (F48), BMW opte pour la première fois de son histoire pour la traction avant. Ce système d’entrainement qui offre certainement plusieurs avantages d’ordre fonctionnel et économique, implique des changements au niveau de la structure de la voiture. Ainsi, l’arbre central qui relie la boite de vitesse à l’essieu arrière a été supprimé libérant ainsi plus d’espace à l’intérieur de la voiture. En outre, la disposition transversale du groupe motopropulseur a nécessité une révision de l’architecture du système xDrive sur les véhicule à traction avant. A l’instar d’Audi et des autres marques du groupe Volkswagen, BMW a opté pour une architecture de transmission intégrale basé sur le mécanisme Haldex de 5ème génération pour doter ses modèles à traction de la transmission intégrale. D’ailleurs, Haldex est un équipementier suédois connu pour sa grande expertise dans la conception et la fabrication de systèmes de transmission.




BMW-xDrive-9.jpg






Dans le système xDrive monté sur la Série 2 Active Tourer (225xe), le couple est transmis de l’essieu avant à l’essieu arrière par le biais d’un renvoi d’angle (prise de force ou power take-off) monté sur la boite de vitesses et par un arbre de transmission central. Le couple conique intègre un embrayage multi-disques à gestion électrohydraulique de type « Hang-on » qui assure la répartition du couple de manière variable entre les deux essieux. Le pilotage du système est assuré par une unité de commande électronique qui fonctionne en synchronisation avec le système DSC. En fonction des instructions de l’unité de commande, l’embrayage multi-disques envoie une partie de la force motrice à l’essieu arrière et assure donc une répartition optimale du couple à tout moment. Lors des conditions extrêmes, le système peut décider de transmettre l’ensemble du couple (100%) sur l’essieu présentant la meilleure adhérence.




BMW-xDrive-2.jpeg




Conclusion

De nos jours, une voiture BMW sur quatre vendues dans le monde est équipée de la transmission intégrale intelligente xDrive. Même si le succès fulgurant des modèles de la gamme « X » contribue toujours au développement de la technologie, les autres modèles sont de plus en plus déclinées en variantes xDrive. Ainsi, le constructeur bavarois ne cesse de proposer cette technologie innovante sur l’ensemble de ses modèles de pointes tels que la BMW i8 ou la Série 7.

Dernière modification par BMW-Tech (16-09-2017 21:20:50)

Hors Ligne

#2 17-09-2017 17:08:32

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 173
Site Web

Re : BMW xDrive, la transmission intégrale intelligente

Bonjour,

Pour certaines conditions d'utilisation, certaines zones géographiques et certains types de route, un système de transmission intégrale s'avère indispensable. Avec xDrive, BMW va au dela du simple 4X4 en proposant une transmission intelligente qui analyse et s'adapte en permanence aux conditions de roulage.

Le système est un sérieux plus en matière de tenue de route et de sécurité, quand on a eu l'occasion de tester le système xDrive on ne peut plus faire sans!


Forum BMW

Hors Ligne

#3 18-09-2017 08:18:40

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 86

Re : BMW xDrive, la transmission intégrale intelligente

Excellent article ! Merci BMW-Tech !!


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

Pied de page des forums