Fiche occasion BMW Série 1 F20: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 1 F20 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 16-09-2017 11:14:11

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 148

Fiche occasion BMW Série 1 F20: Fiabilité et guide d'achat

La BMW série 1 F20 est la deuxième génération de la gamme des voitures compactes de BMW. Après une première génération lancée en 2004 en réponse à la A3 et à la Mini-Golf, BMW série 1 F20 a été la version de l’achèvement, tant au niveau du style que de la motorisation. Elle a subi en tout deux phases qui l’ont propulsée au sommet des ventes et lui permettent d’être aujourd’hui l’une des BMW les plus appréciées en occasion. À quoi doit-elle un tel succès ?

BMW-Serie-1-F20-1

Finition de la BMW série 1 F20

Depuis son lancement en 2011, la BMW série 1 F20 a traversé 3 phases et chacune d’elle a été marquée par un renouveau stylistique qui a contribué à faire de cette voiture l’une des compactes les plus appréciées en termes de finitions.

Les plus de la finition

Dans sa version de 2011, la BMW série 1 F20 se démarquait déjà beaucoup de la première génération. BMW avait, en effet, revu complètement le design de la voiture. Si dans sa version E87, la BMW série 1 se rapprochait davantage de ce qui se faisait à l’époque en matière de compacte, la F20 est venue rompre avec ça. Le changement le plus notable est le choix des matériaux. En effet, sur l’ancienne  version, on reprochait beaucoup à BMW d’avoir un peu trop privilégié des matériaux réputés pas assez nobles pour une voiture de ce standing. Alors, la marque allemande ne s’est pas fait prier deux fois, faisant de la série 1 F20 l’ambassadrice de ce segment.

La face avant de la voiture de la série 1 F20 2011 s’est rallongé, donnant à la voiture plus un air de berline que de compacte. Alors que les prises d’air se sont élargies, la calandre, elle, perd quelques centimètres et descend un peu plus bas. Cette descente est en partie due à l’abaissement du capot.

Dans sa version Urban Life par exemple, la calandre a été garnie de onze barreaux verticaux blancs. Dans la version Sport par contre, elle en at plutôt droit à huit, mais plus larges et décorés de lames en carbone.  Les coques de rétroviseurs ont été parées de chrome, un matériau qu’elles partagent avec les jantes. Les optiques, eux aussi, n’ont pas su résister à la vague de changement.

Le facelift arrière aussi se prête au jeu de la refondation. Alors que la finition Sport propose une sortie d’échappement chromée et un badge « Sport » bien évidence, la finition  M Sport a plutôt misé sur une sortie d’échappement chromée noire et des seuils de porte badgés « M ».

Aussi, la phase II de la BMW série 1 F20 en 2015 marque un vrai tournant dans sa carrière de compacte. Entre la première génération et cette version de la deuxième génération, il n’y a de point commun que le facelift avant. Revenue à ses vieux amours (capot relevé), mais avec plus de classe et de prestance, la série 1 F20 II a quand même gardé de sa devancière de 2011 sa calandre plus abaissée. Du reste, elle signe un remodelage complet avec des optiques au look plus incisif et des sorties d’airs encore plus géants. En première ou en deuxième phase, la BMW série 1 F20 est l’un des modèles les mieux construits de la marque allemande. Les modèles les plus anciens, ceux de 2011, jouissent encore d’une parfaite finition qui en fait les voitures d’occasion par excellence.

BMW-Serie-1-F20-2

Les moins de la finition

La version de la série 1 F20 de 2011 est clairement la brebis galeuse de ce modèle. En dépit des évolutions majeures dans la construction générale du modèle par rapport à la première génération, son style reste largement en dessous du modèle de la phase II, mais aussi de la première génération. Clairement, la ligne générale est nettement moins plaisante.  À la limite, elle manque de dynamisme en dépit des changements apportés.

C’est peut-être pour cette raison qu’on a plus l’impression que la version de la phase II est plus dans la succession de la première génération que la version de la phase I de la deuxième génération. Les deux modèles partagent plus en commun, notamment le style et l’allure qui ne laissent pas indifférents. Pendant ce temps, la série 1 F20 2011 verse plus dans l’ordinaire. Cependant, en phase I ou en phase II, la BMW série 1 F20 a perdu toutes les protections de carrosserie dont jouissait la première génération.

BMW-Serie-1-F20-3

Confort et habitabilité de la BMW série 1 F20

Les compactes n’ont généralement pas bonne réputation en ce qui concerne l’habitabilité et le confort. La BMW série 1 F20 saura-t-elle se départir de cette image ?

Les plus du confort et de l’habitabilité

S’il y a une chose qui ne fait plus aucun doute avec la BMW série 1 F20, c’est qu’elle a été conçue pour le plaisir de la conduite. En raison de ce dessein bien particulier, la compacte jouit d’une excellente position de conduite qui garantit un confort inégalé au conducteur.  Les suspensions ont pu être un peu plus assouplies pour améliorer le confort général. Dans le même temps, le coffre gagne 30 litres de plus que la première génération passant donc à 360 litres.

De façon générale, la finition intérieure profite de la même qualité de matériaux que l’extérieur. On y retrouve des inserts de chrome dans le creux des portes,  autour des  éclairages et des applications (touche de climatisation et de radio). 

En fonction de la finition choisie, les sièges se parent de sellerie en tissu pour la finition Lounge, en tissu Track pour la finition Sport, en cuir Dakota pour finition Lounge Plus ou encore tissu/Alcantara Hexagon pour finition M Sport.  C’est aussi dans cette dernière finition qu’on retrouve les sièges avant sport. Sur toutes les versions, le volant est proposé en cuir, alors que pour la finition Urban Life, on a affaire à un volant sport gainé cuir. Par contre, en finition Sport, le volant Sport dispose de surpiqures rouges assorties aux cadrans rouges du tableau de bord.

L’assemblage semble avoir été tellement bien fait que l’habitacle de la voiture jouit d’une très bonne insonorisation, surtout des versions à essence qui brillent par leur calme. Pour en dire autant des versions diesel, il faut attendre le restylage de 2015 qui a permis à BMW de rendre les moteurs plus silencieux.

En termes d’équipements, c’est l’énorme écran GPS qui est maitre à bord, occultant tout ce qui a déjà été fait en la matière même sur les modèles emblématiques comme la Mercedes Classe E.  Les finitions Urban Life, Sport et M Sport disposent particulièrement de la caméra de recul et de l’assistant au stationnement. Les projecteurs xénon cèdent leur place à des bi-Xénon en finition M Sport. La direction assistée, le régulateur de vitesse, le détecteur de plus sont autant d’équipements qui viennent agrémenter le confort de la BMW série 1 F20.

BMW-Serie-1-F20-4

Les moins du confort et de l’habitabilité

La présence de plastique dur sur les grandes surfaces du tableau de bord nous ramène à celui de la BMW série E87 dont la qualité contestée des matériaux avait longtemps fait polémique. À cela, il faut ajouter les problèmes de rouille et de déboitement des sièges avant. Mais ce n’est rien à côté des bruits de la barre de direction. Si certains apprécient le regain de sportivité présent dans cette voiture, la pilule passe moins bien pour d’autres. En tout cas, ce tableau de bord, bien que bien équipé, rivalise peu avec celui des rivales comme l’Audi A3 III et la Mercedes Classe A.

Si la dotation en équipement est l’une des forces de la BMW série 1 F20, l’espace, lui, n’en est pas un. En effet, avoir une place avant confortable dans une voiture originellement à 5 places ne suffit pas à en faire une voiture confortable. Comme c’est le cas dans la plupart des compacts, les places arrière, surtout la centrale, sont un peu justes en dépit de l’empattement de 2.69 m.  Le tunnel de transmission central n’arrange rien au supplice. Le choix de la propulsion est un vrai régal pour le comportement routier, mais pour le confort arrière, ça reste très pénalisant.

BMW-Serie-1-F20-5

Motorisation et comportement routier de la BMW série 1 F20

La BMW série 1 F20 est l’un des modèles de BMW ayant la plus grande écurie en matière de motorisation. Son offre de moteurs diesel est composée de onze modèles dont les puissances vont de 95 chevaux à 224 chevaux. Quant aux blocs essence, la gamme en compte dix dont les puissances sont comprises entre 102 chevaux et 340 chevaux.

Sur la plupart des moteurs diesel, la consommation reste tout à fait raisonnable avec une moyenne de 5.2 à 5.6 litres/100km en conduite mixte et passe le cap des 6 litres à partir de 184 chevaux. Sur les moteurs à essence, la consommation minimale est de 6.9 litres/100km et grimpe à 9,5 litres/100km.
Le choix de la propulsion a toujours été la marque de fabrique de BMW, car elle donne à la voiture un comportement routier très dynamique. Le châssis incisif y est pour beaucoup, soutenu par une direction précise et un multibras à l’arrière. La BMW série 1 F20 est le compromis entre sportivité et conduite classique. La transmission se partage entre deux boites, une manuelle de 6 rapports et une automatique à convertisseur hydraulique à 8 rapports.

BMW-Serie-1-F20-6

Les moins de la motorisation et du comportement routier

Avant le restylage, les moteurs diesel étaient beaucoup trop bruyants et vibrants. Alors que l’embrayage a été remplacé par le convertisseur hydraulique sur la boite à vitesse automatique, celui de la manuelle n’a rien pour plaire. Manquant de progressivité, il ne se marie pas très bien à la traction avant.
Avec la propulsion, la voiture a tendance à perdre les pédales dans la neige ou sur route mouillée. C’est sans compter sur le comportement général beaucoup plus aseptisé de cette génération par rapport à la première qui est bien plus joueuse.

BMW-Serie-1-F20-7

Fiabilité

La fiabilité générale de la BMW série 1 F20 est bonne. Mais il faut faire face à certains désagréments qui ont l’art de pourrir le quotidien. En effet, la BMW série 1 F20 souffre de nombreux problèmes électroniques et d’autres de fabrication (verrouillage de la trappe à essence, rétroviseurs non rabattus automatiquement à la fermeture). Les problèmes de casse concernent surtout le flexible d’échappement à 50 000 km et le plastique recouvrant le bloc moteur. Pour finir, la BMW série 1 F20 jouit de trop peu d’équipements de série et beaucoup trop en option.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 1 F20, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.

Hors Ligne

#2 18-09-2017 08:33:50

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 173
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 1 F20: Fiabilité et guide d'achat

La Série 1 F20, qui a servi de base à la Série 2 dont on connait la réussite, est un cas d'école. Elle résiste aux assauts du temps et vient de subir cette année son troisième et dernier restylage, avant la sortie de la prochaine version qui sera cette fois ci une traction. Cette compacte se vend vraiment très bien, elle est très populaire et les modèles disponibles sur le marché de l'occasion sont très nombreux.

Il faudra débourser autour de 10000 à 12000€ pour vous offrir une Série 1 F20 année 2011 avec un kilométrage avoisinant les 150000 Kms. Comptez environ 14000 à 15000€ pour un modèle un peu plus récent affichant un kilométrage moins élevé. Si l'offre est pléthorique, la demande aussi est forte, ce qui explique que le modèle conserve une côte somme toute assez élevée. Suivez notre guide BMW occasion avant l'achat, conseil d'ami!


Forum BMW

Hors Ligne

#3 22-09-2017 17:13:07

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 86

Re : Fiche occasion BMW Série 1 F20: Fiabilité et guide d'achat

Oui, un ami a rencontré beaucoup de problèmes de fiabilité avec les premières X1.


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

#4 22-09-2017 20:09:01

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 173
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 1 F20: Fiabilité et guide d'achat

Hello Joz,

Oui sauf qu'ici la fiche occasion concerne La Série 1, pas le X1 wink


Forum BMW

Hors Ligne

#5 23-09-2017 15:19:53

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 86

Re : Fiche occasion BMW Série 1 F20: Fiabilité et guide d'achat

Mon esprit divague (gros rhube depuis une semaine !!) . Mon ami était bien propriétaire d'une Série 1. Entre autres, il n'a jamais pu faire réparer une clim défaillante. En désespoir de cause, il s'est tourné vers un Tiguan ... diesel !


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

#6 23-09-2017 15:29:11

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 173
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 1 F20: Fiabilité et guide d'achat

En effet, une clim non réparable est une bonne raison pour changer de véhicule, mais c'est surtout une bonne raison pour trouver un autre professionnel plus compétent capable d'assurer la réparation du circuit de climatisation!

Bon rétablissement pour ton rhube, reviens nous vite en pleine forme wink


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 15 13-10-2017 12:37:55 par DaddyKool
1 31 12-10-2017 14:47:37 par DaddyKool
Épinglée :
1 25 11-10-2017 13:11:19 par DaddyKool
Épinglée :
1 49 29-09-2017 08:27:34 par DaddyKool
2 45 22-09-2017 16:58:37 par Joz

Pied de page des forums