Série 3 E21 : le concept qui fait toujours la force de BMW (Page 1) / Série 3 E21 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 05-09-2017 01:50:00

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 162

Série 3 E21 : le concept qui fait toujours la force de BMW

Série 3 E21 : le concept qui fait toujours la force de BMW



La BMW E21 est non seulement la première génération de la Série 3 mais également la première BMW qui incarne à la fois sportivité, luxe, et économie. Dévoilée officiellement en Juillet 1975 au Salon de Munich, elle reprend les lignes stylistiques de la première Série 5 (E12) sortie en 1972, ainsi que les motorisations de la BMW 2002.   





BMW-Serie-3-E21-1.jpeg





Design de la Série 3 E21 : une nette évolution par rapport à la Série 02

Le design de la Série 3 E21 est l’œuvre du designer français Paul Bracq qui était à la tête du département stylistique de BMW de 1970 à 1974. Disponible uniquement en version deux-portes, elle adopte un design extérieur similaire à celui de la Série 5 E12. Elle reprend également le même concept de petite berline compacte qui est apparu avec la gamme BMW Série 02 développée dans le cadre du programme « Neue Klasse ». Mesurant 4355 mm de long, 1610 mm de large, et 1380 mm de haut, la BMW E21 est donc une continuité des berlines compactes notamment sa devancière directe, la BMW 2002.  Vue de l’avant, la deux-portes bavaroise impressionne avec ses calandres « nez de requin » qui se détachent clairement de la grille du radiateur pour marquer davantage la sportivité de la voiture. Les modèles de petite cylindrée (la 315, la 316, et la 318) disposent de deux phares ronds, tandis que les autres modèles (320 et 323) ont deux phares doubles. 






BMW-Serie-3-E21-6.jpeg






A l’image de la plupart des modèles BMW, le montant C de la Série 3 E21 comporte le fameux « pli Hofmeister », lequel est toujours adopté par le constructeur bavarois même sur ses modèles très haut de gamme notamment la Série 7. Les premiers modèles ont été livrés sans le cache en plastique couvrant l’espace entre les deux feux arrière. Après plusieurs réclamations de ses clients, BMW a donc conçu le revêtement en plastique pour résoudre ce petit problème esthétique.



-BMW-Serie-3-E21-12-.jpeg



Alors que les autres modèles de la Série 3 E21 possèdent une seule sortie d’échappement, la 323i adopte deux sorties d’échappement aménagées de chaque côté de la partie arrière. A l’intérieur, la Série 3 E21 a nettement évolué par rapport aux modèles de la gamme Série 02.  Elle est l’une des premières voitures BMW à adopter le poste de conduite tourné vers le conducteur et se caractérise donc par une ergonomie remarquable. Bien que la BMW E21 affiche des proportions compactes, elle offre une bonne habitabilité et se distingue par la grande surface de ses vitres. 




BMW-Serie-3-E21-3.jpeg




Motorisations

Au lancement, la Série 3 E21 a repris la plupart des motorisations de la BMW 2002. Ainsi, les premiers modèles (la 316, la 318, et la 320) étaient tous animés par des moteurs 4 cylindres à carburateur de la génération M10. Le moteur de la 316 développe 90 ch alors que celui de la 318 développe 98 ch. Quant au moteur de la 320, il délivre 109 ch. A la fin de l’année 1975, BMW a lancé la 320i qui est équipée d’un système d’injection Bosch K-Jetronic. Avec ses 125 ch, le quatre-cylindres 2.0 L animant la 320i était considéré parmi les meilleurs moteurs à injection de sa catégorie. A partir de 1977, le constructeur bavarois a introduit de nouvelles motorisations 6 cylindres de la génération M20. Ainsi, la 320 a abandonné son L4 pour un nouveau L6 à double carburateur délivrant 122 ch.




BMW-Serie-3-E21-4.jpeg



La 320i a été retirée en 1978 du marché (sauf aux États-Unis) pour être remplacée par la 323i. Avec un moteur six-cylindres en ligne délivrant 141 ch, la 323i est la version la plus puissante de toute la gamme de la Série 3 E21. En 1980, une nouvelle version 318i (à injection) a été lancée sur le marché. Animée par un quatre-cylindres 1.8 L, elle dispose d’une puissance de 103 ch. En 1981, la 315 a été lancée pour devenir le modèle d’entrée de gamme de la Série 3 E21. Elle reprend une version moins puissante du moteur M10 délivrant 75 ch. A noter que le préparateur allemand Alpina a lancé deux versions survitaminées de la Série 3 E21 : la C1 2.3 (170 ch) et la B6 2.8 (200 ch). Les deux versions sont construites sur la base de la 323i et son animées par des moteurs six-cylindres en ligne.


BMW-Serie-3-E21-11.jpeg








La BMW E21 phase 2

La BMW E21 a reçu son restylage de mi- carrière en Aout 1979. A l’extérieur, la jupe avant a abandonné sa forme arrondie pour adopter un design plus agressif. Elle comprend également un nouveau spoiler inférieur plus grand. Sur les modèles à 6 cylindres de la Série 3 E21, le radiateur a été légèrement déplacé dans le masque avant de manière à permettre le montage d’un ventilateur entrainé mécaniquement par courroie au lieu du ventilateur électrique.



BMW-Serie-3-E21-5.jpeg


La BMW E21 phase 2 adopte de nouveaux rétroviseurs extérieurs avec des coques en plastique noir au lieu des rétroviseurs chromés de la version précédente (à l’exception de la 315 dotée de rétroviseurs à commande électrique). A la différence de la version précédente, les rétroviseurs de la BMW E21 phase 2 ne sont pas montés sur les portes mais sur les triangles. A l’arrière, les vitres custodes et les joints des vitres arrières ont été revus et adoptent un nouveau design plus expressif.




BMW-Serie-3-E21-2.jpeg







Coté éclairage, les feux arrière ont été redessinés pour intégrer les feux antibrouillards. Le système d’échappement a été revu avec notamment des améliorations stylistiques au niveau des embouts d’échappement. A l’intérieur, le tableau de bord, et le combiné d’instruments ont été également redessinés et sont plus raffinés par rapport à la version précédente. La console centrale a été modifiée pour accueillir une nouvelle unité de commande de chauffage plus ergonomique. L’interrupteur du signal de détresse a été redessiné et adopte une nouvelle forme circulaire.  Jusqu’à l’année 1980, la Série 3 E21 était proposée avec une seule gamme de garnissage intérieur. A partir de 1981, les modèles animés par des moteurs 6 cylindres ont été équipés de nouvelles garnitures de qualité supérieure.







BMW-Serie-3-E21-7.jpg






Une version décapotable de la BMW E21 signée Baur

La relation entre BMW et le carrossier BAUR est très ancienne puisqu’elle remonte aux années 1930. A l’époque, le constructeur bavarois était encore en phase de restructuration. Il n’avait donc pas les moyens nécessaires pour assurer sa présence sur tous les segments de vente et devait par la suite sous-traiter la fabrication de certains modèles à d’autres entreprises. Baur, qui est un carrossier basé à Stuttgart (depuis 1910), était l’un des meilleurs à concevoir des Cabriolets en Allemagne. Il travaillait également avec d’autres constructeurs allemands tels que Porsche, Opel, et Mercedes Benz. D’ailleurs, c’est lui-même qui a assuré l’assemblage de la mythique BMW M1 après le retrait inattendu de Lamborghini de la joint-venture avec le constructeur munichois. Actuellement, Baur fait partie du groupe suédois Semcon, lequel développe des solution d’ingénierie et des prototypes pour les constructeurs automobiles. A l’instar de la version BMW 2002, la Série 3 E21 a eu droit à sa propre version cabriolet : la BMW E21 Baur TC1. Produite entre 1977 et 1982, la Baur TC1 (Top Cabriolet) représente la version la plus chère de la BMW E21.






BMW-Serie-3-E21-8.jpeg







En principe, le prix d’une TC1 était supérieur d’environ 30% à celui de la version de base. Malgré ce prix très élevé, le constructeur bavarois a pu tout de même écouler 4595 exemplaires de la Baur TC1 E21. Le processus de la construction de cette version Cabriolet était différent de celui des autres modèles BMW E21. En effet, le Top Cabriolet de Baur était proposé comme option dans le catalogue de la Série 3. Lorsqu’un client confirmait sa commande, le modèle correspondant de la BMW E21 était envoyé à l’usine de Baur à Stuttgart (le fief de Mercedes et de Porsche) afin d’y subir les transformations nécessaires. Il ne s’agit certainement pas de la carrosserie Cabriolet tel que nous la connaissons aujourd’hui chez BMW car la TC1 conservait une partie du toit rigide au-dessus des sièges avant ainsi que les montants B et les arceaux rigides en arrière.  Le système TC comporte une capote qui se range dans le coffre et qui peut s’ouvrir totalement ou partiellement. Pour renforcer la structure de la voiture, des éléments de renfort ont été monté sur la caisse. Malgré son prix élevé, la Baur TC1 E21 a permis de consolider la belle performance commerciale de la Série 3 E21. Elle a également marqué l’engouement de la part des clients de BMW pour les Cabriolets. Encouragé par cette belle performance, le constructeur munichois a sous-traité la production de la TC2 E30 à son partenaire Baur dès le lancement de la deuxième génération de la Série 3 en 1982. 







BMW-Serie-3-E21-9.jpeg




Conclusion

Avec plus de 1.3 millions d’unités vendues, la première génération de la Série 3 a eu un grand succès commercial et s’est rapidement imposée comme berline compacte de référence. Grâce à ses performances techniques et son excellent rapport qualité/prix, elle a réussi à séduire et à fidéliser une large clientèle partout dans le monde. En définitive, la BMW E21 a bien tracé le chemin pour les générations ultérieures de la Série 3. Grâce au succès incroyable de la Série 3, le constructeur bavarois a pu disposer des ressources nécessaires pour devenir le constructeur premium que nous connaissons aujourd’hui.






BMW-Serie-3-E21-10.jpeg

Dernière modification par BMW-Tech (05-09-2017 02:05:24)

Hors Ligne

#2 05-09-2017 07:38:55

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 187
Site Web

Re : Série 3 E21 : le concept qui fait toujours la force de BMW

Bonjour,

Ca c'est de la présentation! Une fois dans le plus tu tapes en plein dans le mille avec ce sujet soigneusement détaillé et illustré, un grand merci à toi pour ce travail de recherches. Et oui, à la source de la BMW Série 3, il y avait la E21, et la 2002 avant elle (un autre morceau d'histoire, une vraie icone des années 70).


Forum BMW

Hors Ligne

#3 06-09-2017 07:04:21

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 86

Re : Série 3 E21 : le concept qui fait toujours la force de BMW

MERCI pour cette présentation de celle qui fut ma première BM : 320 en 1976. Il faut vraiment que je fouille dans mes archives photos argentiques pour retrouver quelques images de celle-ci.

C'est vrai, DaddyKool que la 2002 (et la TII) ont été des génératrices de la E21. Personnellement c'est la 3.0 CS du père d'une petite amie de l'époque (j'avais 20 ans) qui m'a fait connaitre la marque. Mais, quelques années après en 1975, avec mon salaire de débutant, mes rêves ne pouvaient être réalité.


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:46:08 par DaddyKool
1 23 02-11-2017 10:22:48 par DaddyKool
Épinglée :
1 54 29-10-2017 10:14:25 par DaddyKool
Épinglée :
1 30 29-10-2017 09:43:44 par DaddyKool
Épinglée :
Épinglée :: BMW Série 7 E32 : l’évolution en douceur ! par BMW-Tech
1 88 29-10-2017 09:31:04 par DaddyKool

Pied de page des forums