Fiche occasion BMW Série 7 E38: Fiabilité et guide d'achat (Page 1) / Série 7 E38 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 22-08-2017 07:38:11

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 162

Fiche occasion BMW Série 7 E38: Fiabilité et guide d'achat

Troisième génération de cette gamme, la BMW Série 7 E38 a eu le temps de faire ses preuves depuis sa sortie en 1994. Ainsi, la fin de sa commercialisation en 2001 n’était qu’une étape dans ce qui va être la longue carrière de la BMW Série 7 E38, car elle retrouva une seconde vie en occasion. Que lui vaut un tel succès ? Sa finition ? Son confort ? Sa motorisation ? Ou encore sa fiabilité ? Décryptage.

BMW-Serie-7-E38-1

Finition de la BWM série 7 E38

À première vue, la BMW Série 7 E38 a un style très statutaire. Il est impossible de ne pas la remarquer tant elle a du caractère et c’est d’ailleurs ce qui fait tout son charme. Mais avec le gabarit qu’elle a, il peut arriver qu’elle n’entre pas dans les codes actuels.

Les plus de la finition

Quand on admire de long en large le style de cette BWM, un seul mot nous vient à l’esprit : finesse. En effet, la BMW Série 7 E38 est tout ce qu’il y a de plus fin et de plus élégant. Pour l’époque, elle avait créé énormément d’émoi en raison de sa finition très soignée qui lui a même valu d’être la star de certains films mythiques.

Ses lignes témoignent de la passion que le designer a mise dans ses coups de crayon. L’arme fatale de la BMW Série 7 E38 reste son train avant plat avec deux sillons fuyants débouchant sur la calandre. De même, la qualité des matériaux utilisés nous rappelle que nous sommes bien en face d’une voiture haut de gamme.

C’est d’avoir mis la barre très haute sur cette voiture qui lui a permis de vieillir aussi bien. Lorsque vous en prenez bien soin, elle sait vous le rendre en ne prenant que très rarement de ride. La peinture reste toujours aussi étincelante, ne suscitant que de la fierté en vous.
En dépit de sa finesse, la BMW Série 7 E38 n’est pas exempte de défauts.

BMW-Serie-7-E38-2

Les moins de la finition

Si la force de cette BMW est incontestablement sa finition, c’est parce qu’en 1994, elle était la référence en matière de véhicule de luxe. Mais lorsque nous faisons un bon de 20 ans en avant, l’enthousiasme baisse quelque peu. En d’autres termes, la BMW Série 7 E38 arbore un style qui, de nos jours, est pratiquement passé de mode. Ça n’enlève pas à la voiture son charme.

En plus d’un style d’époque, la BMW Série 7 E38 est mise à mal par son gabarit ? Il faut rappeler que nous avons affaire à une berline de presque 5 mètres de long tandis que la version limousine, elle, franchit le cap pour culminer à 5 124 m de long. Ce qui aujourd’hui peut être un véritable frein en zone urbaine où les parkings sont à l’image des véhicules actuels.

Si cette voiture vous intéresse, vous devriez dès à présent vous faire à cette idée. Occuper deux places de parking deviendra votre quotidien. Vous aurez constamment à faire attention à ne pas gratter  votre carrosserie en vous garant. L’aventure peut très vite devenir une galère à condition que vous vous concentriez sur d’autres détails positifs comme le confort et l’habitabilité de la BMW Série 7 E38.

BMW-Serie-7-E38-3

Confort et habitabilité de la BWM série 7 E38

L’avantage d’avoir une longueur de 4.98 m, c’est d’être spacieux, et ce, ce dans tous les sens du terme. Mais cela garantit-il pour autant le confort ?

Les plus du confort et de l’habitabilité

Le moins qu’on puisse dire à propos du confort de la BMW Série 7 E38, c’est qu’il s’agit d’une voiture à la fois spacieuse et confortable. Sa largeur de 1,86m lui permet de proposer 5 places assises. Plus encore, le coffre reste tout aussi très généreux, offrant jusqu’à 500 litres d’espace. De quoi caler vos valises pour une virée familiale tout en profitant de vos sièges avant chauffants électriques à mémoire. L’habitabilité reste donc relativement bonne.
Il serait injuste et carrément déloyal de ne pas mettre l’accent sur la qualité de la finition intérieure. À l’image de l’extérieur, l’habitacle de la BMW Série 7 E38 a été conçu avec beaucoup de gout et de finesse. Pour une voiture d’époque, elle reste dans le thème du haut de gamme. Le tableau de bord n’est peut-être fascinant au point de vous laisser ébahi, toutefois il propose quand même un équipement de complet. D’ailleurs, l’un des éléments les plus appréciés de cet équipement est la sonorisation qui se montre très efficace pour écouter de la musique. En parlant de sonorité, l’insonorisation de l’habitacle est bluffante.

Cet habitacle ne manque cependant pas d’éléments qui vous feraient grincer des dents.

BMW-Serie-7-E38-4

Les moins du confort et de l’habitabilité

Le confort est une notion très relative dans l’habitacle de la BMW Série 7 E38. Cela dépend surtout de votre position à l’intérieur. Si vous êtes à l’avant, que les sièges soient électriques et chauffants à mémoire n’effacera pas le fait qu’ils restent pour le moins très raides. Ce qui a l’art de limiter le confort.
Néanmoins, si vous êtes plutôt à l’arrière, il faudra faire ménage à trois et gare à celui qui restera au milieu. Celui-là devra partager le peu d’espace disponible avec le tunnel de transmission. Pas sûr qu’un long trajet soit très réjouissant dans ces conditions.

Si vous avez en l'idée de vous consoler d’être dans une voiture haut de gamme, vous serez vite ramener sur terre par la fragilité de la garniture intérieure qui montre ses limites à mesure du temps. Dure réalité que celle de  l’habitabilité de cette voiture.

Ça ne pourrait pas être pire que l’absence de radar de recul. Ajoutez ce détail au gabarit de la voiture évoquée plus haut et vous vous retrouverez assez vite avec une voiture amochée. Gare à vous donc.
Avec tout ça, il vaudrait mieux faire l’impasse et passer à la motorisation.

BMW-Serie-7-E38-5

Motorisation et comportement routier de la BWM série 7 E38

BMW  nous a habitués à sa routine en matière de motorisation qui se résume à une flopée de moteurs. La marque allemande a toujours donné le choix à ses clients et ce n’est pas la BMW Série 7 E38 qui dérogera à cette tradition. Après, l’enjeu est de trouver un compromis entre puissance et fiabilité.

Les plus de la motorisation et du comportement routier

La gamme de moteurs de la BMW Série 7 E38 se partage entre 3 tendances à savoir : des moteurs 6 cylindres, 8 cylindres et 12 cylindres en V. La puissance est au rendez-vous et il n’y a pas de risque de s’endormir au volant. En tout, la BMW Série 7 E38 s’est vendue avec une motorisation composée de 3 moteurs diesel avec des puissances allant de 143 chevaux à 245 chevaux et 5 moteurs à essence, dont les puissances vont de 193 chevaux à 326 chevaux.

Il n’est donc pas surprenant qu’avec une telle palette, la BMW Série 7 E38 soit qualifiée de grande routière. En effet, la belle Allemande a l’art d’avaler les kilomètres comme aucune autre. Vous n’aurez donc pas de mal à tomber sur des modèles enregistrant des kilométrages allant au-delà des 250.000 km et qui conservent tout de même une très bonne fiabilité et un comportement routier incomparable.

À ce propos, la BMW Série 7 E38 n’est pas ce qu’il y a de plus joueur surtout lorsque vous  roulez en mode normal. Elle peut même se montrer très vite ennuyeuse sans perdre son efficacité. En mode sport, c’est une tout autre voiture que vous découvrez. Beaucoup de dynamisme et d’entrain avec une bonne réponse du moteur grâce aux reprises.

Celles-ci sont le fait des boites à vitesse qui soutiennent la motorisation. À l’origine, la BMW Série 7 E38 a été vendue avec des boites à vitesse manuelles de 5 et de 6 rapports ainsi qu’une boite à vitesse automatique de 5 rapports. Elle a même eu droit à une boite intelligente auto adaptative à 5 rapports que BMW appela Steptronic. L’ingéniosité du système de cette boite repose sur des capteurs sophistiqués qui analysent les conditions de conduite et adapte la conduite à celles-ci. En dépit du poids de la voiture, la vivacité de la direction lui passer les virages de façon très efficace. Les accélérations restent donc époustouflantes donnant à la voiture des allures de jet privé. C’est donc grâce à tous ces éléments que vous pouvez faire de longs trajets avec la BMW Série 7 E38 sans vous fatiguer, même si, dans certaines conditions, la voiture montre très vite ses limites.

Les moins de la motorisation et du comportement routier

Le gabarit de la voiture, couplé à la transmission arrière, lui vaut quelques déconvenues sur le bitume. En raison des problèmes de roulis, la conduite devient très hasardeuse quand il pleut, dans la neige et même en côtes.

Certains modèles sont tellement lourds que leurs moteurs peinent à les faire avancer. Les modèles les plus incriminés sont le 725 tds de 143 chevaux et 280 Nm, les 728i et 728iL de 193 chevaux et 280 Nm et les 730i et 730iL de 218 chevaux et 290 Nm. Les endroits où la lourdeur est la plus pénalisante  sont les petites routes où la BMW Série 7 E38 manque énormément de dynamisme au point où la direction peut faire des bruits chroniques.

En général, le moteur 6 cylindres se montre un peu juste à bas régime et à l’accélération, même avec la boite à vitesse manuelle. À cela, il faut ajouter le freinage un peu juste et les suspensions qui ne sont pas du tout adaptées au poids de la voiture.

BMW-Serie-7-E38-6

Fiabilité de la BWM série 7 E38

La BMW Série 7 E38 jouit d’une fiabilité remarquable qui n’a rien à envier aux voitures récentes. Lorsque l’entretien est régulièrement fait, c’est-à-dire le changement de batterie, de filtres, de bougies, la vidange, le remplacement des pièces d’usures telles que les disques et les plaquettes.

Néanmoins, le GPS peut se montrer capricieux. Au-delà de l’usure des pneus, vous pourrez être confronté aux problèmes de bras de suspensions, de démarreur, de joint spi moteur et d’embrayage.  À cela, il faut ajouter la consommation qui peut très vite grimper sur les moteurs V8, la cherté des pièces du pack luxe, de l’assurance et de la carte grise.

En complément à cette fiche occasion sur la BMW Série 7 E38, je vous invite à consulter cet article indispensable avant tout achat: BMW occasion: le guide pour bien choisir.

Hors Ligne

#2 22-08-2017 09:10:34

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 187
Site Web

Re : Fiche occasion BMW Série 7 E38: Fiabilité et guide d'achat

La Série 7 E38, c'était le haut de gamme de BMW à la fin des années 90. Aujourd'hui la Série 7 E38 se négocie autour de 2000€ à 5000€ sur le marché de l'occasion, parfois plus pour des modèles en parfait état.

Les modèles disponibles ont souvent connu plusieurs propriétaires, et affichent des kilométrages élevés. On peut aussi bien tomber sur un modèle en parfait état que sur une véritable poubelle roulante, alors le guide d'achat BMW occasion sera indispensable!


Forum BMW

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:46:08 par DaddyKool
Épinglée :
1 11 17-11-2017 08:39:35 par DaddyKool
Guide assurance BMW M3 par BMW-Tech
0 27 06-11-2017 22:57:23 par BMW-Tech
1 23 02-11-2017 10:22:48 par DaddyKool
Épinglée :
1 54 29-10-2017 10:14:25 par DaddyKool

Pied de page des forums