La BMW Z4 E85 : un roadster presque parfait ! (Page 1) / Z4 E85 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 10-08-2017 19:59:00

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 197

La BMW Z4 E85 : un roadster presque parfait !

La BMW Z4 E85 : un roadster presque parfait !



Après plus de 30 années d’absence dans le segment des roadsters, BMW a renoué avec son passé glorieux en lançant la BMW Z1 (E30) en 1989. Ce roadster haut de gamme et élitiste a été suivi par la Z3 (E36) qui était plus abordable. Encouragé par le grand succès commercial de la Z3, le constructeur bavarois a continué sa percée sur le marché des roadsters en lançant la Z4 E85 en 2003. Tout en restant abordable, la Z4 E85 se distingue par une meilleure finition par rapport à sa devancière. En outre, elle est plus spacieuse et mieux équipée. Ses concurrentes principales sont la Mercedes SLK, la Porsche Boxster, et l’Audi TT.



BMW-Z4-E85-1.jpeg




Design et finition : meilleure que la Z3 !

Esthétiquement, la Z4 E85 adopte la même ligne racée intemporelle qui caractérise les roadsters de BMW de la 328 à la Z8 en passant par la 507. Avec un long capot moteur, un habitacle reculé, et un arrière compact, elle affiche fièrement son identité bavaroise. Cela dit, la biplace de BMW se distingue par des proportions plus dynamiques par rapport à sa devancière. Elle mesure 4091 mm en longueur, 1781 mm en largeur, et 1299 mm en hauteur. Avec un empattement de 2495 mm et une garde à toit de 948 mm, elle est également plus spacieuse. En outre, le design extérieur, réalisé par le styliste danois Anders Warming sous la direction de Chris Bangle, joue sur l’alternance harmonieuse entre les surfaces concaves et les surfaces convexes pour souligner davantage la nature sportive du roadster.





BMW-Z4-E85-2.jpeg





L’intérieur de la Z4 E85 est facilement accessible grâce à la conception intelligente des portes qui s’étirent loin vers l’arrière. Le poste de conduite est ergonomique et offre une position d’assise basse et reculée vers l’arrière. Contrairement à la Z3 critiquée pour sa finition médiocre, la Z4 E85 se distingue par une meilleure qualité de fabrication. De plus, plusieurs finitions prestigieuses telles que la finition « Active Sport » ou la sellerie cuir haut de gamme « New England » avec inserts en chrome étaient disponibles en option. Par ailleurs, le roadster de BMW est équipé de série d’une capote à commande manuelle avec possibilité de disposer d’une capote à commande entièrement automatique. A l’image des modèles Z1, Z3, et Z8, la Z4 E85 était livrable avec un hard top (toit rigide).




BMW-Z4-E85-3.jpeg






Motorisations : un large éventail de choix

Au lancement, la Z4 E85 était disponible en deux motorisations : la 3.0i et la 2.5i. Entre 2003 et 2006, le catalogue de la gamme s’est enrichi par le lancement de 4 autres variantes : la Z4 2.2i, la Z4 2.0i, la Z4 2.5si et la Z4 3.0si.   


BMW Z4 3.0i E85

Cette version a été produite en Décembre 2002. Elle hérite le même six-cylindres 3.0 L (M54B30) monté sur la Z3 3.0i. délivrant une puissance maximale de 231 ch et un couple de 300 Nm, ce moteur est également utilisé pour les modèles 330i E46, 530i E39, 530i E60, 730i E65, X3 3.0i E83, et X5 3.0i E53.


BMW Z4 2.5i E85

Produite en Février 2003, la Z4 2.5i E85 est également animée par un six-cylindres en ligne (M54B25), lequel délivre une puissance maximale de 192 ch et un couple de 245 Nm. Ce moteur 2.5 L équipe d’ailleurs plusieurs modèles BMW tels que la 325i E46, la 525i E39, la 525i E60/E61, et la X3 2.5I E83. Lors du restylage de la biplace bavaroise en 2006, la Z4 2.5i E85 a été dotée d’un nouveau L6 (N52B25) délivrant une puissance de 177 ch et un couple de 230 Nm.




BMW-Z4-E85-4.jpeg




BMW Z4 2.2i E85

Moins puissante que les deux versions précédentes, la Z4 2.2i a été produite en Septembre 2003. Elle reprend le même six-cylindres en ligne 2.2 L (M54B22) animant la Z3 2.2i. Ce moteur moins sportif que les autres variantes de la famille M54 délivre une puissance de 170 ch et un couple de 210 Nm. On le retrouve d’ailleurs sous le capot de plusieurs modèles BMW comme la 320i E46, la 520i E39, et la 520i E60/E61.


BMW Z4 2.0i E85

La Z4 2.0i a été produite en Avril 2005. Elle est la seule variante de la gamme BMW E85 à être animée par un quatre-cylindres. Ce moteur (N46B20) délivrant une puissance de 150 ch et un couple de 200 Nm est d’ailleurs partagé avec d’autres modèles comme la 318 Ci E46, la X3 2.0i E83, la X1 18i E84, la 120i E87, et la 320i E90/E91. La Z4 2.0i E85 n’est pas aussi prisée dans le marché de l’occasion que les autres modèles BMW E85 à cause notamment de son moteur moins puissant.




BMW-Z4-E85-5.jpeg





BMW Z4 2.5si E85

La Z4 2.5si a été produite en Janvier 2006. Animée par une version améliorée du six-cylindres en ligne N52B25, elle affiche un caractère plus sportif et dispose d’une puissance maximale de 218 ch et d’un couple maximal de 250 nm.



BMW Z4 3.0si E85

Produite en Mars 2006, la Z4 3.0si est la version de série la plus sportive de la BMW E85 juste derrière l’Alpina S et la Z4 M E85. Elle est animée par un six-cylindres en ligne 3.0L délivrant une puissance maximale de 265 ch et un couple de 315 Nm.  La Z4 3.0si E85 abat le 0-100 km/h en 6.5s et atteint une vitesse de pointe de 240 km/h.





-BMW-Z4-E85-6-.jpeg






Châssis et carrosserie : l’un des roadsters les plus agiles

La Z4 E85 se distingue par une structure plus légère et plus rigide que celle de la Z3. Même si la carrosserie est fabriquée en grande partie d’aciers à haute résistance, elle ne pèse que 1260 Kg. Comme tous les roadsters de la marque allemande, la Z4 E85 est dotée d’un système anti-retournement intégré à la caisse avec notamment des arceaux d’aciers montés derrière les sièges. Cette conception de carrosserie autoporteuse construite en matériaux résistants a permis d’optimiser la sécurité passive des occupants. Elle contribue également à limiter l’effet des forces physiques exercées sur le véhicule en mouvement ainsi que le niveau des vibrations émanant du groupe motopropulseur et des trains roulants. D’ailleurs, en termes de rigidité torsionnelle, la Z4 E85 affiche 14500 Nm/degré contre 5600 Nm/degré pour la Z3. Elle est donc nettement plus robuste que sa devancière.




BMW-Z4-E85-7.jpeg




La Z4 E85 est non seulement plus sécurisée que la Z3 mais elle est également plus agile et plus dynamique. Ses trains roulants empruntés à la Série 3 E46 ont été modifiés afin d’optimiser le comportement routier. Ainsi, le roadster de BMW adopte une architecture d’essieu avant à jambes de suspension monoarticulées avec compensation des forces latérale et effet anti-plongée. A l’arrière, elle adopte un essieu multibras à guidage central avec suspension à roues indépendantes. Les amortisseurs arrière et les ressorts de suspension sont séparés afin d’améliorer l’élastocinématique du roadster. Outre les éléments de liaison au sols optimisés, la Z4 E85 est dotée de série du système de contrôle dynamique de stabilité DSC et du système de contrôle de traction dynamique DTC. Grâce à une répartition des masses 50/50 entre les deux essieux, ainsi qu’aux réglages dynamiques apportés aux trains roulants, la Z4 E85 affiche une stabilité remarquable sur route. Ce qui explique d’ailleurs que le système DSC n’intervient que dans les situations très critiques.






-BMW-Z4-E85-9-.jpeg




BMW Z4 E85 phase 2

La version restylée de la Z4 E85 a été dévoilée en 2006 au salon international de Genève en parallèle avec la présentation officielle de la Z4 Coupé E86. Coté design extérieur, la BMW Z4 Z85 phase 2 adopte de nouveaux projecteurs intégrant les clignotants, une prise d’air plus large intégrant les antibrouillards, des calandres redessinées, ainsi que de nouveaux feux arrière. La partie avant se distingue par son nouveau design décrivant un V, tandis que la partie arrière affiche un aspect tridimensionnel et se distingue par l’ajout d’une deuxième lèvre aérodynamique au pare-chocs arrière. La BMW Z4 3.0si a reçu des embouts d’échappement chromés plus grands que ceux des autres modèles. A l’intérieur, la finition a été amélioré en introduisant une nouvelle sellerie cuir en marron sellier ainsi qu’un nouvel habillage tissu/cuir. Les boutons de commande ont été traités par galvanisation et affichent un look chromé haut de gamme.     





BMW-Z4-E85-8.jpeg







Z4 M E85 : le roadster sportif par excellence

La version survitaminée M de la Z4 E85 a été dévoilée officiellement en janvier 2006 au Salon international de Detroit. Visant à perpétuer le grand succès commercial de la Z3 M, la Z4 M E85 se distingue par ses performances mécaniques et son design plus sportif. Elle est animée par l’emblématique S54B32 qui a fait le succès de la M3 E46. D’une cylindrée de 3.2 L, ce six-cylindres conçu selon les technologies de course automobile délivre une puissance de 343 ch et un couple de 365 Nm. La Z4 M E85 accélère de 0 à 100 km/s en 5.0s et atteint une vitesse de pointe de 250Km/h (bridée électroniquement). Ses principales rivales sont la Mercedes SLK55 AMG et la Porsche Boxster S.





BMW-Z4-E85-10.jpeg







BMW Alpina roadster S (Z4 E85) : à la fois moderne et classique

Basée sur la plateforme de la BMW Z4 E85 3.0i, l’Alpina roadster S a été dévoilée officiellement en Septembre 2003 au salon international de Francfort. Elle représente une alternative sportive à la Z4 M E85 mais ne remplace aucune version roadster antérieure d’Alpina.  Elle est animée par le six-cylindres 3.4 L (E5/2) qui délivre une puissance maximale de 300 ch et un couple de 362 Nm. C’est d’ailleurs le même six-cylindres qui anime l’Alpina B3S (E46) et le dernier monté à la main dans l’usine d’Alpina à Buchloe avant le transfert des activités mécaniques à l’usine de BMW à Munich. L’Alpina roadster S (Z4 E85) accélère de 0 à 100 km/h en 5.3s et atteint une vitesse maximale de 265 km/h (270 km/h pour la version équipée de toit hard-top).




BMW-Z4-E85-11.jpeg




BMW Z4 E85 occasion : ce qu’il faut savoir avant d’acheter

De manière générale, la Z4 E85 ne présente pas de grands problèmes mécaniques tels que connus sur les modèles Diesel de BMW. Hormis les pannes habituelles du système VANOS équipant le moteur de la Z4 M E85, les moteurs sont fiables à condition de bien respecter les échéances d’entretien. Par contre, lors de l’achat d’une Z4 E85 occasion, il faut bien vérifier le mécanisme de verrouillage automatique de la capote. D’habitude, le moteur électrique de la capote peut être endommagé s’il est submergé par l’eau. Par ailleurs, lors de l’achat d’une BMW Z4 M E85 occasion, il convient de vérifier que le différentiel arrière n’émet aucun bruit de claquement surtout à faibles vitesses et lors du braquage des roues. Ce problème est connu également sur les modèles M3 E46, M5 E60, M6 E63 et a fait le sujet d’un bulletin technique de BMW (SI B33 01 02) en 2010. Par ailleurs, les bobines d’allumage de marque BREMI qui équipent certains moteurs de la gamme Z4 E85 sont moins fiables que les bobines BOSCH. L’endommagement de ces bobines d’allumage est une autre panne classique qui se manifeste par des ratés d’allumage et un manque de puissance.





BMW-Z4-E85-12.jpg





Conclusion

En comparaison avec la Z3, la Z4 E85 est plus fiable et se distingue par une meilleure finition et une meilleure habitabilité. Bien qu’elle partage beaucoup de ses composants avec la Série 3 E46, elle affiche un caractère plus sportif et une meilleure stabilité sur route. Elle reste une option plus abordable que la Porsche Boxster et plus sportive que la Mercedes SLK.

Dernière modification par BMW-Tech (10-08-2017 20:15:10)


Forum BMW

Hors Ligne

#2 10-08-2017 21:11:00

DaddyKool
Administrateur

Inscription : 30-05-2016
Messages : 225
Site Web

Re : La BMW Z4 E85 : un roadster presque parfait !

Si le roadster successeur de la Z3 vous tente, sachez qu'une BMW Z4 année 2003 se négocie actuellement autour de 8000€ à 12000€ environ sur le marché de l'occasion. Ce tarif peut monter à 15000€ environ pour une version motorisée par le 3.0l et bien équipée.

Les modèles disponibles ont généralement dans les 80000 à 120000 Kms, et sont assez nombreux pour vous permettre de faire jouer la concurrence et négocier habilement. Il y a d'ailleurs un bon coup à jouer sur la motorisation 2.0l moins recherchée mais néanmoins largement suffisante pour s'offrir le plein de sensations au volant de ce petit bolide.

Comme quoi meme avec un budget raisonnable il est encore possible de devenir propriétaire d'une vraie voiture "plaisir".


Forum BMW

En Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
1 18 05-12-2017 13:20:33 par DaddyKool
2 120 07-09-2017 12:45:23 par Joz

Pied de page des forums