BMW Série 3 E90 : l’évolution du mythe ! (Page 1) / Série 3 E90 / ForumBMW.net

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés BMW

Vous n'êtes pas identifié(e).     

#1 30-06-2017 00:50:46

BMW-Tech
Rédacteur

Inscription : 02-06-2016
Messages : 88

BMW Série 3 E90 : l’évolution du mythe !

BMW Série 3 E90 : l’évolution du mythe !










Forte d’un design affûté, d’un intérieur raffiné, et d’une gamme de motorisations à la pointe de la technologie de son époque, la BMW E90 a brillamment réussi à perpétuer la « succes story » de la Série 3. La berline la plus populaire de la marque allemande a pu s’imposer comme une référence dans le segment des voitures du milieu de gamme premium et était même considérée comme la voiture la plus vendue au monde. Intercalée entre la E46 et la F30, elle représente également une évolution impressionnante et se distingue par l’introduction de plusieurs équipements et dispositifs utilisés pour la première fois dans un modèle de série BMW.





BMW-E90.jpg





Série 3 E90 : Qu’est ce qui a changé par rapport à la E46 ?

Si le code E46 désigne l’ensemble des variantes carrosserie de la Série 3 de quatrième génération, le code E90 définit plus spécialement la version berline. De manière générale, la 5ème génération de la Série 3 est désignée par le code E9x. Ainsi, le code E91 correspond à la version break (Touring), le code E92 correspond à la version Coupé, et le code E93 est utilisé pour désigner la version Cabriolet. Comparée à la version berline E46, la E90 est plus longue, plus large et plus abaissée. Elle gagne donc en habitabilité et en sportivité sans pour autant prendre du poids. La carrosserie de la E90 est également 25% plus rigide que celle de la E46. La E90 dispose d’un espace de rangement supérieur de 12% à celui de la E46. Il atteint 330 L et peut même être augmenté à 1150 L après rabattement de la banquette arrière. Contrairement à la E46, la E90 a été déclinée en version M (berline) et en version xDrive. 




Coffre-a-baggages-Serie-3-E90.jpg

BMW E90 : une berline innovante

Pour le constructeur allemand, une nouvelle plateforme veut dire tout simplement l’introduction de nouveaux dispositifs et de nouvelles technologies innovantes. Concrètement, les nouveautés introduites à la E90 sont tellement abondantes qu’on peut la comparer à la Série 5 E60 ou même à la Série 7 E65. Au niveau de la motorisation, la E90 est la première série de modèles BMW à adopter des moteurs à construction composite fabriqués en alliages de magnésium et d’aluminium, et dotés d’un système d’admission variable à 3 étages et d’une pompe à huile à volume contrôlé. C’est également la première BMW à introduire une pompe à eau électrique, laquelle s’est généralisée sur l’ensemble des modèles haut de gamme et notamment sur la Série 7.





Serie-3-E90.jpeg






Côté sécurité, la E90 est la première BMW à être équipée d’airbags latéraux montés sur les sièges, d’un nouveau système électronique centralisé de contrôle de sécurité, et de nouvelles ceintures de sécurité à prétensionneurs et limiteurs de force automatiques. La berline sportive est aussi la première à adopter la suspension arrière à 5 bras et le nouveau système de contrôle de stabilité dynamique avec fonctions étendues DSC8+. Par rapport à sa devancière, la E90 se distingue principalement par l’introduction de plusieurs dispositifs comme par exemple la technologie de distribution variable Valvetronic réservée jusqu’alors aux moteurs des gammes supérieures.




E90.jpeg





La boite de vitesses à 6 rapports, les pneus à roulage à plat (Runflat), la télécommande multifonctions sans clé, le bouton d’allumage Start/Stop, et la climatisation automatique bizone ont également été repris des grandes berlines BMW et introduits sur la E90. Tous ces nouveaux équipements sont montés de série sur l’ensemble des modèles de la gamme et représentent donc une évolution remarquable dans la dotation standard de la Série 3. Par ailleurs, le catalogue des options a été également enrichi et comprend plusieurs nouveautés tels que la boite automatique à 6 rapports, l’accès confort, le régulateur de vitesse actif, le système de commande iDrive, le système de commande vocale, et les phares xénon adaptatifs. La Série 3 E90 a reçu un léger restylage en 2009 qui comprenait de nouveaux optiques, de nouveaux clignotants LED, de nouveaux feux rouges en forme « L », ainsi qu’une amélioration au niveau des motorisations.




BMW--E90.jpeg





BMW M3 E90 : la petite M5 !

Après plus de 10 ans d’absence, les amateurs des berlines sportives signées M3 pouvaient finalement se réjouir du lancement de la M3 E90. En effet, à cause de la mauvaise performance commerciale de la M3 E36 berline, BMW s’est contenté de décliner la E46 en versions Coupé et Cabriolet, et n’a donc pas réalisé la version berline. Cette décennie d’abstinence a été largement récompensée par le lancement de la M3 E90. Animée par un V8 4L de 420 ch, la berline sportive de Motorsport et aussi élégante que la version M3 Coupé dont elle hérite le design notamment la face avant et la plupart des équipements. D’ailleurs, les proportions de la M3 E90 rappellent celles de la M5 E60 et évoquent l’esthétique originale et le dynamisme qui caractérisent les grandes berlines M. 





BMW-M3-E90.jpeg





Côté extérieur, l’allure athlétique de la M3 E90 est accentuée davantage par les grandes grilles d’aération dans le par choc avant, le capot moteur power dôme en aluminium à deux ouvertures, les doubles sorties d’échappement typiques « M », et le léger spoiler arrière. Même si elle partage quasiment toute la partie avant avec la version Coupé, la M3 E90 reprend également plusieurs éléments de carrosserie de la version standard berline tels que les optiques, les feux rouges, les vitres, et le capot du coffre. A l’intérieur, outre le combiné d’instrument, le pommeau de vitesses, le volant, et les sièges siglés « M », l’ambiance reste classique et similaire à celle de la version standard. Cela dit, l’arme secrète de cette sportive quatre-portes reste sa mécanique dotée du meilleur de la technologie de course automobile.



Tableau-de-bord-M3-E90.jpeg






BMW E90 occasion : Quels sont les points à vérifier ?

Malgré toutes ces années passées, la Série 3 E90 conserve une bonne cote et reste une voiture très prisée dans le marché de l’occasion. La petite berline sportive de Munich offre un large éventail de choix en termes de motorisations et d’équipements. Entre le quatre-cylindres Diesel à 116 ch et le V8 essence à 420 ch, le client peut toujours choisir le modèle E90 occasion qui lui convient le mieux. Cela dit, cette diversité de choix complique souvent la sélection et l’achat. Comment choisir alors, et quels sont les critères de sélection ? Que l’on se rassure s’abord, les modèles E90 sont des vrais BMW, donc le niveau standard de sportivité, d’agilité, et d’agrément de conduite est garanti pour toutes les variantes !




BMW-E90-.jpeg





Avant d’acheter une Série 3 E90, il faut être très attentif aux modèles Diesel qui sont animés par des moteurs quatre-cylindres de la famille N47. En effet, même si ces moteurs animant les modèles 316d, 318d, et 320d sont réputés pour leur consommation économique, ils présentent un risque important au niveau de la chaine de distribution. Cette panne lourde, qui résulte de la rupture de la chaine de distribution suite à la défaillance de l’amortisseur de vibrations ou du tendeur de la chaine, risque d’immobiliser le véhicule et peut avoir des conséquences importantes sur d’autres organes internes du moteur comme les pistons et les soupapes. D’autant plus qu’elle nécessite le démontage complet du moteur et coute donc très cher à la réparation.





Face-arriere-Serie-3-E90.jpeg




Cette panne est d’ailleurs très fréquente sur la 318d et se manifeste souvent par un bruit métallique anormal sous le capot. Sur les modèles 318d 143ch et 320d 177 ch, il faut également faire attention au turbocompresseur qui peut s’user prématurément même avant les 60.000 Km. A partir de 2010, le constructeur allemand a relativement résolu ces problèmes mécaniques sur les versions restylées. Il est donc recommandé d’opter pour les modèles Diesel quatre-cylindres les plus récents. Les modèles Diesel animés par des moteurs six-cylindres sont relativement plus fiables et ne posent aucun problème majeur. 






Serie-3-E90-berline.jpg





D’un autre côté, les modèles essence (surtout américains) animés par des moteurs six-cylindres de la famille N54 (335i, 335is) présentent plusieurs risques au niveau de la pompe d’injection haute pression (HPFP), et du turbocompresseur. Certes, il s’agit d’un moteur légendaire qui a été primé à maintes reprises « International Engine of the Year », mais les graves problèmes techniques qu’il présente ont conduit plusieurs consommateurs américains à poursuivre BMW en justice. D’abord, la défaillance de la pompe d’injection haute pression qui se manifeste par une baisse soudaine du régime moteur se révèle très dangereuse surtout sur les autoroutes. Elle pose donc un sérieux problème à la sécurité des occupants de la voiture.




330i-E90.jpeg




Quant au turbocompresseur, il est connu pour causer un décalage à l’accélération, ce qui en résulte une perte importante de puissance. Il reste à savoir que même si ces défauts sont assimilés à un vice caché, ils ne sont pas pris en charge par BMW. Il faut donc prévoir un budget supplémentaire pour la réparation si l’on opte pour l’un de ses modèles. L’idéal serait en tout cas de choisir un modèle réputé pour sa fiabilité que ce soit au niveau de la carrosserie ou de la mécanique. Pour la gamme essence, la bonne affaire serait de trouver une 330i E90 occasion en bon état, car c’est bien le modèle qui présente le minimum de problèmes techniques. Par ailleurs, la version restylée de la 330d E90 reste le modèle Diesel le plus fiable. Contrairement aux modèles animés par des quatre-cylindres, la 330d est entrainée par un six-cylindres performant, économique et surtout moins bruyant.





330d-E90.jpeg








Réalisant à elle seule plus de 25% des ventes totales, la Série 3 est indéniablement la série de modèles la plus prisée de la marque allemande. Grâce à la E90, le constructeur allemand a sans aucun doute consolidé sa domination sur le marché des berlines du milieu de gamme Premium. D’un point de vue technique, la Série 3 E90 a marqué l’évolution de la gamme en introduisant plusieurs nouveaux dispositifs qui n’ont jamais été utilisé auparavant sur un modèle BMW.

Dernière modification par BMW-Tech (30-06-2017 11:14:03)

Hors Ligne

#2 05-07-2017 20:32:50

Joz
Membre

Inscription : 16-02-2017
Messages : 63

Re : BMW Série 3 E90 : l’évolution du mythe !

Belle présentation d'un modèle qui a longtemps dominé sa catégorie


Entre Étoile et Hélice ...

Hors Ligne

Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
1 18 19-07-2017 09:33:40 par DaddyKool
2 25 09-07-2017 18:03:10 par Joz
Épinglée :
2 47 05-07-2017 20:36:51 par Joz
Épinglée :
2 35 05-07-2017 20:30:38 par Joz
Épinglée :
2 70 08-06-2017 22:13:26 par Joz

Pied de page des forums